"Un bonheur insoutenable" - Ira Levin

Cela faisait des années qu'il trainait chez moi, en attente de lecture. J'avais été conseillé pour cette lecture je ne sais plus comment. Mais au final, je suis plutôt déçu. Dommage.


+++ La quatrième de couverture +++

Dans le futur, les nations ont aboli les guerres et la misère. Mais à quel prix ? Gouvernés par un ordinateur géant, les hommes sont - à l'aide d'un traitement hormonal mensuel adéquat - uniformisés, privés de toute pensée originale. Dans un univers où il n'existe que quatre prénoms différents pour chaque sexe, le jeune Li RM35M4419 va hériter de son grand-père d'un étrange cadeau : un surnom, Copeau. Ce sera le début pour lui d'une odyssée qui va l'amener d'abord à s'accepter en tant qu'individu, puis à la révolte. Il n'est heureusement pas seul, d'autres ont décidé de se rebeller. Mais seront-ils assez forts pour lutter contre Uni, le super-cerveau informatique de cette humanité déshumanisée ? Dans le futur, les nations ont aboli les guerres et la misère. Mais à quel prix ? Gouvernés par un ordinateur géant, les hommes sont - à l'aide d'un traitement hormonal mensuel adéquat - uniformisés, privés de toute pensée originale. Dans un univers où il n'existe que quatre prénoms différents pour chaque sexe, le jeune Li RM35M4419 va hériter de son grand-père d'un étrange cadeau : un surnom, Copeau. Ce sera le début pour lui d'une odyssée qui va l'amener d'abord à s'accepter en tant qu'individu, puis à la révolte. Il n'est heureusement pas seul, d'autres ont décidé de se rebeller. Mais seront-ils assez forts pour lutter contre Uni, le super-cerveau informatique de cette humanité déshumanisée ?


+++ Mon avis +++

J'avais lu un jour quelque part que "Un Bonheur Insoutenable" était un classique du genre. Du coup, je m'étais offert ce livre et il a pris la poussière quelques temps jusqu'à aujourd'hui. Mais malheureusement, je suis revenu assez déçu de cette lecture.

La dystopie a le vent en poupe actuellement. Il suffit de voir que l'on trouve "Hunger Games" dans toutes les librairies de quartier que pour croire que la SF se porte bien. Mais tout comme ce livre de Suzanne Collins dont je suis revenu d'une lecture mitigée (avis ici sur le blog), hé bien le roman de Ira Levin suit la même pente. A dire vrais, je pense que "Un Bonheur Insoutenable" trouverait un bien meilleur public dans un rayon jeunesse. L'écriture est pas mauvaise, mais pas grandiloquente non plus, mais c'est à nouveau le scénario qui tombe bof. Assez linéaire, plutôt simple et finalement anticipable et mou du genou, alors tout cela nous rend l'ouvrage assez fade quand on a déjà lu mieux. Néanmoins, je pense que pour un public jeunesse, le livre trouverait son public.

Évidemment, les livres sur les régimes totalitaire, on a fait le tour avec "1984", "Le meilleur des mondes" et "Les monades urbaines". Et moi, avec ces trois livres là, j'ai fait le tour du sujet. Bien sur, on peut réinventer la dystopie aujourd'hui. Réfléchir sur les nouvelles utopies, réfléchir sur les choses qui nous emprisonnent aujourd'hui (hygiène jusqu'au boutiste, capitalisme ravageur, méritocratie, etc) . Du coup, quand on revient avec les délires autour du communisme, cela devient saoulant et bien dépassé. Mais il faut bien avouer également que cela livre est sorti sous la Guerre Froide et bien sur cela se ressent sur les noms trop souvent tournés autour de jeux de mots avec Marx.

Bon, bref, pas un excellent roman, mais pas non plus une complète daube bien sur. Cela se lit bien et facilement si l'on est dans le tripe dystopie du moment. Pour ma part, j'ai trainé la fin de cette lecture pendant un moment. Juste envie de quelque chose qui me retourne plus et me touche plus au niveau du style et de l'histoire. Effet de personne? Pas que ça je pense et vous le verrez en allant lire les chroniques de mes collecteurs sur cette LC.

Donc à conseiller aux fans de dystopie. Pour les autres, on vous conseillera plutôt "Le meilleur des mondes", "1984", "Les monades urbaines", "Farenheit 451" ou "L'oiseau d'Amérique". Et puis désolé pour cette chronique molle...


+++ Mais encore +++

Lecture commune partagée avec Guillaume Traqueur Stellaire et Gromovar.


+++ Le livre +++
  • Poche: 372 pages
  • Editeur : J'ai lu (10 mars 2003)
  • Collection : J'ai lu Science-fiction
"Un bonheur insoutenable" - Ira Levin "Un bonheur insoutenable" - Ira Levin Reviewed by Julien le Naufragé on jeudi, mars 08, 2012 Rating: 5

5 commentaires:

  1. Ouais, globalement pas extraordinaire.

    RépondreSupprimer
  2. @ Gromovar et Guillaume44 : Quels commentaires laconiques ;-) Mais si vrais.
    Guillaume, on se rattrapera sur le livre de Clifford D. Simak qui est déjà très bien pour ce que j'ai lu!

    RépondreSupprimer
  3. Pas entièrement d'accord...
    À l'heure où "on" s'évertue à faire passer l'euthanasie pour un bienfait, et les manipulations génétiques itou (qui nous dirigent tout droit vers l'eugénisme c'est à dire la sélection des petits embryons parfaits ; cf. la recherche des "tares" des embryons comme la trisomie 21 et hop IVG), en passant par la marchandisation des bébés (procréation médicalement assistée PMA et gestation pour autrui GPA), le tout par les sirènes du politiquement correct ambiant, je trouve que ce livre à gardé des accents très très prophétiques...

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.