"L'esprit du Melkine" - Olivier Paquet

"L'esprit du Melkine" - Olivier Paquet - L'atalante éditions

Retour dans l'univers de la Trilogie du Melkine avec ce roman qui conclut le cycle. Une dernière aventure avec les élèves du Melkine, le Cheik Noir et la Technoprophète.


L'histoire de "L'esprit du Melkine"


Il a quinze ans et s’appelle Prodige. Encore enfant dans sa tête, il passe son temps les yeux levés vers le ciel. Le fils d’Ismaël est le dernier porteur d’un rêve qui appartient désormais au passé. Alors que le conflit des Fréquences entame sa dernière phase, alors que la Technoprophète savoure son triomphe imminent sur le Cheik noir et les conditionnements, un adolescent n’aspire qu’à rejoindre les étoiles.
Pour y réussir, il aura besoin du Melkine et de ses professeurs. Le navire a disparu mais, malgré le chaos général, il reste capable de miracles.



Mon avis sur "L'esprit du Melkine" d'Olivier Paquet


Quinze ans ont passés depuis la fin du second tome et un an s'est écoulé depuis ma lecture de ce même livre. Autant dire que ma lecture a eu un peu de mal au début. Remettre en place les pièces, identifier qui est qui, les enjeux, rôles actuels et passés de chacun... Bref, ce ne fut pas facile. C'est probablement un défaut du roman c'est que lu avec trop d'écart, les détails se sont perdu pour le lecteur et Olivier Paquet ne les rappelle pas assez pour ses lecteurs. Si c'est un défaut, c'est aussi une force pour qui lit les romans en enfilade car on ne se perd pas dans d'inutiles répétitions. 

Plongé dans le roman, on se retrouve porté doucement par la plume d'Olivier Paquet. Le rythme n'est pas nerveux mais plutôt posé. Un rythme qui convient bien aux débats et discussions qui ont lieu entre les protagonistes de ce récit. Cohérent avec le titre du livre, "L'esprit du Melkine", les discussions tournent très souvent autour de ce Melkine, de l'influence qu'il a apporté, de l'idée transmise par ce vaisseau-école. Mais je dois bien avouer être resté un peu sur ma faim, un peu trop alangui par ce rythme trop lent à mon goût du moment. Soit cela ne m'avait pas gêné dans les autres livres, soit j'avais besoin de quelque chose de plus rythmé pour un dernier tome ? Dommage. 

Pourtant, pour les amateurs de grand combat spatial, Olivier Paquet offre un combat épique entre le Cheik Noir et la Technoprophète. Scène assez impressionnante et joliment dépeinte. D'autant plus intéressante quand on sait que la Technoprophète peut voir et entendre tout ce que le Cheik Noir voit et entend.  Elle est donc en capacité de pouvoir anticiper sinon des répondre rapidement aux choix faits par celui-ci.

L'un des points fort du roman, comme pour les précédents d'ailleurs, c'est qu'Olivier Paquet centre son récit sur différents personnages, leurs ressentis, leurs réflexions, leurs vécus mais aussi leur évolution respective car en trois tomes, chacun a eu le temps d'évoluer fortement.

Pour conclure, je pense avoir été un peu déçu par ce dernier tome. Pas qu'il soit foncièrement mauvais car il offre un space opera intéressant avec des dialogues parfois forts. Mais néanmoins, je me suis un peu ennuyé dans ce dernier tome. Probablement n'aurais-je pas du lire ce roman avec un an de décalage par rapport au précédent. Peut-être serait-il intéressant également de publier ces trois tomes en un seul livre vu la manière dont il est écrit, sans rappels inutiles. Je comprends la découpe qui marque des âges et des évolutions différentes, mais regrouper le tout ensemble serait d'autant plus intéressant pour les lecteurs, me semble-t-il. Peut-être pour la version poche ?

Summer Star Wars - Challenge space opera
"L'esprit du Melkine" - Olivier Paquet "L'esprit du Melkine" - Olivier Paquet Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, septembre 07, 2016 Rating: 5

2 commentaires:

Concours

Fourni par Blogger.