"L'échange" - Alan Brennert

L'échange - Alan Brennert
"L'échange" d'Alan Brennert est un roman parfait pour débuter en science-fiction ou fantastique. Un livre très bien écrit qui nous offre l'occasion d'échanger le rôle de deux personnages et de vérifier si la vie serait plus heureuse si l'on avait d'autres choix.


A propos d'Alan Brennert


Alan Brennert est un scénariste américain de comics (Batman, Daredevil) et de séries télévisées (Star Trek : Enterprise, Stagate Atlantis, etc.). Également écrivain, il a écrit des livres de science-fiction mais aussi des romans historiques.


Mon avis sur "L'échange"


Avec "L'échange", Alan Brennert nous offre une histoire très réussie et très bien écrite, même si la chute de l’histoire est très convenue. Imaginez si vous pouviez changer votre vie ? Faire d'autres choix et réaliser ce que vous n'avez pas pu entamer pour avoir une vie plus trépidante ? Ou l'inverse, faire des choix plus posés et avoir une vie plus tranquille ? 
Rick Cochrane est de ceux qui avaient un rêve : monter sur les planches et faire sa vie sur scène. Être du monde du spectacle, à Broadway ou au cinéma. Mais malheureusement pour lui, il s'est marié tôt, a deux enfants et vit pépère dans une petite ville trop tranquille. Et chaque fin de spectacle qu'il voit lui rappelle son choix, cette vie qu'il n'a pu vivre. Il étouffe. Et de cette frustration naît une vie de famille houleuse, une union qui tend vers l'échec.
Richard Cochrane est tout l'inverse. Sa vie est sur les planches, sous les projecteurs. S'il n'est pas très célèbre, il vit bien, connaît du monde et a accompli ce qu'il rêvait de faire : être un acteur professionnel. Malheureusement pour lui, cette vie trépidante lui renvoie également l'échec de sa vie privée : il est seul et n'a pas d'enfants.
Mais voilà qu'un jour, ces deux êtres vont pouvoir échanger leurs vies et vivre ce qu'ils ont toujours rêver de faire. Mais découvrir le monde de l'autre sera-t-il si facile ? Le bonheur est-il si simple que cela ?

Ce principe d'échange est une idée que l'on pourrait estimer assez simple. Mais il faut bien avouer qu'Alan Brennert s'en sort pas mal. Il nous confronte à ce schéma de pensée que l'on traverse tous : "si j'avais fait ce choix là, je n'en serais pas là où j'en suis aujourd'hui". Mais le bonheur est-il si simple que cela ? Le bonheur est-il toujours ailleurs, hors de portée ? Chaque choix s'accompagne de contraintes, de difficultés. Et choisir est-il toujours renoncer ? Alan Brennert offre pas mal de question avec "L'échange". Il montre par sa fiction que chaque choix a un impact, mais aussi des avantages. Malheureusement, il semblerait que la vie ne puisse offrir le bonheur complet à tous et que chacun veuille obtenir plus et mieux. Alan Brennert serait-il aussi pessimiste que Schopenhauer ? Le bonheur serait-il inaccessible ? Non, pas forcément. Il serait sans doute plus proche de soi, de ce qui nous entoure, plus accessible que l'on ne le pense, parfois même au sein des êtres que l'on côtoie. Bref, on se rapprocherait presque d'Epicure en choisissant l'ataraxie. En connaissant ses propres limites, on évite l'excès qui apporte inévitablement la souffrance. On devrait apprendre à profiter des plaisirs simples se présentant autour de nous, ou à tout le moins de profiter de ce qui est à notre portée. Bref, sans être moralisateur, Alan Brennert offre des questions en laissant sous-entendre sa pensée sur les réponses. Ou du moins, nous invite à y penser.

Par ailleurs, "L'échange" est un roman que je trouve très bien écrit. Alan Brennert offre de très beaux passages dans son roman, notamment de très belles descriptions des villes : 

La rue - les trottoirs - tout était en mouvement : les piétons qui traversaient au rouge, les taxis qui coupaient trois couloirs pour gagner quelques centimètres, les bus qui crachaient des nuages de fumée en s'arrêtant dans un énorme grincement de freins. Les bruits, riches et amples, étaient à la mesure de l'environnement : des coups de klaxon toutes les deux secondes ; le vrombissement d'une voiture, puis d'une autre, accélérant pour griller un feu ; le bruit de fond permanent des chantiers, des marteaux-piqueurs et bétonnières, et ce petit sifflement grave qu'on entendait par intermittence. Un merveilleux vacarme. Après le calme débilitant d'Appleton, après cette vie plus apathique que sereine, rythmée par des journées sans surprises, New York la bruyante, New York la délirante m'ouvrait enfin les bras et j'étais au paradis. Les marteaux-piqueurs, le grondement de la circulation, tous ces bruits de basse semblaient déferler jusqu'à mon ventre et mon entrejambe. Lequel, d'ailleurs, donnait des signes de vie ; quand je devais me frayer un chemin à contre-courant dans la foule des passants, un frisson me parcourait chaque fois qu'on me bousculait, chaque fois que je frôlait un homme ou une femme. Et quand j'ai levé les yeux vers les monstres de pierre lancées à l'assaut du ciel de part et d'autre de moi, j'ai une fois de plus ressenti cette douce peur, ce parfum de mortalité qui, semblait-il, ne faisaient qu'exacerber ma soif de vivre. Après trente-cinq années d'ordre et de monotonie, j'étais mûr pour les joies du chaos et les douleurs de l'anarchie.

Bref, pour moi "L'échange" d'Alan Brennert est très belle découverte. Un roman que je recommande plus que chaudement. Une belle histoire, bien menée scénaristiquement et bien écrite. Un livre qui offre deux personnages très contrastés confrontés aux choix qu'ils n'ont pu vivre. Des personnages attachants, parfois exaspérant, mais qui donnent envie d'être accompagnés le temps de quelques pages. Un très beau roman qui peut également se voir comme une belle introduction à la science-fiction. A découvrir !


Une lecture partagée avec le Cercle d'Atuan
"L'échange" - Alan Brennert "L'échange" - Alan Brennert Reviewed by Julien le Naufragé on samedi, mai 02, 2015 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Excellente découverte pour moi aussi, et pour tous ceux qui ont participé à la lecture commune il me semble. ;)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne dirais qu'une chose : +1 !

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.