"Sovok" - Cédric Ferrand

Sovoko - Cédric Ferrand
Après un premier roman très remarqué,  "wastburg", Cédric Ferrand nous revient avec un roman évoluant dans un autre univers. Car si le premier était fantasy, "Sovok" est résolument rétro-futuriste.


A propos de Cédric Ferrand


Cédric Ferrand est un auteur français né en 1976 et vivant aujourd'hui à Montreal. Avec deux romans à son actif, "wastburg" et maintenant "Sovok", il est également un nouvelliste à ses heures. Cédric Ferrand est surtout connu comme auteur de jeux de rôle et collaborateur du Casus Belli. 




Mon avis sur "Sovok"


"Sovok" est un roman qui nous invite à partager une tranche de vie du futur. Mais plutôt que de nous balader dans un Paris hyper-technologique ou des USA déglingués mais maîtres du monde, Cédric Ferrand nous balade dans un Moscou rétro-futuriste. "Sovok" nous invite à suivre, le temps de quelques pages truculentes, une série de personnages travaillant pour une petite société d'interventions médicales urgentes. Manya et Vinkenti sont deux urgentistes qui traînent leur vieille ambulance de classe Jigouli aux quatre coins de Moscou à longueur de nuits. Et Mehoudar, considéré comme un jeune immigré, leur est confié comme nouveau stagiaire. Mais les deux ambulanciers ont peur pour leurs emplois car dans cette Russie bancale politiquement et à l'agonie économiquement, ce nouveau venu est peut-être celui qui prendra leur place. De plus la compagnie ambulancière qui les emploie fait face à une concurrence rude avec une compagnie privée européenne. Bref l'horizon est triste et grise comme la neige.

Dans cet univers rétro-futuriste, Cédric Ferrand nous promène à longueur de nuits à travers ce Moscou à l'agonie. Notre trio d'ambulanciers doit apprendre à se débrouiller, à faire face à la concurrence, à faire des économies et à facturer autant que possible : stratégie de survie face à un monde économique qui se déglingue.

"Sovok" n'est pas un livre d'aventure. C'est un roman de science-fiction rétro-futuriste qui invite à suivre des tranches de vie : celle de ces trois urgentistes moscovites. Cela doit se lire comme tel ! Et la brièveté du livre de Cédric Ferrand renforce ce propos. J'ai trouvé "Sovok" réellement prenant car le roman est finalement très immersif : les questionnements des personnages, les emmerdes, les embrouilles et la débrouille.  On sent la tension économique et sociale sous-jacente à un pays sujet à l'effondrement économique et cela résonne énormément avec l'état actuel de notre monde occidental. Bref, un bon roman qui m'a offert quelques pages de plaisir de lecture. Un livre publié par les Moutons électriques.

Pour ceux et celles qui ont apprécié cette lecture, vous pouvez vous replonger dans l'univers rétro-futuriste de "Sovok" au travers du jeu de rôles éponyme édité par EW System.
"Sovok" - Cédric Ferrand "Sovok" - Cédric Ferrand Reviewed by Julien le Naufragé on lundi, avril 20, 2015 Rating: 5

2 commentaires:

  1. J'ai moi aussi passé un très bon moment avec ce Sovok finalement assez surprenant mais aussi finalement, d'une certaine façon, un peu frustrant dans sa façon de conclure.

    RépondreSupprimer
  2. @BlackWolf : La fin de m'a pas frustré plus que cela. La brièveté du roman reste un point intéressant.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.