"Quête impériale" - Alain Le Bussy

Je suis belge. C'est un fait. On ne choisit pas sa patrie. Cependant, j'ai lu assez peu d'auteurs belges à ce jour, et encore moins des auteurs de SFFF. Pourtant, Alain Le Bussy faisait partie des personnages connus du petit monde de la SFFF belge. S'il est mort aujourd'hui, j'avais néanmoins envie de découvrir un jour l'un de ses romans.


+++ La quatrième de couverture +++

Cinquante planètes abandonnées à l'ennemi, et la liste s'allongeait… Partout, l'Empire battait en retraite. Ses armées ne faisaient pourtant qu'appliquer les ordres des Seigneurs de Guerre, ordinateurs tout-puissants réputés infaillibles. Un homme, un seul, pouvait interrompre la spirale du déclin : Varlo, le téméraire prince de Gersinal, prêt à se lancer dans un mortel jeu de pistes aux dimensions de la Galaxie.


++ Mon avis ++


Alain Le Bussy était un auteur belge très productif. Un petit tour sur Noosfere vous fera découvrir les publications qu'il avait à son actif. Durant sa vie d'auteur bien remplie, il a pu recevoir le Prix Rosny Aîné en 1993 pour "Deltas" ainsi que le Best European Author lors de la convention SF de Glasgow en 1995. Il fut également un auteur qui publia dans les différents genres de l'imaginaire, de la fantasy à la SF en passant par l'horreur. Il fut également un acteur très présent du fandom, organisant notamment plusieurs conventions SF sur la région liégeoise en Belgique. Il est malheureusement décédé en 2010.

Publié préalablement en 1994 chez Fleuve Noir dans la collection Anticipation, "Quête impériale" est aujourd'hui réédité en numérique par Multivers. Multivers éditions remet depuis quelques temps à disposition, une série de romans de SFFF qui ne sont actuellement plus disponibles ou du moins pas encore disponibles en numérique, mais republiés avec le respect du droit d'auteurs.

"Quête impériale" est un pur roman de space opera à l'ancienne, un vrai roman d'aventure. N'y chercher d'ailleurs pas plus que cela. On y suit Varlo, prince de Gersinal, qui tente de redresser l'Empire de son déclin. Evidemment, face à lui, les hommes au pouvoir ne voient pas d'un bon oeil que ce jeune blanc bec tente de tout révolutionner. Non, mais ! Pourtant l'Empire suit les ordres des Seigneurs de Guerre, de puissants ordinateurs réputés infaillibles. Ce sont d'ailleurs ces mêmes ordinateurs qui ont mis Varlo sur la voie du renouveau, l'invitant à réfléchir sur le déclin de l'Empire, à tenter de comprendre l'origine de cette déliquescence. Mais face à l'adversité politique, Varlo fuira, rebondira, combattra et tentera de remettre l'Empire sur le chemin du redressement.

Avec ce roman, Alain Le Bussy offre bel et bien un roman de pure aventure comme l'âge d'or de la SF a pu nous en livrer des tonnes. On peut penser à la lecture de ce roman aux anciens comme A.E. Van Vogt, Poul Anderson, Jack Vance, Edmond Hamilon, etc. Cependant, le roman manque de couleurs, d'exotisme, de profondeur, de réflexion et de complexité dans le scénario. S'il est écrit pour un public adulte, je renverrais facilement ce roman vers le rayon jeunesse tant il est simple et accessible scénaristiquement parlant, sauf peut-être au niveau de l'histoire de la formule mathématique du début du récit. Bref, si le roman date de 1984, on le croirait tout droit sorti de l'âge d'or, ce qui démontre sans doute un certain hommage aux lectures de jeunesse de l'auteur. Malheureusement, au regard d'aujourd'hui, il semble assez simple et peu abouti dans le genre. Cela dit, il plaira surement aux amateurs de space opéra old school qui cherchent un bref moment d'évasion à petit prix dans un roman qui ne tire pas inutilement en longueur.
"Quête impériale" - Alain Le Bussy "Quête impériale" - Alain Le Bussy Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, décembre 03, 2014 Rating: 5

Aucun commentaire:

Concours

Fourni par Blogger.