"Stardust" - Neil Gaiman


Après avoir lu "American Gods" et "Neverwhere", je continue à explorer l'univers de Neil Gaiman.


++ La quatrième de couverture ++


D'un côté, il y a Wall, paisible village niché au sein d'une calme forêt anglaise. de l'autre, le pays des fées, univers d'enchantements, de sorcières, de licornes et de princes sanguinaires. Entre les deux, il y a le mur, l'infranchissable et épaisse muraille qui ceint le hameau et le sépare de féerie. infranchissable ? Pas tout à fait, puisque tous les neuf ans s'ouvre la foire des fées qui, durant un jour et une nuit, permet aux deux mondes de se rencontrer. dans certaines circonstances, cependant, attendre si longtemps pour pénétrer en féerie est impossible. Car quand on s'appelle Tristan Thorn et que l'on a promis à sa belle l'étoile filante tombée du firmament de l'autre côté du mur, aucun obstacle ne saurait s'élever contre l'amour...


++ Mon avis ++


Voici un petit livre agréable et une fois de plus plein de références. Il me semble sympathique parce que je lis beaucoup de contes depuis plusieurs mois à mes enfants et comme Neil Gaiman joue sur ce fonds là avec "Stardust", il possède un capital sympathie indéniable. Cela dit, il est loin d'être mon livre préféré de l'auteur. "Stardust" reste un roman léger, distrayant mais peut-être pas aussi bon que ce que l'on pouvait l'espérer. 

S'il est léger et s'il joue sur le fond de référence des contes de fées, il n'est pas forcément destiné à un public jeune. Comme à son habitude, le récit proposé par Neil Gaiman n'est pas exempte d'une certaine cruauté et c'est également ce qui lui donne un certain piquant : jouer des références folklorique en y ajoutant un peu de décadence fantastique. Encore que, quand on lit les contes de Grimm, on doit bien avouer que c'est pas mal cruel également. 

Là où le "Stardust" doit manquer un peu son public chez nous, c'est à cause de toutes les références faites à un livre qui m'est totalement inconnu (et qui semble l'être pour le public non-anglo-saxon) : "Le voyage du Pèlerin" de John Bunyan. Heureusement dans sa version publiée chez J'ai Lu (Milénaire), il y a toutes les explications en relation aux diverses références, tant avec ce livre qu'avec d'autres contes ou références anglaises : Shakespeare, Charles Dickens, et bien d'autres moins connues pour nous. Sans parler des jeux de mots et autres homophonies utilisés par Neil Gaiman pour agrémenter son texte et jouer avec les références. C'est intelligent, bien joué mais pas toujours percutant pour un francophone comme moi. 

Néanmoins, j'y ai pris du plaisir retrouvant un ton dans l'écriture qui ne doit pas être sans rappeller un Charles Dickens (que je n'ai encore jamais lu) doubl de l'humour British de Gaiman. L'histoire, construite comme un conte avec ses personnages archétypaux, est également assez sympathique à lire. Alors ne boudons pas notre plaisir, "Stardust" ne fut pas mon meilleur Neil Gamain mais j'ai pris du plaisir à le lire !

Envie de soutenir le blog ?

Mais n'hésitez pas non plus à soutenir votre libraire local en lui commandant cet ouvrage !



"Stardust" - Neil Gaiman "Stardust" - Neil Gaiman Reviewed by Julien le Naufragé on lundi, mars 17, 2014 Rating: 5

9 commentaires:

  1. Je l'ai, dédicacé par le Maître, mais je ne me suis pas encore plongé dedans...

    Et le film était très bien (je n'ai malheureusement pas eu l'occasion de le voir au cinéma) !

    A.C.

    RépondreSupprimer
  2. @ A.C. : Je pense me regarder le film maintenant que j'ai lu le livre. Histoire de voir les différence et me replonger dedans.

    RépondreSupprimer
  3. Le film est très différent mais très chouette à sa façon ^^.
    Moi j'ai beaucoup d'affection pour ce roman, mais je crois que c'est mon premier Gaiman solo (après De bons présages), ça explique sûrement cela (plus la version illustrée magnifique)

    RépondreSupprimer
  4. @Vert : Je m'attendais au moins à un commentaire de ta part, vu que c'est une chronique du Grand Gaiman ;-) Mon prochain ouvrage de l'auteur sera surement Sandman.

    RépondreSupprimer
  5. C’est marrant ce que dit Julien le Naufragé, car j’allais justement écrire que Sandman est pour l’instant ce que j’ai lu de mieux dans la bibliographie de Neil Gaiman...

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai plus qu'à lire Sandman pour de bon quoi...

    RépondreSupprimer
  7. J'ai vu le film et ai beaucoup aimé — Robert de Niro et Ricky Gervais sont extraordinaires . Je ne savais absolument pas que Neil Gaiman avait joué sur les références, mais je trouve ça astucieux et si le roman est très différent du film, ça ne m'enlève pas l'envie de le lire.

    RépondreSupprimer
  8. @ Alexandra : Bienvenue par ici. Et il ne me reste plus qu'à voir le film.

    RépondreSupprimer
  9. Je suis du même avis que toi, j'en attendais un peu plus à vrai dire :/ Il est tout de même positif dans le fond et l'histoire est originale, comme tu dis, un capital sympathique très fort auprès du public plus jeune.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.