Bande de comics - Part 3

Découvrir "Nausicaä de la Vallée du vent" en manga est un plaisir. Je garde un vague souvenir du dessin animé que j'avais adoré gamin. J'y découvre une histoire riche, bien sur teintée d'écologie vu que c'est Hayao Miyazaki qui a créé cette histoire. Un dessin tout en noir et blanc mais riche de détails, ce qui impressionne également. 

Pour l'histoire, on est dans un monde dévasté, un empire d'après la fin du monde, une civilisation d'après un cataclysme. Nausicaä est la princesse de la Vallée du vent, une peuplade qui vit de manière presque indépendante au bord de la mer de la décomposition tout en restant inféodée à l'Emire tolmèque. Mais voilà qu'un jour un avion venu de Pejite s'écrase dans le royaume de la Vallée du vent, une survivante a juste le temps de remettre un artefact mécanique à Nausicaä. Débarque ensuite des mercenaires de l'Empire tolmèque qui veulent récupéré cette pièce mécanique. La guerre échappe de peu grâce à l'intervention de Yupa, mais la tension restera entre l'Empire et la Vallée du vent. On suivra au cours de cette histoire Yupa et Nausicaä qui feront quelques découvertes sur la mer de la décomposition ainsi que les Ômus, ces insectes géants. De l'autre côté on découvre la Princesse tolmèque Kushana et son acolyte Kurotowa. La  première est envoyée en mission afin que ses frères en soient débarrassé et puissent continuer leurs intrigues. Kurotowa lui-même intrigue de son côté. Bref, une histoire complexe, aventureuse avec une réflexion sur l'impact de l'homme sur son environnement et la désillusion de voir l'homme toujours prêt à faire la guerre.

Dans le tome 2, l'histoire se complexifie, la trame s'élargit sur un territoire plus large. Naisicaä et Asbel vont se faire capturer par une tribu dorks. Ceux-ci sont en guerre contre l'Empire tolmèque et prépare une riposte radicale. Ces derniers, prêt à tout, vont se servir de l'instinct des Ômus, ces insectes géants, pour tenter de détruire Kushana et ces guerriers tolmèques. L'assaut est prévenu in extremis par Yupa, qui en quêtant, retrouve Asbel captif d'une tribu dorks. Lors de l'attaque des Ômus lancée par les  Dorks, Kushana sera sauvée de peu par Kurotowa. Il est intéressant de voir dans ce roman le développement de la trame narrative. L'ensemble se complexifie et les personnages se développent, comme Kushana par exemple. Il est toujours intéressant de voir  qu'un méchant n'est pas toujours juste méchant, certains le sont devenu par les événements et la douleur de la guerre. Mais Nausicaä semble déterminée à faire changer les choses et pour cela, on découvre certains pouvoirs dont elle dispose tout autant qu'elle ferait partie d'une prophétie. 

Dans ce tome 3, la Princesse Kushana a découvert le complot ourdi contre elle. Filant à travers le vent avec Nausicaä à bord de leur avion, ils s'en vont rejoindre la ligne de front de la guerre entre Tolmèques et Dorks où les fidèles soldats de la Princesse se font massacrer par les Dorks. Ces derniers n'hésitant pas à utiliser la mer de la décomposition comme d'une arme de guerre. De par son charisme naturel, Nausicaä arrivera à impressionner les hommes de Kushana, pourtant les objectifs de ces deux personnages divergent. Nausicaä sera également identifiée par les bonzes dorks comme "l'être bleu" de la prophétie à abattre. Malheureusement pour eux, cela semble plus difficile que prévu.
En parallèle à ces combats, Yupa, Asbel et Kecha après un crash dans la mer de la décomposition, réussissent à survivre grâce à l'aide du peuple de la forêt, ce mythique peuple qui vit en symbiose avec la mer de la décomposition.
Ce tome 3 est très guerrier et donc très sanglant. On découvre l'horreur de la guerre au travers de Nausicaä mais on voit également ce qu'elle est prête à faire pour éviter toute effusion de sang inutile dans cette guerre. Un tome sombre mais finalement très prenant vu la tension qui se dégage des situations. Une histoire qui prend de la profondeur et qui nous partage entre la violence d'une guerre noire et l'optimisme de Nausicaä. Quant à nous, on se demande comment tout cela va terminer...

A lire, l'avis d'Efelle sur le Tome 1, le tome 2 et le tome 3.
Bande de comics - Part 3 Bande de comics - Part 3 Reviewed by Julien le Naufragé on dimanche, août 25, 2013 Rating: 5

5 commentaires:

  1. Une très belle série, je suis actuellement dans le 5ème tome.

    J'ai chroniqué le premier tome sur mon blog : http://ledragongalactique.blogspot.fr/2012/09/nausicaa-de-la-vallee-du-vent-hayao.html

    RépondreSupprimer
  2. Par rapport au film, c'est comment ? On s'y retrouve ou c'est totalement différent ?

    RépondreSupprimer
  3. @ Tiger Lilly : Pas encore si loin, mais probablement lors de ma prochaine visite à la bibliothèque? Mais d'abord le T4 ;-)

    @ Baroona : Pas vu le film depuis de nombreuses années. Je ne saurais pas te répondre. Par contre je regarderai ça à nouveau une fois les livres terminés.

    RépondreSupprimer
  4. Attends toi à être surpris, les rebondissements et changements d'ambiance sont nombreux dans cette magnifique série.

    RépondreSupprimer
  5. Ah oui, superbe manga de Miyazaki, et tu fais bien de le lire car le film d'animation ne traite que les deux premiers tomes !

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.