Ritournelle de nouvelles - Acte 3

Cette fois-ci c'est au tour de deux ouvrages édités par ActuSF d'être chroniqué. Lu il y a quelques mois, un peu fainéant et par ailleurs doté d'une mémoire trop parcellaire, je ne m'étendrai donc pas en chronique complète pour chacun des deux livres. Cependant, je souhaitais les mettre un peu en avant car c'est deux ouvrages sont intéressants.

Commençons avec "L'une rêve, l'autre pas", une novella de Nancy Kress. Cette dernière n'est pas une débutante ni une nouvelle venue dans la sphère SFFF, elle a déjà publié des ouvrages que je n'ai pour ma part encore jamais lu comme "Le cycle de la Probabilité", "Les homes dénaturés" ou encore "Danse aérienne". C'est donc une découverte qui m'amènera fort probablement dans le futur à lire d'autres de ces livres. "L'une rêve, l'autre pas" est une réédition d'un texte précédemment paru dans l'anthologie "Futurs qui  craignent" chez Pocket en 1993.
Ce texte a reçu son volume de prix : Prix Nebula, Prix Asimov's des lecteurs, Grand Prix de l'imaginaire, Prix Science Fiction Chronicle. On peut donc s'attendre à un texte intéressant. Et ça l'est. 
Au travers de son récit, Nancy Kress nous amène à suivre deux jumelles. L'une d'entre elles a subi une modification génétique qui lui évite de dormir et lui permet de bénéficier de 8h d'éveil supplémentaire chaque jour. Ce bénéfice d'heures va permettre à cette fille d'augmenter son capital connaissances, prenant de l'avance sur sa soeur, prouvant ainsi sa génétique améliorée sur sa soeur naturellement inférieure. Cette être biotechnologiquement améliorée gardera donc l'avantage dans le  coeur des parents, d'autant que la deuxième fille n'était pas prévue et qu'elle ne profite pas des mêmes qualités que sa soeur. Néanmoins derrière ce verni parfait se cache un être pas si parfait que ça... 
Avec cette novella, on est amené à réfléchir  sur l'impact des biotechnologie bien sur, mais Nancy Kress va plus loin en contant le parcours intime de ces deux soeurs, si proches mais si différentes. Et on se questionne su cette manie que l'on a de comparer les enfants entre eux, de tirer certains vers le haut et d'autres vers le bas, cette sociologie de la réussite, d'être parfait pour tout et en tous temps, de ces blessures que l'on crée lors de l'éducation de nos enfants. Intéressante mise en questions donc.
A lire également, les avis du Traqueur Stellaire et de Cachou.


Continuons avec "Contrepoint", une anthologie dirigée par Laurent Gidon, auteur français par ailleurs. L'idée de départ est la suivante : " Peut-on écrire des histoires dans lesquelles il n'y aurait ni guerre, ni conflit, ni violence?".  Bref, un vrai défit pour une littérature qui s'est énormément construite sur ces fils narratifs. Neuf auteurs ont relevé le défit, et pour certains, cela a du être un réel défit. On retrouve ici des textes de Thimotée Rey, David Bry, Sylvie Lainé, Lionel Davoust, Laurent Queyssi, Charlotte Bousquet, Stéphane Bauverger, Xavier Bruce, et Thomas Day. Une anthologie intéressante par son approche différente et si après plusieurs mois j'ai du ma à me souvenir des histoires, je dois tout de même dire que j'ai apprécié l'exercice fourni par ses auteurs, même s'ils ne livrent surement pas ici leurs meilleurs textes.
Je retiens néanmoins le plaisir de la découverte de Laurent Queyssi au travers d'un texte  très court, de Lionel Davoust que je n'avais jamais lu mais qui a du style, de Charlotte Bousquet dont il es temps que je lise ses romans,  de Xavier Bruce pour un texte proche de Clifford D. Simak ici, de Thimtée Rey au travers d'un texte plein de néologismes et de David Bry pour un texte d'initiation au vol. J'aurai pris plaisir à redécouvrir Sylvie Lainée avec un texte digne d'un vieux pulp et que j'ai bien aimé, de Stéphane Beauverger avec son texte au final cynique et de Thomas Day, qui s'il n'est pas forcément original fut très amusant (auteur plutôt habitué aux textes violents qu'aux envolées pacifiques).
Bref, une anthologie sympathique, originale par son idée de départ, mais pas forcément inoubliable dans l'ensemble des textes. Néanmoins cela reste un excellent moyen de découvrir de nouveaux auteurs ou de les voir sous un autre angle : celui de la non-violence. 
Pour info, ce recueil était offert avec deux livres ActuSF achetés. Si vous n'arrivez plus à mettre la main dessus, les textes sont disponibles en numérique. Plus sur l'ouvrage.
A lire également, les avis Lorhkan, Endea, Lune, Lhisbei, Xapur, Tiger Lilly.

Ritournelle de nouvelles - Acte 3 Ritournelle de nouvelles - Acte 3 Reviewed by Julien le Naufragé on dimanche, avril 28, 2013 Rating: 5

3 commentaires:

  1. Merci pour ta lecture contrapuntique, mais je ne suis pas suisse (tout juste haut-savoyard).

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé Contrepoint, surtout les nouvelles de Davoust, Bauverger et Day (pour son côté déjanté). Un bon moyen de lire des nouvelles sans se lasser.
    Merci pour le lien :)

    RépondreSupprimer
  3. @ Laurent Gidon : Je ne sais pas pourquoi, j'étais persuadé que vous étiez suisse. Erreur de mémoire de mon pauvre cerveau décadent. Je corrige cela de suite.

    @ Endea : Ce qui est certain, c'est que du coup, je passerais bien sur un grand format pour Davoust... que je n'ai jamais lu en roman. ;-)

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.