"L'arcane sans nom" - Pierre Bordage

Ce livre-ci, c'est au départ pour la revue Encre Noire que je l'ai lue et ce fut avec plaisir que je me suis replongé dans l'écriture de Pierre Bordage, un auteur que j'adore.


++ La quatrième de couverture ++

Sahil, jeune déserteur de l'armée afghane, réfugié à Paris, est recruté pour exécuter une jeune femme, un vendredi 13. Se rendant compte qu'il est victime d'une machination, Sahil va peu à peu se retrouver embarqué dans une folle équipée, en compagnie d'une adoratrice de Satan et d'une fillette rom mystérieuse, pourchassé par des Russes qui ont vendu leur âme au Diable.


+++ Mon avis +++

Voici le pitch lancé par les éditions de La Branche pour sa collection Vendredi 13 : "Pour Vendredi 13, nous avons tenté la gageure de rassembler treize écrivains de renom et leur demander de nous broder 13 romans musclés autour de cette date fétiche. 13 récits d'action, contemporains, où le héros, l'héroïne, met sa vie en jeu pour : un paquet de fric, l'amour, sa liberté, la gloire, la révolution, une utopie... à chaque auteur de choisir." Bref dès le départ on ne s'attend pas à une œuvre majeure, ni même à autre chose qu'un bon récit, bien monté, bien torché et qui vous transporte le temps d'une aventure quelque part ailleurs. Et bien dans le cas présent, c'est tout réussit. Je ne sais pas ce qu'il en est des autres récits de cette collection, mais toujours est-il que la plume de Pierre Bordage reste toujours efficace. Rien de très originale ni de bien différent de certains de ces textes, mais il faut bien avouer qu'il sait monter des histoires et nous tient assez bien en haleine durant tout le roman. A peine quelques 200 et des pages qui a l'efficacité d'un thriller ou d'un polar mené tambour battant. Ici ni repos ni soupir mais une course pour la survie. 

Sahil est un jeune déserteur de l'armée afghanne. Il a quitté son pays en guerre pour la France où il tente de survivre dans un squat parisien tout en faisant face à ses propres démons intérieurs d'ex-meurtrier militaire. Mais voilà qu'un jour un homme lui propose un contrat,exécuter une jeune femme, ce qu'il accepte mais ne fera pas in extremis craignant un coup monté. Pour cette dernière erreur il sera poursuivi par cette mafia de l'est. Il sera aidé dans sa fuite par la belle Ten, jeune fille mystérieuse qui s'est embarqué dans un délire gothique avec d'autres adorateurs de Satan. Il croisera également la route d'une gamine rom, Djidjo, qui deviendra son ange gardien. De rebondissements en rebondissements, Pierre Bordage nous emmène dans une course poursuite où Sahil est la proie et la fuite sa survie. 

Ici se mélangent différentes choses, d'un côté le polar, le thriller et un brin de fantastique, d'un autre côté les cultures. Ce dernier mélange nous permet de voir la rencontre improbable entre un jeune Afghan croyant et pratiquant qui a quitté le fondamentalisme de son pays et une jeune blanche parisienne qui s'amuse à adorer Satan sous un décorum gothique histoire de masquer l'ennui de sa propre vie. Cette rencontre va ébranler notre jeune Sahil qui est touché par cette femme, sa personnalité et sa tendresse. Une rencontre entre deux opposés que le malheur rapprochera. Une rencontre qui une fois de plus nous permet de nous questionner sur la manière dont nous percevons l'autre, celui qui est en face de nous, notre voisin, notre ami ou notre amant. Une rencontre comme Pierre Bordage aime les tisser.

Bref, ce livre ne sera pas l'un des meilleurs de l'auteur mais on ne boude pas son plaisir. Ca se lit tout seul et on arrive au bout du livre avec le sentiment d'avoir passer un bon moment de lecture. Que demander de plus?


+++ Le livre +++
  • Broché: 224 pages
  • Editeur : Editions La Branche (13 octobre 2011)
  • Collection : Vendredi 13
"L'arcane sans nom" - Pierre Bordage "L'arcane sans nom" - Pierre Bordage Reviewed by Julien le Naufragé on mardi, novembre 20, 2012 Rating: 5

Aucun commentaire:

Concours

Fourni par Blogger.