"Les pilleurs d'âmes" - Laurent Whale

Voici un livre acheté lors d'une rencontre aux Imaginales. Un livre qui a fait le trajet Epinal-Liège pour finalement retourner avec moi dans cette région et être lu durant mes vacances. Une histoire de voyage et d'aventure qui m'a transporté avec plaisir. 


++ Quatrième de couverture ++

« Les grosses balles de plomb claquent sur le bois de la chaloupe. Je prends conscience que j ai de l eau jusqu aux chevilles. Peu importe : c est un voyage à sens unique. Plonger, tirer, plonger, tirer... Un choc sourd. Nous avons touché. Lancez les grappins ! À l abordage ! » Suivez les pas de Yoran Le Goff dans ce trépidant roman d aventures où espionnage intergalactique se mêle à la flibuste du XVIIè siècle, et à ses marins gouailleurs !


+++ Mon avis +++

Laurent Whale semble être un sacré personnage, non dénué d'humour, il semble prendre plaisir à s'amuser et à rencontrer ses lecteurs. C'est donc aux Imaginales de 2012 que j'ai fait sa rencontre, ce qui m'a permis de m'offrir son roman "Les pilleurs d'âmes".  Il est vrais que la conférence sur la piraterie qui s'est réalisée lors de cette rencontre fut un vrais plaisir également. Des auteurs comme Johan Heliot et Stéphane Beauverger ont croisé le fer et le verbe avec Laurent Whale d'une manière passionnée et érudite, le métier de flibustier ne semble d'ailleurs plus avoir de secret pour ses hommes. 

Quant au livre, "Les pilleurs d'âmes", voici un résumé plus que bref. Dans un ère spatiale éloignée, certains êtres plus vils que d'autres ont décidé d'aller chercher sur Terre des capitaines pirates et flibustiers. En les arrachant ainsi de leur navire, ils souhaitent en faire des pirates de l'espace implacables, imbattables et doué d'une rage féroce que non plus les êtres de raison. Ces Imix, comme ont les appellent, sont totalement interdits. Dès lors un service d'espionnage veille à ce que ceci soit empêché, voir à prendre sur le fait ce type d'action. Voilà pourquoi, sous le nom de Yoran Le Goff, notre espion ira sur Terre s'acoquiner avec ces flibustiers pour veilleur à ce qu'ils ne soient pas enlever.

Laurent Whale nous amène dans "Le pilleur d'âmes" à mêler space opera et roman de flibuste. Mais finalement c'est ce deuxième genre qui l'emporte sur l'autre. D'ailleurs, le roman pourrait très bien tenir sans ces passages plus space opera que l'on a parfois plus de mal à suivre tant le décalage est important avec les flibustiers. Néanmoins, à mélanger ces deux genres, Laurent Whale invite à rapprocher deux types d'aventures qui peuvent être similaires. Il permet également de glisser un homme "moderne" (voir futuriste) dans un univers du passé : le monde de la flibuste. De ce regard vont ressortir des observations qui vont nous montrer ces hommes de légendes tels qu'ils ont pu être : des hommes d'aventures, des hommes d'honneurs et de bravoures mais aussi des bouchers cupides, des violeurs et des assassins. Bref, les masques tombent. Malgré leurs défauts reconnus on reste néanmoins collé au bouquin, avec juste l'envie de tourner les pages et de voir comment tout cela va se terminer pour notre espion Yoran Le Goff, promu flibustier bien malgré lui. On notera également au travers les écrits le fait que Laurent Whale semble passionné par son sujet. Au point tel qu'il nous livrera de sources livresques intéressante en fin d'ouvrage. Le genre de livre sur la flibuste qui me donne bien envie d'être lu grâce à lui.

Bref, "Les pilleurs d'âmes" fut un bon moment de plaisir. Il ne marquera peut-être pas le genre mais il reste un roman d'aventure bien construit qui mêle avec succès deux genres finalement voisin : la flibuste et le space opera. Il m'aura rappelé ces lectures d'aventures pirates écrites par Daniel Defoe : "Libertalia : une utopie pirate". "Les pilleurs d'âmes" est donc un livre  recommandable et doué d'une certaine fraîcheur bien agréable, celle de la mer, des embruns, et des vents d'outre-Atlantique. 


+++ Mais encore +++

A acheter le livre directement chez l'éditeur : Ad Astra. Ou bien insister gravement auprès de votre libraire pour qu'il le commande, vous ferez ainsi vivre ce dernier et lui ferai découvrir une maison d'édition en plus.



Neuvième participation au Summer Star Wars Challenge en sa version 2012. 
Autres Billets space opera et planet opera des précédents challenges éponymes.






+++ Le livre +++
  • Broché: 218 pages
  • Editeur : AD Astra Editions (24 juillet 2010)
  • Collection : Ad-Ventures
  • Illustration : Eric Scala
"Les pilleurs d'âmes" - Laurent Whale "Les pilleurs d'âmes" - Laurent Whale Reviewed by Julien le Naufragé on samedi, septembre 15, 2012 Rating: 5

8 commentaires:

  1. Si j'ai bien tout compris, le space opera, c'est la version futuriste du roman d'aventures, comme si le western et la flibuste se rencontraient dans l'espace...

    A.C.

    RépondreSupprimer
  2. Je l'ai dans la pile celui là.
    Message bien reçu, je me le lirai quand j'aurai envie de lecture délassante.

    RépondreSupprimer
  3. Piraterie + space-opera, c'est alléchant ! Je me demande bien pourquoi je ne l'ai pas encore lu ni acheté !...

    RépondreSupprimer
  4. @ AC de Haenne : C'est un peu comme si la flibuste et le western se rencontrait dans l'espace. Ici il est bien question de "voler" des pirates pour les mettre au commandement de vaisseau spatiaux. Enfin ça c'est le but, mais tout l'histoire se passe dans les Caraïbes. Si on se comprend bien ;-)

    @ Efelle : C'est bien le cas, délassant. Pas de prise de tête ici ni de choses alambiquées. Du distrayant.

    @ Lorhkan : Je me le demande aussi! ;-)

    RépondreSupprimer
  5. On me l'a bien vendu, je le lirais sûrement un jour (et oui l'auteur est un sacré personnage en salon si je me souviens bien xD)

    RépondreSupprimer
  6. @ Vert : L'auteur semblait bien s'amuser au salon des Imaginales. Et d'échangers deux mots avec lui, ça donnait envie d'aller lire ses livres.

    RépondreSupprimer
  7. Celui ci me fait bien envie, d'autant que j'aime beaucoup retrouver des aventures de pirates !

    RépondreSupprimer
  8. @ lya : Moi aussi j'aime bien les histoire de pirates. Du coup j'essayerais bien de lire ds bouquins repris dans les références de l'ouvrage

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.