"Les croisés du cosmos" - Poul Anderson

Après la lecture d'un recueil de nouvelles de Poul Anderson, c'est dans un format roman que j'ai continué la découverte.


++ Quatrième de couverture ++

Messire de Tourneville s'apprêtait à rejoindre le bon roi Edouard guerroyant en France, quand, à la stupeur générale, un fantastique engin volant atterrit prés de son château, libérant toute une flopée de drôles de petits hommes bleus aux longues oreilles. "Sans doute des Sarrasins que ces maudits Français auront ralliés à leur cause", songe le bon Roger qui les fait illico trucider. Grâce au merveilleux char volant pris à l'ennemi, il ira libérer la Terre sainte. Mais trahison! Au lieu de mettre obligeamment le cap sur Jérusalem, un otage détourne à travers les espaces intersidéraux nos preux chevaliers bardés de fer qui, s'ils ne comprennent pas grand chose au film, n'en démontreront pas moins à toute la galaxie ce qu'un loyal sujet de la Couronne d'Angleterre peut faire avec une simple arbalète, un peu de ruse et beaucoup de vaillance.


+++ Mon avis +++

Ce roman de Poul Anderson est gentiment décalé. Vous l'aurez déjà compris en ayant lu la quatrième de couverture ci-dessus. Après avoir été surpris par ces petits hommes bleus, nos Anglais trucideront vite fait bien fait ces êtres étranges pour prendre possession de leur char volant. Evidemment, l'otage fait ne les mènera pas en France mais quelque part dans la galaxie. Mais quand on est Anglais, guerrier et vindicatif jusqu'au bout des ongles, alors on mène la guerre partout où cela est possible. 

Le vaisseau lui-même s'est transformé en village volant, transportant avec lui, hommes et femmes mais également les bœufs, les poules, et tout la basse cours. Bref, tout cela nous fait un bien bel équipage, plutôt incongrus dans un vaisseau spatial. Néanmoins nos guerriers caparaçonnés de métal voleront de victoire en victoire pour la gloire de la couronne d'Angleterre, bien que celle-ci n'en sache jamais rien. 

Bref, plutôt amusant, voir carrément zinzin, ce roman est un bon moment de détente mais sans plus. Poul Anderson aurait gagner à se laisser aller d'autant plus, sombrant alors dans un vrai humour jubilatoire. Reste qu'ici il y a encore un peu de retenue. Néanmoins, il est vrais que l'on passe un moment agréable à imaginer nos intrépides chevalier, tout de métal vêtu, boutant l'homme bleu hors de ses terres. Amusant détours de la fantasy dans le space opera, qui amusera le temps d'une lecture mais sans plus. 


+++ Mais encore +++




Onzième participation au Summer Star Wars Challenge en sa version 2012. 
Autres Billets space opera et planet opera des précédents challenges éponymes.





+++ Le livre +++
  • Poche: 272 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (13 mai 2004)
  • Collection : Folio science-fiction
  • Illustration : Alain Brion
  • Traduction : Claude Saunier
"Les croisés du cosmos" - Poul Anderson "Les croisés du cosmos" - Poul  Anderson Reviewed by Julien le Naufragé on mardi, septembre 18, 2012 Rating: 5

5 commentaires:

  1. T'en as encore d'autres des Poul Anderson à me suggérer ? :D

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, je ne le connaissais ce roman d'Anderson !
    Bon il semble peut être assez "mineur" dans l'oeuvre de l'auteur, mais à l'occasion, pourquoi pas...

    RépondreSupprimer
  3. @ Vert : Non pas là tout de suite. Sauf peut-être la "Patrouille du temps" que je lirai probablement plus tard.

    @ Lorhkan : Probablement minuer, néanmoins le mélange de contextes est amusant.

    RépondreSupprimer
  4. tiens donc sur le site du livre de poche, il y a des exemplaires d'un bouquin de banks (trames) a gagner et une des question concerne poul Anderson :-)
    http://www.livredepoche.com/trames-iain-m-banks-9782253164654/formulaire/quiz-special-trames-de-iain-m-banks

    RépondreSupprimer
  5. @ Archibald : Je vais faire le concours alors. La question est facile! ;-)

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.