"Total Recall" - Philip K. Dick

Précédemment sorti sous le titre "Minoirty Report", Folio Sf vient de republier cet excellent recueil que j'ai personnellement lue sous le précédent titre. Fort recommandable donc car on y retrouve de très bon textes. Peut-être même une belle porte d'entrée dans l'univers de Dick.


++ Quatrième de couverture ++

Douglas Quail rêve depuis toujours d'aller sur Mars, mais la planète rouge est réservée aux agents du gouvernement et aux personnalités haut placées. Il lui reste toutefois la possibilité de s'acheter des souvenirs. Et pourquoi pas celui d'être allé en visite sur Mars ? Ce ne serait pas la réalité, certes. mais qui sait ? Après Blade Runner, le chef-d'ouvre de Ridley Scott, les textes de Philip K. Dick ont inspiré de nombreux films : Planète hurlante, Impostor, Minority Report, Paycheck, A Scanner Darkly, L'Agence... Vous retrouverez dans ce recueil quelques-unes des nouvelles à l'origine de ces longs métrages, ainsi que «Souvenirs à vendre» («We Can Remember it for You Wholesale») adapté une première fois en 1990 puis de nouveau en 2012, sous le titre Total Recall.


+++ Mon avis +++

Il faut bien avouer que j'ai lu (selon moi) peu de Philip K. Dick (sans doute plus de quatre ouvrages et quelques nouvelles en plus), mais ce qui frappe c'est son incessant retour au questionnement de la réalité qui nous entoure. On a beau connaître ce fait, on prend plaisir à revenir dans les mondes paranoïaques de cet auteur. C'est parfois tellement dingue que plusieurs mois après je peux me retrouver comme incapable de pouvoir narrer le récit de l'ouvrage. C'est ainsi vrais pour "Ubik". Il me reste néanmoins le très bon souvenir du moment passé à cette lecture. 

Pur ce receuil, "Total Recall" (ou "Minority Report" c'est au choix), j'avoue m'être beaucoup amusé. Pas que cela soit marrant, loin de là, mais j'ai dévoré ce livre avec grand plaisir. Croisant ici les différentes nouvelles qui ont inspirés des films comme "Total Recall", "Minority Report", "Impostor" ou "La Planète Hurlante". Bref, un imaginaire qui interpelle, fait réfléchir et inspire plus d'une personne. Plus besoin de dire aujourd'hui  combien Dick a marqué la SF, sans oublié ce fameux adjectif de "dickien". Un grand auteur de SF qui a eu des hauts et des bas dans sa production et un personnage plutôt barré qui devait être difficile à suivre. Dick n'est pas non plus un esthète de la belle phrase, c'est un écrivain de l'idée et c'est en cela qu'il est génial. Il peut donc s'avérer difficile à suivre, mais une fois que l'on est plongé dedans, difficile de laisser le livre de côté.

Au niveau des textes, on rassemble ici quelques très bons textes pour un total de 9 nouvelles. Un savant mélange de genres qui sombrent toujours dans le paranoïaque, passant ainsi du post-apocalyptique "Nouveau modèle" au (quasi?) space opera avec "Ah, être un gélate...". Sans oublier ces superbes nouvelles qui ont inspirés le cinéma : "Rapport minoritaire", "Souvenirs à vendre" et "Imposteur" .

Bref, ce recueil "Total Recal" (ou "Minority report") est un livre tout à fait conseillable. Il rassemble selon moi une belle panoplie de nouvelles dickiennes de bonnes factures qui seront surement une belle porte d'entrée pour qui ne connait pas encore son oeuvre. Un auteur essentiel de la SF. Bref, lisez-le. Seul défaut : avoir pour couverture une affiche de film.


+++ Mais encore +++




Douzième participation au Summer Star Wars Challenge en sa version 2012. 
Autres Billets space opera et planet opera des précédents challenges éponymes.




+++ Le livre +++
  • Poche: 448 pages
  • Editeur : Editions Gallimard (12 juillet 2012)
  • Collection : Folio SF
"Total Recall" - Philip K. Dick "Total Recall" - Philip K. Dick Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, septembre 19, 2012 Rating: 5

7 commentaires:

  1. En effet, plus que tentant, je suis dans le grand format de recueil des nouvelles et il y a de la bonne aussi.

    RépondreSupprimer
  2. @ Thom : Les gros recueils de Lunes d'Encre. C'est la classe ça. Je devrais y penser même si c'est un GROS budget! Il y a la totale là.

    RépondreSupprimer
  3. Tiens, je ne savais pas que Planète Hurlante était adapté d'une nouvelle de Dick !
    Ouep, ça a l'air intéressant tout ça, notamment pour mieux se rendre compte comment ces nouvelles ont été modifiées et adaptées au cinéma.

    RépondreSupprimer
  4. Je confirme : les intégrales Lunes d'encre, c'est la classe !^^

    Et Dick en novelliste, c'est du bon !

    RépondreSupprimer
  5. @ Nomic : Moi non plus je ne le savais pas avant ce livre. C'est intéressant comme lecture, de voir la différence entre l'adaptation et le film. Le format nouvelle laissant un champ large pour un cinéaste travailler.

    @ Lorhkan : Arrête de me faire baver. Tu as pas mal au ventre quand tu les lis ;-) Ca doit faire son poids. Ou alors tu as des bras hypermusclés :-D

    RépondreSupprimer
  6. C'est un recueil que je recommande souvent, je le trouve facile d'accès en plus avec tous ces textes qui ont été adaptés en film (d'ailleurs à ce sujet j'adore comment le titre change selon le film du moment aussi xD)
    Je crois qu'à part Souvenirs à vendre, j'ai été beaucoup marquée par l'histoire des Gélates, je trouve que y'a une bonne dose d'ironie juste délicieuse dans ces textes ^^

    RépondreSupprimer
  7. @ Vert : C'est vrais que c'est un recueil bien accessible et facile pour entrer dans P.K. Dick. De bons textes en plus. Celui des Gélates est bien de fait :-) Et j'aime bien l'ironie.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.