"L'aube des dragons" - Anne McCaffrey (Ballade de Pern - Intégrale 1)

Pour certain c'est une honte que de commencé La Ballade de Pern par le tome 1 des intégrales. Il se fait que c'est ce que j'avais sous le coude chez moi alors tant qu'à découvrir Anne McCaffrey, il me fallait bien une porte d'entrée. Ceci dit, "L'aube des dragons" est une excellente pioche vu que cela m'a convaincu de lire le reste!


++ Quatrième de couverture ++

Des milliers de colons humains ont trouvé refuge sur Pern, une planète très riche semblable à la Terre. Ils souhaitent y créer une société égalitaire et pastorale, et décident de laisser derrière eux toute forme de technologie. Les hommes découvrent peu à peu qu'ils ne sont pas seuls : sur Pern vivent de grands lézards qui ressemblent aux dragons des légendes, et des dauphins très intelligents avec lesquels ils vivront en harmonie. Mais après des décennies de vie paisible, les Pernais devront affronter une incroyable menace venue de l'espace : les Fils. Ces filaments tombent du ciel et détruisent tout sur leur passage. Et ce, tous les 250 ans, tel un cycle infernal. Les hommes apprennent alors à chevaucher les dragons pour détruire les Fils. 


+++ Mon avis +++

Il y a des lectures que l'on repousse sans cesse, sans raison aucune. Au début c'était parce que les romans de Anne McCaffrey étaient devenus introuvables. Et puis, grâce à Pocket, ils sont à nouveau disponible. J'ai donc acheté l'intégrale 1 pour apprendre par la suite qu'il vaut mieux entamer cette Ballade de Pern pour l'intégrale 3. Logique n'est-ce pas? Il se fait que Pocket a choisi l'option de la chronologie des événements pour la publication plutôt que la chronologie des publication d'origine. Ceci, même sachant cela, j'ai tout de même entamé ce tome 1 avec "L'aube des dragons" et bien croyez-le ou non, j'ai adoré! 

Pour l'histoire, on est en plein débarquement sur une nouvelle planète : Pern. Planet opera, roman de colonisation donc sauf qu'ici, doué de certaines vertus, les hommes ont décidés de ne plus répéter les mêmes erreurs de pollution, de destruction, etc sur ce nouveau monde. Ce nouvel Eden semble d'ailleurs être le monde parfait, riche, beau, accueillant, bref tout ce que l'on peut rêver! Sauf qu'un jour tombent les Fils. Ces espèces de filaments immondes qui consomment tout ce qu'il y a d'organique ont tout d'ignobles limaces horribles sauf que pire que tout : elle tombe comme une pluie mortelle. Comment survivreà cela? Hé bien ce sont les lézards de feu, ces animaux issu de Pern qui leur fourniront. Ce sont également eux qui les défendront de cette attaque étrange. Seulement ces êtres sont petits, reste donc à l'homme à recourir à nouveau à la technologie génétique pour créer un lézard plus grand, plus fort : le dragon de Pern. Ceux-ci deviendront des êtres emblématiques qui lient un lien indestructible avec leur cavalier dès leur naissance hors de l'oeuf maternel. 

Comme c'est beau n'est-ce pas? Sauf que bien sur l'homme est homme, et que dans la pomme d'Adam il y a un ver qui pourrait l'ensemble le fruit. Bah oui, il faut bien que dans l'ensemble il y en ai qui ne pense qu'à eux, qui ne sont pas content de ce qui arrive (surtout quand les Fils tombent et ravagent tout). Bref tout cela va créer une tension intéressante qui relance un récit qui pourrait très vite devenir une simple description de l'établissement d'une civilisation sur un nouveau monde. Anne McCaffrey offre donc des relations entre des personnages riches et variés, elles offrent des caractères et des espérances différentes, ajoutant une part sombre dans ces êtres venus sur un nouveau monde. Ce qui est intéressant c'est que ici c'est la mutualisation des efforts qui fait que la lutte contre les Fils et la survie devient possible. Le chacun pour soi ne mène qu'à la destruction du tissu humain qui se créé. 

Bref, j'ai trouvé cette introduction à l'univers de Pern très intéressant. J'ai beaucoup aimé ce débarquement dans un nouveau monde, découvrir tous ces personnages, voir ce qui les unit et les désunit, s'imaginer à leur place, souffrir avec eux face à cette frayeur fantastique que sont les Fils, sorte de menace lovecraftienne dans un monde étranger. J'ai bien apprécié le style de Anne McCaffrey, bien rendu par Simone Hilling qui offre selon moi une bonne traduction. Découverte donc de l'oeuvre de Anne McCaffrey, plutôt orienté planet opera ici, sans doute pas par la meilleure porte d'entrée diront certains, mais autant le dire (quitte à se répéter) : j'ai beaucoup aimé "L'aube des dragons". Et si cela vous donne envie de lire La Ballade de Pern, allez-y. Moi en tout cas, je continuerai. Chronologiquement ou non, même si j'ai lu "Le dauphins de Pern" pour suivre.


+++ Mais encore +++




Quatrième participation au Summer Star Wars Challenge en sa version 2012. 
Autres Billets space opera et planet opera des précédents challenges éponymes.




Lecture également à inclure dans le challenge de lecture autour de Anne McCaffrey.










+++ Le livre +++
  • Poche: 1235 pages
  • Editeur : Pocket (1 juillet 2010)
  • Collection : Science-fiction / fantasy
  • Illustration : Vincent Dutrait
  • Traduction : pour ce roman-ci Simone Hilling.
"L'aube des dragons" - Anne McCaffrey (Ballade de Pern - Intégrale 1) "L'aube des dragons" - Anne McCaffrey (Ballade de Pern - Intégrale 1) Reviewed by Julien le Naufragé on lundi, août 27, 2012 Rating: 5

7 commentaires:

  1. A priori, lire la saga de manière chronologique reste une possibilité acceptable. Ce n'est pas comme cela que j'ai procédé, mais la lecture plaisante de cette manière.
    Et c'est bien là l'essentiel !

    RépondreSupprimer
  2. @ Lorkhan : Actuellement, je l'ai de manière chronologique. J'attendais de m'y plaire pour peut-être la reprendre selon la lecture conseillée par mes camarades blogueurs : celle de la parution. Et puis, tant qu'on s'y amuse! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. C'est pas spécialement gênant de commencer par celui-là, c'est plutôt quand j'ai appris que tu avais enchainé sur les Dauphins de Pern que j'ai grincé des dents :D

    RépondreSupprimer
  4. @ Vert : Celui-ci, je l'ai vachement bien aimé. Cela m'a donné rapidement envie de continuer. Comparer aux "Dauphins de Pern", c'est bien bien au-dessus. ;-) Ce dernier est assez moyen. Mais "L'aube des dragons" est très bon!

    RépondreSupprimer
  5. c'est quand même un roman un peu à part du cycle, étant de loin le plus SF. Et puis lire dans l'ordre de parution permet de se réserver la surprise de cette colonisation. Enfin heureusement tu as survécu ! lol

    RépondreSupprimer
  6. Mieux vaut commenter par l'Aube des Dragons que ne pas commencer du tout, xd
    Pour ma part j'ai suivi l'ordre de parution (ce qui donne à faire un sacré yoyo dans les intégrales) et j'ai été heureuse de découvrir ce tome ci comme introduction aux autres, cela avait le côté magique des explications de toutes les découvertes faites ultérieurement.
    En tout cas un excellent tome de cette Ballade de Pern, tu es tombé dedans tu n'en ressortiras plus ^^

    RépondreSupprimer
  7. @ Endea : Pour bien faire, il faudrait que j'y retourne. Mais par un autre tome que le dernier de cet intégrale, si j'en crois les bons conseils que l'on me donne. Mais c'est bien construit et j'ai bien accroché à l'ensemble.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.