Bifrost n°65 - Spécial Christian Léourier

Il faut bien le dire, de Christian Léourier je n'avais encore rien lu. Je savais bien qu'Ad Astra republiait d'anciens de ses livres, mais jusque là, vu l'indisponibilité actuelle de ces œuvres adultes, je n'en connaissais rien. Hé bien, pour tout dire, maintenant j'ai juste envie de lire le Cycle de Lanmeur. Voir plus...


+++ Les Nouvelles +++

 "L'avenir du marché des souvenirs" de Nina Kiriki Hoffman ne me laisse pas grand souvenir, sauf celui que je n'ai pas spécifiquement accroché... Même si cela n'était pas foncièrement mauvais non plus.

 "La source" de Christian Léourier m'a par contre bien convaincu et donné envie d'en lire plus de l'auteur. D'une facture classique, le texte a une approche très sympathique. L'interview qui figure plus loin dans le magazine offre une présentation d'un auteur lucide qui offre un regard intéressant et néanmoins critique sur l'histoire qu'il a traversé, offrant par ailleurs de la profondeur à son oeuvre que je ne connais pas encore. Mais cela ne saurait tarder je l'espère...

"L'éclaireur" de Thierry Di Rollo, sombre comme à son habitude, nous offre une histoire d'un monstre en quête d'identité. Quelque part dans une fantasy qui semble à part de l'heroic fantasy usuelle. C'était pas trop mal. 

"Essai à froid" d'Eric Brown fut une belle découverte également. D'abord parce que je ne connaissais pas du tout cet auteur, ensuite par la sensibilité qui se dégageait de ce texte. Dommage que l'on ne peut rien trouvé de cet auteur chez nos éditeurs actuels...


+++ Pour le reste du contenu +++

L'article "La SF belge a-t-elle encore la frite" était sympa. Plutôt positive comparée à la chronique négative de Thomas Day dans ce même numéro. Pourtant, si Doc Stolze fait un tour d'horizon bien réussi et plutôt intéressant, de la Sf belge et ce qu'il en reste, je me permettrai de le corriger sur le fait que le lieu figurant dans la nouvelle de Serge Delsemme est bien un lieu existant. Sauf pour ce qui est des tunnels... encore qu'eux-mêmes existent bien  mais n'abritent aucun bureau parallèle. Pour preuve, j'en veux 4 ans de travail en ces lieux! Mais bon, je pense que peu de Liégeois connaissent également cet espace alternatif de la cité ardente. 

L'interview du libraire des "Quatre Chemins" est sympathique. Mais celle de Christian Léourier est une pure réussite. J'ai vraiment adoré lire ce qu'il avait à dire. Son regard critique sur l'histoire est assez intéressant. La mise en perspective de ses œuvres donne envie de découvrir son corpus littéraire. Et finalement, ces œuvres pour la jeunesse me donne envie de les faire découvrir le temps venu à mes enfants. Des interviews comme celles-ci, j'en veux encore! D'autant plus quand elles font découvrir des auteurs trop vite oubliés. Au fait chers éditeurs? Quand est-ce que vous nous ressorter ses livres à Monsieur Léourier? Ad Astra, eux,  ont déjà tracé la voie.

Et pour clore l'ouvrage, l'article de Lehoucq sur l'apocalypse à venir m'a bien intéressé alors que dans d'autres numéros je n'ai pas toujours apprécié. 

Bref, un numéro de très bonne facture finalement.


+++ Sur le Web +++


+++ Le livre +++

192 pages
Façonnage : broché
ISBN : 978-2-913039-62-9
Parution : janvier 2012
Bifrost n°65 - Spécial Christian Léourier Bifrost n°65 - Spécial Christian Léourier Reviewed by Julien le Naufragé on lundi, avril 09, 2012 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Un numéro qui donne vachement envie de découvrir cet auteur en tout cas !

    RépondreSupprimer
  2. @ Tiger Lilly : HA moi, je l'ai découvert. Juste envie de le rencontré aux Imaginales maintenant.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.