Galaxies Science-Fiction - la filière belge

Voici un hors-série de la revue Galaxies Science-Fiction que je me devais de lire. Loin de moi tout nationalisme de bas étage, d'ailleurs mort aux frontières, mais ce qui m'intéresse dans ce qui se fait en SFFF belge c'est de savoir ce qui pousse autour de moi, dans notre terroir local.


+++ Sommaire +++

Dossier : la filière belge

- Editorial
- Luc Schuiten
- La possibilité d’une science-fiction - Dominique Warfa
- Hommage à Alain le Bussy - Pierre Gévart
- La SF francophone et moi - Alain le Bussy
- Entretien avec Alain le Bussy

Nouvelles

- La dernière danse avec la mort - Alain le Bussy
- Moi, Elmyr Schatz, en ma vie infinie - Alain Dartevelle
- Service des rebuts - Serge Delsemme
- Une rose morte au fond du glacier - Anne Smulders
- D’une gare à l’autre - Christian Simon
- Pertes de mémoire - Adriana Lorusso
- Fracture de temps dans la tour de l’espoir - Frank Roger
- Prévenu - Odile Kennel
- Micronouvelles - Vincent Bastin

- Petit aperçu de la BD belge - Alain Dartevelle
- Jacques Sternberg - Odile Kennel
- Bob Morane et la Science-fiction - Michel Vannereux
- Interview d’Henri Vernes - Hugo van Gaert
- Les aventures de Victor Vincent - Philippe Ethuin


+++ Mon avis +++

Haaaa hé bien voilà une sympathique découverte : la SF belge! Bon, soyons clair, en fait la SF belge n'existe pas. En tout cas c'est ce qu'il ressort de l'article de Dominique Warfa. Un très chouette texte d'ailleurs qui déborde d'un tas de références diverses qui ne vous donne qu'une seule envie : découvrir tous ce qui semble bien. J'ai bien repérer quelques trucs à essayer de découvrir, mais il ne me restera quasi que les rayons d'occasion pour cela car la SF belge ne se trouve pas énormément sur les rayons d'aujourd'hui. Dominique Warfa nous fournit ici un solide dossier que je vous invite à découvrir, bien complet et construit selon une suite historique des événements. Bref un article qui vaut franchement le détour. Seul point négatif, s'il en est, c'est que l'on aimerait que l'auteur ait réalisé une somme des titres proposés/nommés dans l'article. Ouvrages que l'on aurait plus qu'à cocher et emporter dans nos promenades bibliophiles. J'invite d'ailleurs monsieur Warfa à proposer à ActuSF un "Petit guide à trimballer" sur la SFFF belge.

J'y découvre également ici Alain Le Bussy. Si je suis Liégeois d'adoption, ce n'est que maintenant, après sa mort, que je découvre enfin cet auteur. A savoir si maintenant j'apprécierai tout ce qu'il a réalisé, c'est une autre pair de manche. Sachant que le bonhomme a réalisé un nombre invraisemblables de textes de longueurs diverses, il devrait être possible néanmoins de trouver de quoi lire. Mais reste à voir si la qualité sera au rendez-vous vu que l'homme semblait aimer écrire et écrire et écrire plutôt que retoucher ses textes pour les peaufiner. Faut-il y voir les racines du roman populaire en plein?

Passons aux nouvelles, celles-ci sont vraiment chouette. Seul hic, il n'y a pas de présentation des auteurs et quand je dois lire une nouvelle j'aime avoir un minimum d'introduction. Qui est l'auteur, d'où vient-il, qu'est-ce qui est disponible actuellement de lui, quels sont ses productions en prévisions, etc. Le genre de choses qui aideraient à aller plus loin dans la découverte d'un auteur. Juste pour ne pas faire dans la lecture one-shot quand on a apprécié. D'autant qu'il y'a du bon.

J'ai aimé découvrir Alain Le Bussy, fameux rédacteur d'une revue que je n'ai pas connu "Xuense", mot créé à l'inverse de la jolie bourgade qui l'a abrité : Esneux. Un texte écrit en 10 heures chrono ce qui est plutôt impressionnant. A croire que cet homme est une machine!

Le texte d'Alain Dartevelle est bien. Mieux écrit d'ailleurs j'ai trouvé, plus riche au niveau du style. Par contre, j'ai moins accroché au texte, fort probablement à cause du personnage détestable... Mais c'est voulu! Non? Par conte, cela m'a donné envie de lire "Imago", de lui, que j'ai trouvé en occasion.

Le texte de Serge Delsemme est celui que j'ai le plus aimé. Inévitablement, je n'ai pu que sombrer dans le parcourt du personnage qui a croisé la route d'endroit que j'ai fréquenté quotidiennement ces dernières années. Nouvelle kafakïenne, le texte de Delsemme nous promène jusqu'au quartier Pierreuse pour se perdre dans les méandres du centre culturel Barricade où j'ai travaillé plusieurs années. C'est assez hallucinant de retrouver ce lieu dans une nouvelle SF, mais oh combien amusant que de s'imaginer si facilement les espaces. Bravo Mr Delsemme. Au plaisir de lire d'autres de vos textes. En espérant que Le Bélial vous invitera encore à publier des textes? Voir à réaliser un recueil...

Anne Smulders nous offre un beau texte également. Plein d'une poésie toute fantastique, elle plaira a pas mal de monde je pense. Également un texte qui donne envie d'en découvrir un peu plus sur l'auteure. Malheureusement, il ne semble y avoir que quelques nouvelles éparses ici et là.

Christian Simon offre un texte également très agréable. Sorte de voyage fantastique dans un autre-monde. Quelque part entre Liège et Liège. Perdu dans l'au delà, perdu dans l'autre là. Encore un texte qui se passe en partie dans la ville où je vis. Un auteur à suivre probablement...

Adriana Lorusso est l'auteur non-belge de ce numéro spécial. Italienne de souche, elle est belge d'adoption et vit à Bruxelles. Elle est édité chez Bragelonne avec "Ta-Shima". Elle nous offre ici un texte plutôt Dickien, très agréable et même si ce n'est pas forcément original sur le fond on s'y promène avec grand plaisir!

Frank Roger offre une nouvelle futuriste qui sur fond d'immigration pour le travail, nous fait réfléchir sur les espoirs de chacun. Mais qu'est-ce qui se cache derrière tout cela? Un texte quelque part entre Dick et Silverberg. Assez sympathique il faut le dire.

Odile Kennel offre une très courte nouvelle. Courte mais juste. Malheureusement, la "courtitude" d'une nouvelle en laisse parfois un souvenir peu pérenne. Encore que...

Quand à faire court autant faire mini. Alors Vincent Bastin, lui, fait dans la micro-nouvelle. Que dis-je? Les micro-nouvelles, rien moins que 14. Parfois cela tombe très bien, parfois moins, mais c'est un exercice de style qui aurait sans doute plus à Fredric Brown, y compris l'humour!

L'article sur la BD belge de SF, est écrit par Alain Dartevelle. Il a éveillé en moins de nombreux souvenirs de lectures. Et à bien y regarder, mes lectures d'enfants qui croisent une bonne partie des titres soulevés, m'ont surement amenées à mes lectures d'aujourd'hui. Ceci dit, un article tel que celui-ci me donne juste envie d'aller déterrer de vieilles BD à la bibliothèque du coin. Merci monsieur Dartevelle.

Un bref, trop bref sans doute, article nous présente Jacques Sternberg. Un auteur belge que je n'ai pas encore lu mais qui a son importance dans l'univers SF belge. Un article complet aurait sans doute étant plus intéressant, pour moi (et peut-être que pour moi), qu'une présentation en long et en large du travail de Henri Vernes (qui a lui aussi toute sa valeur ceci dit!). Jacques Sternberg attend ma lecture du côté de ma pile de lectures...

On termine ensuite avec une interview de Henri Vernes, le monsieur de Bob Morane. Je ne savais pas son nom, ni même qu'il était belge. Peut-être parce que Bob Morane ne m'a jamais intéressé. Néanmoins l'interview est intéressante et il est impressionnant de voir le nombre d'aventures de Bob Morane qu'il a pu écrire depuis quelques dizaines d'années. J'aurai néanmoins été étonné (voir irrité?) de voir que monsieur Vernes trouve que la SF ne se réinvente pas. Si sur le fond il n'a pas tord, on ne peut pas dire que Bob Morane brille par l'originalité de ses thèmes tant ils sont "pompés" ici et là, notamment en SF. Inconsistance humaine... Mais néanmoins je reste impressionné par son parcourt.

Bref, au final un très bon recueil qui profite de sympathiques articles, parfois très complets, parfois bien trop courts. On pourrait s'attrister de la non-présence du fantastique belge, mais ce dernier étant plus connu, il était intéressant de relevé la SF belge en tant que telle. Même si elle n'existe pas selon Dominique Warfa... A découvrir donc, pour nous belges, mais également pour les Français, afin qu'il puissent découvrir ce qui peut s'écrire dans les pays voisins du leur, fut-il petit!


+++ Mais encore +++

Cet ouvrage peut se commander en ligne directement sur le site de Galaxies SF.

7ème lecture pour le Challenge Littérature belge :

- modalités et inscriptions
- recensement des articles





+++ Le livre +++
  • Broché: 192 pages
  • Editeur : Galaxies SF (Août 2011)
  • Illustration : Luc Schuiten
Galaxies Science-Fiction - la filière belge Galaxies Science-Fiction - la filière belge Reviewed by Julien le Naufragé on mardi, janvier 17, 2012 Rating: 5

4 commentaires:

  1. @ Jean-Charles : C'est assez sympa, ça vaut le coup!

    RépondreSupprimer
  2. Moi, j'ai adoré les 14 microromans de Vincent Bastin. C'est un exercice de style assez osé et novateur. Bravo !

    RépondreSupprimer
  3. @ Sébastien : C'est clairement un style pas évident. Le jeu de la chute en si peu de mots est en soit un exploit. J'ai bien aimé aussi. Merci pour ton passage sur le blog.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.