"Starship(s)" - Manchu

En tant que fan des productions de Manchu, ce livre était exactement le genre d'art book qu'il fallait dans ma bibliothèque. Et croyez moi, c'est que du bonheur de feuilleter de livre, je me lasse pas! Oh et puis merde, qu'est-ce que j'aimerais avoir l'une ou l'autre de ces illustrations encadrées en grand chez moi!


+++ La quatrième de couverture +++

Au premier coup d'oeil, on reconnaît la " patte Manchu " par une virtuosité au service de l'exigence de crédibilité. Laurent Genefort.

+++ Mon avis +++

Ce genre d'ouvrage n'a pas besoin de mots, l'image se suffit à elle même (voir ci-dessous). Manchu est pour moi un vrais virtuose, doué d'un style identifiable entre tous au trait précis et chargé de détails incroyables à qui prend le plaisir de lire son image. Je me retrouve face à ces illustrations comme un gosse face à sa première BD, occupé à regarder dans les coins et recoins les détails qui font tout le vraisemblable de l'imaginaire de ce dessinateur.

Manchu fait partie de ces rares illustrateurs qui sont capable de pouvoir résumer un livre en une seule image. Forme synthétique graphique d'un livre il permet à lui tout seul de vous donner envie de lire le roman qui se cache derrière la couverture. Invitant ainsi à la découverte, parfois au bonheur de la noyade dans un autre univers, parfois déçu par le contenu du livre qui devient moins bon que la couverture qui le magnifiait. Oui, Manchu est de ces virtuoses. En disant cela, je ne fais bien sur que suivre la vague, je ne fais que rajouter une couche à ce qu'en dit Laurent Genefort dans ce livre, mais comme d'autres illustrateurs de la sphère SF, Manchu est celui qui marquera la période actuelle, et ce quelque soit les maisons d'éditions, comme Siudmak a marqué l'ère précédente.

Quant au contenu de cet art book, on est noyé dans le plaisir graphique. Entre grandes et petites illustrations on ne sait plus où donner de la tête, les yeux s'échouant ici ou là pour se retrouver plongé dans les contrées infinies de l'espace et se retrouver tel un naufragé sur une planète étrangère en guerre. On y croise toutes ces couvertures qui vous rappellent ces plaisirs de lectures, ces instants d'évasion ailleurs et demain.

Le seul bémol, c'est que l'on retrouve tous les titres des ouvrages que Manchu illustre mais pas les noms des auteurs des romans. Et je ne sais pas pourquoi, mais pour moi l'un et l'autre auraient été un plus m'invitant d'autant plus à d'autres découvertes livresques.

Bref, cet art book grand format est une œuvre d'art, une belle pièce, un bijoux que l'on regarde attentivement, que l'on chéri à tel point que l'on n'ose pas le mettre entre toutes les mains, comme une relique sainte. Un ouvrage qui devrait ravir et combler plus d'un lecteur SF d'aujourd'hui.


+++ Extraits du livre +++


+++ Mais encore +++



Et voici ma 19ème participation pour le Summer Star Wars Challenge

Tous les billets de ce Challenge 2011 et du 2010 en suivant ce lien-ci.



+++ Le livre +++
  • Relié: 96 pages
  • Editeur : Delcourt (17 novembre 2010)
  • Langue : Français
"Starship(s)" - Manchu "Starship(s)" - Manchu Reviewed by Julien le Naufragé on mardi, septembre 20, 2011 Rating: 5

4 commentaires:

  1. Y a pas à dire, Manchu c'est une légende.

    RépondreSupprimer
  2. @ Eric Nieudan : Je dirais même plus, une légende vivante!!! ;-) Et merci pour ton passage et ton commentaire.

    RépondreSupprimer
  3. Je le zyeute grandement ce bouquin, il me faisait de l’œil aux futuriales. En plus Manchu était là pour dédicader, je regrette un peu de pas l'avoir acheté.

    RépondreSupprimer
  4. @ Tiger Lilly : A ta place je n'aurais pas hésité deux secondes, je l'aurais acheté et dédicacé! ;-) Lors d'une prochaine rencontre peut-être... Mais cela reste un très beau livre!

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.