"Aldébaran - La blonde" (T2) - Léo

Après le tome 1, le 2. Obligé. Et puis qu'on c'est bon, on continue!


++ La quatrième de couverture ++

Pour les colons terriens qui occupent la planète Aldebaran, tout semble planifié. Mais peu à peu des événements insolites se produisent. Sans nouvelles de la Terre, Aldebaran est isolée. Coupés de tout contact, les habitants d'Aldebaran doivent faire face à plusieurs bouleversements aux conséquences inquiétantes. Le danger principal semble venir de l'océan d'où surgissent des créatures monstrueuses et hostiles. Mais qui possède vraiment une explication à cette évolution aussi terrifiante qu'incontrôlable ? Marc et Kim, deux adolescents qui ont survécu à l'anéantissement de leur village, rejoignent la capitale, Anatolie, afin de trouver une réponse.



+++ Mon avis +++

Kim et Marc ont embarqués sur un bateau en direction de la capitale Anatolie. Mais voilà que Marc se retrouve invité dans la cabine du capitaine... par la femme de ce dernier. Plutôt délurée la belle initiera Marc aux plaisirs sexuels, ce que la capitaine n'appréciera pas du tout! Et hop, Marc se retrouve par dessus bord vite rejoint par Kim qui ne veut pas l'abandonner. Un peu de natation et la voilà arrivé sur une île. Perdus ils rencontreront quand même quelques bonnes âmes accueillantes qui leur offriront le couvert et le logement. Mais plus intéressant, ce sera la rencontre entre Marc et la femme de Driss, cet étranger découvert dans le tome 1. Cette belle blonde aventureuse sur laquelle Marc fantasme et qu'il sortira des mains des militaires de manière surprenante et qu'il aidera à s'enfuir. Bien sur un tas de choses vont se passer que je ne vais par révéler. Peut-être en ais-je déjà trop dit!

Derrière des visages toujours aussi figés par le trait raide de Léo se cache un scénario toujours aussi bon. On découvre une fois de plus une végétation et des animaux d'un exotisme incroyable démontrant là une imagination géniale chez ce dessinateur. La trame générale continue à prendre forme, Kim et Marc se développent en tant que personnages et se découvrent l'un et l'autre. Néanmoins adolescents, ils se retrouvent embarqués dans des histoires qui les dépassent. Sortis de leur village de pêcheur maintenant anéanti ils découvrent le monde avec ses dangers, sa politique et les vicissitudes de l'être humain.


Encore une fois, Léo nous prouve qu' "Aldébaran" est une vrais réussite. Une bande dessinée SF que l'on classifiera dans le sous-genre planet-opera et qui dévoile un scénario très bon. Bien sur ce n'est que mon avis, mais 15 ans après une première lecture, cette BD m'offre encore le même plaisir de l'escapade dans un autre monde. Même malgré le dessin un peu figé, mais ça j'en ai déjà parlé. A lire donc.


+++ Mais encore +++


Et voici ma troisième participation pour Summer Star Wars Challenge

Tous les billets de ce Challenge 2011 et du 2010 en suivant ce lien-ci.




CITRIQ

+++ La BD +++
  • Album: 48 pages
  • Editeur : Dargaud (1995)
  • Collection : Aldébaran
"Aldébaran - La blonde" (T2) - Léo "Aldébaran - La blonde" (T2) - Léo Reviewed by Julien le Naufragé on jeudi, août 11, 2011 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Je te trouve courageux de chroniquer les albums d'une série 1 par 1...
    Je garde de bons souvenirs de cette BD également.

    RépondreSupprimer
  2. @ Maëlig : Bien le merci! ;-) mais je ne suis pas réellement courageux, enfin je pense.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.