"Aldébaran - La Catastrophe" (T1) - Léo

Près de 15 ans plus, me voilà de retour sur Aldébaran. Et avec quel plaisir!!

++ La quatrième de couverture ++

La planète Aldebaran est coupée de tout contact avec la terre depuis un siècle. Les habitants d'Arena Blanca, un petit village de pécheurs, y mènent une vie paisible, loin du pouvoir tyrannique exercé par l'église et l'armée. Jusqu'au jour où toutes sortes de signes étranges semblent annoncer une catastrophe. Un énorme poisson des hauts-fonds vient mourir sur la plage, tandis que la mer se vide de ses poissons habituels, avant de se solidifier et d'avaler un bateau.

Et la catastrophe arrive, sous la forme d'un monstre marin qui engloutit le village sous une substance gluante. Ce monstre, qui change de forme et de comportement selon son humeur - généralement mauvaise - intéresse beaucoup de gens : Driss Shediac, un étranger énigmatique qui a essayé de prévenir les habitants, mais personne ne l'a cru. La jolie journaliste Gwendoline Lopes et surtout, l'inquiétant prêtre Loomis dans son dirigeable militaire.

Parmi les rares survivants, Marc et Kim, deux adolescents qui s'entendent comme chien et chat, décident de partir pour Anatolie, la capitale, et d'y recommencer leur vie à zéro.


+++ Mon avis +++

Sur une autre planète, Aldébaran, vit un groupe d'hommes abandonnés depuis des années par la Terre. Ils y survivent plus ou moins bien avec la technologie qu'il leur reste. Un vilage de pêcheur vit tranquillement, un peu trop au goût de Marc. Mais des faits étranges commencent à se déclarer, des animaux s'échouent sur la plage, des oiseaux de haute mer volent vers l'intérieur des terre, des poissons des profondeurs viennent mourrir à la surface... que d'étrangeté! Et un jour un étranger débarque au village en leur annonçant qu'il faut quitter le lieu s'ils veulent survivre. Personne ne l'écoutera! Et puis au milieu de tout cela Gwendolyne, une jolie journaliste, débarque à la recherche de cet étranger qui semble en savoir plus long que tout le monde sur les étrangetés de la mer. Marc l'emmène au village voisin à la poursuite de cet homme, mais en chemin, voilà que l'océan se gélifie, se durcit! Vite ils s'enfuient vers la terre ferme, juste à temps avant que le mer devenue être vivant n'essaye de "dévorer" le bateau.


Une BD de SF qui nous libre un planet opera hallucinant qui profite d'un scénario excellent et d'une imagination géniale. Tout est dans les créatures crées et inventées par Léo, un réel bonheur! Reste le trait un peu raide, surtout pour ce qui est des expressions des personnages qui nous livres des visages un peu trop figés. Mais passons car on est très vite pris par cette BD que j'ai déjà lu il y'a plus de 15 ans mais que j'ai repris avec beaucoup de plaisir pendant ces vacances. A conseiller donc! Que dis-je : un classique du genre SF en BD.


+++ Mais encore +++


Et voici ma deuxième participation pour Summer Star Wars Challenge

Tous les billets de ce Challenge 2011 et du 2010 en suivant ce lien-ci.




CITRIQ

+++ La BD +++
  • Album: 52 pages
  • Editeur : Dargaud (1994)
  • Collection : Aldébaran
"Aldébaran - La Catastrophe" (T1) - Léo "Aldébaran - La Catastrophe" (T1) - Léo Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, août 10, 2011 Rating: 5

8 commentaires:

  1. J'en garde un bon souvenir aussi, et ce même en l'ayant toujours lu en diagonal au gré des bibliothèques. Faudrait que je les relise à tête reposée un jour quand même. Je suis moins convaincue par les autres cycles par contre.

    RépondreSupprimer
  2. La série a plus de 15 ans déjà? Ca ne nous rajeunit pas ma bonne dame! Je me suis arrêté au premier cycle aussi, tu as lu / vas lire les autres?

    RépondreSupprimer
  3. Va falloir que tu enchaines avec les deux suites (Betelgeuse et Antares) !

    RépondreSupprimer
  4. @ Calenwen : J'ai commencé Betelgeuse, trois tomes sont lus mais c'est plus lent. Cela construit une longueur sur le cycle, sur un ensemble, une cosmogonie, mais cela fait moins aventureux que Aldébaran.

    @ Maëlig : Hé oui, on se fait vieux par ici... J'ai lu l'ensemble des Aldébaran, enfin! J'ai entamé Betelgeuse. Reste à trouver la suite (T' et 5) et les autres cycles à la bibliothèque.

    @ Kactusss : J'ai déjà entamé Betelgeuse, mais je ne connaissais pas Antares. Le plaisir va continuer alors!

    RépondreSupprimer
  5. J'ai lu et relu cette série, que je continue à suivre (en pestant parce qu'il y a une série parallèle qui a vu le jour quand on attend le tome suivant du cycle en cours !).

    RépondreSupprimer
  6. @ Brize : Moi je redécouvre Aldébaran. Et j'ai pu terminer la série, enfin! Mais pas encore les suites. Du coup, je vais allé voir à la biblio si il y'a ça. Mais c'est râlant quand le truc principal n'avance pas pour laisser place au trucs parallèle, surtout quand on s'y plait.

    RépondreSupprimer
  7. Une très chouette série, j'avais beaucoup aimé la lire. Je lirai certainement les autres cycles de l'auteur à l'occasion.

    RépondreSupprimer
  8. @ Tiger Lilly : J'ai lu la série Aldébaran et une partie de Betelgeuse. Je vais aller voir à la biblio s'ils en ont d'autres.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.