"Le voyageur solitaire" de J-M Ligny

Un petit recueil plaisant où l'influence des "Seigneurs de l'Instrumentalité" est clairement assumée!

++ La quatrième de couverture ++

Tag Fades était un homme gris, aigri, amaigri. Un homme assez désespéré pour accepter de partir seul pour un voyage de cinquante-deux ans vers la planète Canaan à la recherche des premiers colons humains portés disparus. Mais ses motivations personnelles sont toutes autres. Pourra-t-il enfin être seul et échapper à l'humanité ? Et que trouvera-t-il en lui-même dans cette fuite sans retour ?
Premier des quatre récits de ce recueil, Le Voyageur Solitaire plante le décor des Chroniques des Nouveaux Mondes, un cycle de science fiction dans lequel Jean-Marc Ligny explore le futur mais surtout l'âme humaine, des profondeurs de l'espace à celle de la Terre. Une oeuvre riche et puissante et qui ne cesse de nous renvoyer à nous-mêmes. Une des grandes réussites de l'auteur de Jihad, AquaTM et Inner City.


+++ Mon avis +++

Un livre sympathique sans être pour autant exceptionnel. Néanmoins le plaisir de lecture est au rendez-vous. Sans grandes prétentions le livre nous invite dans un space opera classique rondement mené. Les références au classique du genre qu'est "Les Seigneurs de l'Instrumentalité" sont claires et franchement assumées. Considéré comme sa référence absolue dans le genre, il fallait bien que Jean-Marc Ligny s'attaque à ce monument à sa manière. Il se considère bien loin du maître mais il a le mérite d'approcher d'autres sujets que Cordwainer Smith tels que la solitude, la fuite de l'humanité, des animaux intelligents en quête de droit, etc, le tout à chaque fois teinté d'ironie amère qui n'est pas sans me déplaire. Bien sur il n'a pas la force d'évocation de la poésie surannée de Cordwainer Smith mais j'avoue avoir passé un bon moment dans ce space opera. D'ailleurs, ce classicisme de genre avec ses défauts permet de jouer sur le fond et d'amener de chouettes textes.

Au final ce recueil de 4 textes est agréables mais me laissent néanmoins d'avis mitigé. A tel point que je ne sais pas encore si je lirai la suite... Pour autant, je n'abandonnerai pas Jean-Marc Ligny à cette première excursion dans sa bibliographie. Un jour prochain je me lancerai dans "Jihad". Voir "Aqua" si j'ai le courage de m'acheter la brique. Peut-être à décharge de cette œuvre, Les Chroniques des Nouveaux Mondes dont ce livre est le premier tome, n'est qu'un assemblage de textes hétéroclites qui forment un amalgame de textes écrits ici et là au cours de sa vie d'écrivain. On n'y retrouve du coup peut-être pas la profondeur d'un roman... Cela dit, sur le format court, il m'avait bien plus avec sa nouvelle dans le Bifrost n°56.


+++ Mais encore +++

Ce petit ouvrage fait partie de ce que l'on appelle la micro-édition. Alors si cela vous intéresse, allez jeter un oeil sur le site des éditions Actu-SF.

Jean-Marc Ligny sur mon blog.

+++ Le livre +++
  • éditeur : Actu SF
  • Collection : Les Trois Souhaits
  • Couverture : Thomas BRECHLER
  • Date de parution : mai 2008
  • Prix de vente : 7,00 €
Free Blog Counter
"Le voyageur solitaire" de J-M Ligny "Le voyageur solitaire" de J-M Ligny Reviewed by Julien le Naufragé on samedi, juin 04, 2011 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Ce recueil est assez moyen par contre tu peux te lancer sans soucis dans AquaTM

    RépondreSupprimer
  2. AquaTM me tente depuis le Bifrost sur Ligny. Je me laisserai tenté à l'occasion.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.