"L'âge des étoiles" de Robert Heinlein

Je l'avais déjà eu en mains ce livre-ci et rien qu'avec la belle couverture de Manchu, j'avais envie de l'acheter. Ensuite, via Livraddict, l'occasion s'est présentée de le lire dans le cadre d'un partenariat avec Le Livre de Poche. je n'ai pas hésité une seconde. Grand bien me fasse, ce livre bien sympathique fut un vrais voyage! Un vrais plaisir de plonger dans l'œuvre de Heinlein de continuer à découvrir ses écrits.


+++ La quatrième de couverture +++

La surpopulation épuise les ressources de la Terre et a rendu encore plus urgente, en ce début du quatrième millénaire, la nécessité de trouver de nouveaux mondes habitables. Mais si le voyage interstellaire est désormais possible, les vaisseaux spatiaux voyagent moins vite que la lumière, et communiquer avec la Terre prendrait des années. L'Institut de Recherches Prospectives a trouvé une solution inattendue à ce problème : la télépathie. Pat, un adolescent extraverti, et son jumeau Tom vont mettre leurs dons exceptionnels au service du grand projet de colonisation interstellaire. Tandis que Pat vieillira sur la Terre, Tom et tout l'équipage du L. C. échapperont à l'emprise du temps.


+++ Mon avis +++

C'est avec un plaisir non-feint que je me suis plongé dans la lecture de ce livre qui au départ était un partenariat proposé par Livraddict et le Livre de Poche. C'était également pour moi l'occasion d'honorer mon Défi Robert Heinlein, mais aussi de redécouvrir Robert Heinlein. Soyons honnête, ma seule lecture de l'auteur tourne auteur d'une vieille édition de "Etoiles, gardes à vous" (connue aussi sous le nom de "Starship Troopers" actuellement). Ce précédent livre m'avait laissé au premier abord un drôle de goût mais de sombres réflexions, ce qui est un des buts de ce livre d'ailleurs, un ouvrage qui fait couler de l'encre.

Mais revenons à ce "L'âge des étoiles". Depuis ma lecture du Bifrost spécial Robert Heinlein (chroniqué ici), j'ai découvert l'intérêt énorme de l'auteur pour la conquête spatiale. Cela transpire dans ce livre, on y ressent sa passion pour l'espace, les étoiles lointaines et l'aventure du voyage dans le vide intersidéral. En lisant ce livre, on a franchement l'impression d'être embarqué dans une de ces épopées tirées d'un futur imaginable. Robert Heinlein va plus loin dan ce livre que juste être un simple roman de space opera. On est pas ici dans la guerre intersidérale entre des empires immenses avec des guerriers aux capes somptueuses se tirant dessus à coups de rayons lasers. Robert Heinlein nous offre un voyage, une idée de la conquête spatiale, il nous offre un future possible de ce que pourrait être la colonisation de l'espace. Il nous embarque dans un de ces vaisseau torche, gros vaisseaux partis pour explorer l'univers et découvrir de nouveaux mondes pour y loger des colons afin de désengorger la Terre qui déborde sous la surpopulation. Un futur dans lequel on retrouve l'engouement pour la colonisation et la découverte d'un nouveau monde, peut-être influencé par l'histoire de la création des USA.

Mais ce qui est également agréable dans ce livre c'est de voir les relations entre les personnages, de voir comment cela peut se passer la vie dans un univers confinés où tout le monde est l'un sur l'autre, parfois confrontés à des décisions difficiles car vivant sous d'autres conditions que le reste du monde et devant faire face à d'autres problèmes également. On doit retrouver là dedans l'expérience de Robert Heinlein dans la marine militaire étasunienne. En tout cas il y'a un petit fond psychologique sympathique sans pour autant rentrer dans les détails et y sombrer profondément.

Ce livre fait également partie de ce que l'on appelle les "juvenile" de Heinlein, sorte de livres écrit pour la jeunesse. Un ouvrage qui se lit pourtant avec énormément de plaisir à l'âge adulte, pour preuve, il n'est pas publié en rayon jeunesse. Néanmoins j'ai personnellement ressenti dans la plume de cet ouvrage une ouverture vers ce genre de public, mais également un style qui du coup se lit facilement et coule tout seul sans pour autant être bête et idiot. Sur ce point là, on retrouve ici et là dans le livre quelques avis partagés par Robert Heinlein, qui s'il est un peu moraliste n'est pas forcément moralisateur. Cependant, Heinlein a des principes de vie et on sent bien qu'il aime les partager. Ce n'est pas forcément un mal, à nous d'en faire ce que l'on veut, mais c'était peut-être un moyen pour lui d'inspirer la jeunesse.

Selon moi, "L'âge des étoiles" est un bon livre. Peut-être pas le meilleur qui soit, peut-être pas non plus le meilleur Heinlein, encore que là je ne peux pas m'avancer vu ce que je connais de lui. Ce qui est certain, c'est que cet ouvrage m'a fortement donné envie d'aller voir plus loin dans sa bibliographie. Rien que cela prouve que c'est un bon livre. Mais surtout et avant tout, c'est un livre qui fait rêver, qui vous porte à travers les étoiles. Un très bon choix de réédition qui profite d'une couverture magnifique, une fois de plus signée Manchu!


+++ Mais encore +++

Je remercie les éditions Le Livre de Poche et Livraddict pour ce partenariat.

J'ai également lu ce livre dans la cadre du Défi Robert Heinlein lancé par notre ami Guillaume44 sur son blog "Traqueur Stellaire". En tant que "Space Cadet", je m'engageais à lire un livre, c'est chose faites. Je comptais lire le tome 1 de "L'histoire du futur", peut-être aurais-je encore le temps prochainement?


Le Défi Robert Heinlein sur "Naufragés Volontaires".

Les autres chroniques de Robert Heinlein sur "Naufragés Volontaires".


+++ Le livre +++
  • Poche: 288 pages
  • Editeur : Le Livre de Poche (17 novembre 2010)
  • Collection : Science-fiction
  • Illustration : Manchu
  • Traduction : Hélène Bouboulis (revue par Pierre-Paul Durastanti)
Free Blog Counter
"L'âge des étoiles" de Robert Heinlein "L'âge des étoiles" de Robert Heinlein Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, mars 09, 2011 Rating: 5

12 commentaires:

  1. Intriguant. Mais j'en ai d'autres de lui qui me tente plus, "Révolte sur la lune" et "En terre inconnue" en tête.

    RépondreSupprimer
  2. Un des meilleurs "Juveniles" d'Heinlein, belle chronique !

    RépondreSupprimer
  3. en fait il illustre le paradoxe des Jumeaux, l'un vieillissant sur Terre et l'autre restant jeune (enfin vieillissant moins vite) ?

    RépondreSupprimer
  4. @ Cachou : Intriguant et intéressant. Je l'y suis bien amusé finalement.

    @ Guillaume44 : Défi rempli! Et avec un bon Juvenile en plus. Merci pour le "Belle chronique!", ça me fait plaisir!.

    @ Lael : C'est juste, je n'ai pas parlé de cela, car finalement j'ai surtout ressenti le côté voyage pour ma part. Il y'a bien sur ce sentiment "jumeau" et ce qui tourne autour mais surtout plus intéressant c'est l'un qui vieilli plus vite que l'autre et les écarts qui s'installe par la distance et le temps.

    RépondreSupprimer
  5. Nos avis se rejoignent. Ce fut une lecture bien sympatique qui me forcera à continuer de puiser dans la bibliographie de l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Purée ce qu'elle est belle cette couv !!

    RépondreSupprimer
  7. @ El JC : Je crois que je vais bientôt me lire "L'histoire du futur" moi! ;-) A la fin du challenge uchronie. Si tu veux faire une LC ;-)

    @ Val : Rien que la couverture donne envie de lire ce livre! Moi je dis bravo, c'est du grand art monsieur Manchu!

    RépondreSupprimer
  8. J'ai souvent entendu parler de Robert Heinlein sur la blogosphère et comme je suis plutôt ouverte à la SF, j'ai bien envie de me lancer ! Ta chronique me met en appétit... (ah mais il est 13h, et j'ai pas encore dîné...)

    RépondreSupprimer
  9. @ Livraison : Si tu as envie, lis le. Il est bien sympathique ce livre! ;-)

    RépondreSupprimer
  10. Je ne connais pas cet auteur mais ce livre me tente beaucoup ! Le résumé m'intrigue et la couverture est jolie ^^
    Peut-être que je le lirais un jour, d'autant que j'aime de plus en plus la SF ! Je note ;)

    RépondreSupprimer
  11. @ Anasthassia : Ce livre ma paraît être une bonne porte d'entrée dans son univers. Une plume facile d'accès ici vu que c'est un "juvenile" et un bon roman. De plus une belle couverture comme celle-ci donne d'autant plus envie de le lire. C'est une bonne idée de lire de la SF! ;-)

    RépondreSupprimer
  12. Oui, ça se laisse lire, mais je me suis un peu ennuyé à la lecture de ce roman, qui manque de rythme selon moi. Je l'ai lu sans déplaisir mais sans grand plaisir non plus. C'est dommage que le narrateur ne décrive presque jamais l'espace. Bon, il faut dire qu'à la base, je ne suis pas trop fan de SF, ça n'a peut-être pas aidé à me faire apprécier cette lecture!

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.