"Axis" de Robert Charles Wilson

J'ai découvert Robert Charles Wilson en cette année 2010 et je suis rapidement devenu fan de son écriture. Il y'a un petit quelque chose qui me fascine et m'attire dans son style et sa manière de présenter les choses. Une fois de plus avec "Axis" je suis conquis, même si cela n'est pas aussi vertigineux que "Spin" ou "Les chronolithes".


+++ La quatrième de couverture +++

Menacée par un Soleil qui se transformera bientôt en nova, la Terre vit ses dernières années. Pour la plupart, les hommes ont franchi l'arc des Hypothétiques et se sont installés sur le Nouveau Monde, Equatoria, notamment dans sa capitale, Port Magellan. C'est à partir de cette agglomération tentaculaire, hétérogène telle l'humanité, que Lise Adams cherche son père, un scientifique qui a disparu depuis bien longtemps et avait peut-être découvert quelque chose sur l'énigme que représentent les Hypothétiques. Alors que Lise tient enfin une piste sérieuse, grâce à son ancien amant Turk Findley, d'étranges cendres se mettent à tomber sur le Nouveau Monde. Et si celui-ci, tout comme la Terre, était condamné à brève échéance?


+++ Mon avis +++

Il faut savoir une chose, c'est que en trois lectures je suis devenu fan du style de Robert Charles Wilson. Bien sur je ne peux pas encore en dire autant de toute son œuvre car je ne l'ai pas encore parcourue dans le long en large, mais tout ça pour dire que évidemment ce n'est pas moi qui dirai du mal de son œuvre.

Si "Axis" est la suite de "Spin", elle ne reprend pas forcément les même personnage. Mis à part Diane qui prend un rôle plutôt secondaire, on ne retrouve plus les personnages de "Spin". D'ailleurs le temps a passé, alors soit ils étaient déjà mort dans "Spin", soit ils sont morts entre-temps. Bref, "Axis" nous conte une toute autre histoire que "Spin", d'ailleurs on est même sur une autre planète : le Nouveau Monde. Autre monde, autre planète à laquelle on arrive en traversant l'arc des Hypothétiques.

Dans cette aventure au coté plutôt thriller que SF pure et dure, on va suivre les pérégrinations de Lise Adams. Gentille demoiselle obsédée par la disparition de son père et quasi certaine que celui-ci a pris le maquis pour devenir un Quatrième Âge. Dans son obsession de recherche, elle va rencontrer Turk Finley, ancien amant d'un soir, et aviateur à la petite semaine de surcroît. Elle décide de rechercher une quatrième âge qui pourrait la menée vers son père, ou tout du moins sur une piste. Mais voilà que à peine Lise et Turk réunit que le ciel se met à s'obscurcir d'une pluie fine de poussières à l'origine inconnue. Celles-ci ont tout de la cendre, de la couleur au goût infect que cela laisse en bouche. Mais d'où vient-elle cette cendre? De quoi est-elle faites? Est-elle toxique? Est-ce encore un coup des Hypothétiques? Lise et Turk se lancent néanmoins sur la piste de leur Quatrième Âge, avec derrière eux le Département de Sécurité Génomique qui lui de son coté ne supporte pas les Quatrième Âge et les pourchassent comme de véritables inquisiteurs. S'ensuit inévitablement un tas d'aventures que je ne vais tout de même pas vous conter ici, il ne faudrait pas gâcher le plaisir!

Robert Charles Wilson laisse encore beaucoup de questions dans le vent... Et au fil des pages, il donne quelques réponses qui appellent inévitablement de nouvelles questions restées elles sans réponses, etc. Bref, on ne reste pas sur sa faim, on est juste encore plus intrigué et j'attends encore avec plus d'impatience la suite intitulée "Vortex", qui ne devrait hélas arriver en français qu'en 2012. "Axis" a tout d'un roman intermédiaire. Vif et balancé, il nous balade dans une aventure qui se déroule en quelques jours là ou "Spin" s'installait sur des années. En cela, il peut décevoir car il n'a pas cette impression de grandiose de "Spin". Il n'a pas non plus le même coté vertigineux car on a déjà pas mal de données en mains sur les Hypothétiques. Seuls quelques questions se greffent en plus ainsi que l'introduction d'un nouveau personnage nommé Isaac que l'on se doute, ou espère, retrouver dans "Vortex".

Mis à part cela, j'ai beaucoup aimé le détail et le développement fait sur cette conscience globale que sont les Hypothétique. Intelligence qui défie le temps et l'espace, et qui prend forme dans un tout et non dans l'individualité. Cela crée une vision vertigineuse et originale qui est bien loin, il me semble, de l'anthropocentrisme habituel. Plus proche de certaines colonies d'insectes finalement...

La construction de "Axis" me rappelle franchement "Blind Lake" (chroniqué ICI sur mon blog). On suit plusieurs personnages, créant ainsi une vision kaléidoscopique de ce qui se passe. Le rythme est assez soutenu et l'angoisse créé par les cendres rejoint celle créé par l'enfermement à "Blind Lake". Wilson joue encore une fois sur une certaine tension et menace, offrant ainsi un thriller SF haletant et vraiment agréable, qui nous offre une charnière, je crois intéressante, entre "Spin" et le futur "Vortex". Un intermède où le rythme change et où la durée d'action change. Il fallait oser, que ça plaise à certains et pas à d'autres. Et puis comme le dit Wilson sur le Cafard Cosmique : "Ce n’est pas un autre Spin. C’est un livre différent, susceptible de plaire à un lectorat différent". C'est bien ce que j'avais compris avant de l'entamer, alors j'ai adoré!


+++ Mais encore +++

Cette lecture de "Axis" fait suite à un commentaire de Pitivier dans mon billet sur "Spin". Vous retrouverez son avis de lecture en allant voir son billet sur son blog : l'avis de Pitivier.

Au passage jetez un oeil sur le site du traducteur Gilles Goullet qui une fois de plus a réalisé un travail de traduction à mon avis excellent!!

A lire, une interview de Robert Charles Wilson à propos de "Axis" sur Le Cafard Cosmique.


+++ Le livre +++
  • Broché: 388 pages
  • Editeur : Editions Denoël (3 septembre 2009)
  • Collection : Lunes d'encre
Free Blog Counter
"Axis" de Robert Charles Wilson "Axis" de Robert Charles Wilson Reviewed by Julien le Naufragé on jeudi, décembre 16, 2010 Rating: 5

11 commentaires:

  1. On se rejoint, ce n'est pas son meilleur mais il prépare bien le terrain à Vortex que j'attends avec impatience.

    Ma propre chronique :
    http://efelle.canalblog.com/archives/2009/09/23/15176827.html

    RépondreSupprimer
  2. Pareil, je deviens très fan de Wilson. J'en ai acheté deux aujourd'hui. Darwinia et Bios.

    Sinon, j'ai trouvé sur le blog de lunes d'encre un message de Gilles Dumay où il parle de Vortex.
    http://lunesdencre.eklablog.com/vortex-robert-charles-wilson-a1185776

    Ca donne envie :)

    RépondreSupprimer
  3. @ Efelle : je vais y jeter un oeil sous peu! Mais j'ai tout de même beaucoup aimé.

    @ Pitivier : J'ai notamment ces deux là comme lectures prévues prochainement. "Darwinia" pour la Challenge Winter Time Travel. "Bios", je l'ai proposé plusieurs fois au Cercle d'Atuan sans grand succès.
    Merci pour le lien du blog Lunes d'Encre, ça met l'eau à la bouche.

    RépondreSupprimer
  4. ... merci d'avoir pensé au traducteur ! ;)

    RépondreSupprimer
  5. Et merci au traducteur d'être passé sur mon blog (encore une fois). ;-)

    RépondreSupprimer
  6. Après cet émouvant échange de remerciements... Je me permets de vous suggérer de ne pas penser à citer le traducteur uniquement quand il s'agit de ma pomme. ;) Vous pensez à donner le nombre de pages, l'éditeur et la collection ainsi que la date de parution, mais rarement l'auteur de la VF du livre (cf vos récents billets sur des livres de Tolkien, WJ Williams, Holdstock et Ash). Comme vous l'écriviez en novembre, "on oublie souvent le travail effectué dans l'ombre par les traducteurs"...

    RépondreSupprimer
  7. Merci Gilles pour ce commentaire qui est très juste. Honte sur moi, je n'y avais même jamais pensé. D'un autre coté, il est vrais que les infos que je signale viennent de Amazon, un simple copier/coller, mais je trouverai les infos de traducteurs, soit sur Noosfere, ou ailleurs. Je vais essayer de ne plus oublier. C'est une remarque très pertinente! Merci.

    RépondreSupprimer
  8. buy percocet online percocet side effects of long term use - buy percocet 30mg online

    RépondreSupprimer
  9. buy ambien online no prescription generic ambien time release - ambien high bp

    RépondreSupprimer
  10. order sildenafil buy 100mg viagra online - buy viagra online using paypal

    RépondreSupprimer
  11. buy viagra online in usa viagra online sales - viagra online fast delivery

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.