Manger trop de viande nuit gravement au climat!

Le titre n'est pas de moi, l'article non plus. Il s'agit d'un texte écrit par la Fédération Inter-Environnement Wallonie sur la relation entre le fait de manger trop de viande et sa participation au réchauffement climatique au travers de toute la production de gaz à effet de serre qu'il induit.

Un chiffre, sorti comme ça hors de son contexte et de son explication, montre que la production et consommation de viande engendreraient 51% des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Ça fait réfléchir... (lire la nuance du chiffre dans l'article bien sur!)
Alors, mangez moi de viande... ou rejoignez-moi et devenez végétarien!

Je vais pas vous refaire tout l'article, mais je vous invite à le lire si vous avez le temps.

Lire l'article : Manger trop de viande nuit gravement au climat

Je vous remets tout de même la conclusion de l'article ci-dessous :

Le lien entre alimentation et climat constitue aujourd’hui encore un tabou pour nos politiques. Parler d’une alimentation équilibrée et variée qui, pour beaucoup, implique une diminution de la part de protéines animales et donc de viande, est encore trop souvent considéré comme une immixtion dans l’intimité des citoyens. Pourtant, laisser de côté cette question, c’est se fermer les yeux sur l’un des facteurs majeurs du réchauffement climatique et sur une véritable fracture sociale entre le Nord et le Sud, fracture qui pourrait s’importer demain au Nord entre les plus riches et les plus pauvres. C’est aussi fermer les yeux sur des questions de santé publique dont les coûts pour les budgets publiques sont aujourd’hui très importants. Aborder lucidement cette question pourrait enclencher un cercle vertueux alliant lutte contre les changements climatiques, équité sociale et amélioration de la santé publique.

Blog counter


Manger trop de viande nuit gravement au climat! Manger trop de viande nuit gravement au climat! Reviewed by Julien le Naufragé on samedi, décembre 19, 2009 Rating: 5

Aucun commentaire:

Concours

Fourni par Blogger.