Bifrost n56 - spécial Jean-Marc Ligny

Je continue ma découverte de la revue SF de référence : BIFROST. Revue éditée par Le Bélial, qui pour dire la vérité fut créé comme maison d'édition de Bifrost au départ pour ensuite devenir une maison dédié au livre. C'est du moins ce que j'ai déjà pu lire...

Un excellent numéro encore une fois. Bon c'est mon deuxième numéro, mais là vu qu'ils sont excellents chacun, on est à 100% d'excellence du coup!

Ce numéro ne contient que des nouvelles excellentes!!

La première de Jean-Marc Ligny, m'initie à son univers via "Le porteur d'eau". Inspiré par "Aqua TM" il en fait plutôt suite et donne un avant-goût de ce que sera "L'effet Venus" (titre provisoire qui changera vu que celui-ci existe déjà ailleurs!). Excellent! Vraiment... et en phase avec le somet de Copenhague qui a lieu ces jours-ci!

Ensuite on passe à Don Lorenjy, que je ne connaissais pas non plus. J'ai trouvé son "Viandes qui pensent" terrible. Il me rapellait par instant Robert Heinlein et son "Etoiles, gardes-à-vous!". Critique en vision opposée. Très bien! Dommage que l'auteur ne soit pas mieux publié!

Pour terminer, il y'a la nouvelle "exhale" de Ted Chiang. Haaaa le fameux Ted Chiang! Le nouveau génie de la SF anglo-saxone! Apparement sa seule publication pour 2009. Et avec ce seul texte il a ramassé rien de moins que trois titres : le Locus, le British Science-Fiction Award et surtout le prestigieux Prix Hugo qu'il reçoit pour la troisième fois! Et c'est vachement mérité. Rien que ce texte vaut l'achat du magazine!

Encore des tonnes de chroniques bien critiques. Mais cela aide à faire le tri vu le nombre de sorties de livres et le peu de budget que j'ai en ce moment. Cela dit, vivement ma visite des gros bouquinistes à Bruxelles le 23 décembre!

Oh et puis il y'a aussi à lire, les avis de Roland C. Wagner et Sylvie Denis sur l'anthologie médiathique du moment : "Retour sur l'horizon". Livre dirigé par Serge Lehman que je compte bien m'offrir un jour ou l'autre. Sauf si le Père Noël y pense...

L'interview de Jean-Marc Ligny est très bien. Longue de plus de 40 pages, elle retrace sa vie au travers de ses ouvrages! Assez bien idée. Lecture conseillée.

On a également droit à un article sur les champs de force. Entre la réalité et ce qu'on voit en SF.

Ainsi qu'un article sur un Anticipateur d'autrefois jadis (19ème siècle) : André Laurie. Désolé mais j'ai zappé cet article qui semble bien intéressant mais qui ne m'intéressait pas actuellement.

Bon je vous conseille une fois de plus la lecture de cette revue qui gagnerait à être mieux diffusée en Belgique. J'attends avec impatience le numero 57 sur Heinlein. Voir je m'achèterais bien des numeros plus anciens avec le temps...


Au fait, voici le contenu :

Bifrost n° 56

Spécial Jean-Marc LIGNY

de Olivier GIRARD, Jean-Marc LIGNY, Ted CHIANG, Don LORENJY

Saint-Pierre-les-Lys,
3 juillet 2080, 5 heures du matin.
C’est une vallée désertique, terre craquelée, arbres morts, pelade d’herbes jaunes moribondes. Sur les flancs ravinés des collines, des souches calcinées, de la caillasse, des broussailles épineuses et revêches, de la poussière qui volute au moindre souffle de vent. Les empreintes d’anciens champs, des vestiges de clôtures. Au creux de la vallée, quelques fermes en ruines gisent le long de routes défoncées, dont l’asphalte est réduit à l’état de plaques noirâtres. Sur les rives pierreuses d’une rivière asséchée s’étend un village, dont le centre est enclos d’une grossière palissade de tôles. Hors de l’enceinte, les maisons sont abandonnées, écroulées ou incendiées. Une zone artisanale en friche arbore les carcasses dénudées de bâtiments industriels, entourés de traces de parkings envahis de moisine, où achèvent de pourrir deux ou trois épaves de voitures sableuses et mangées de rouille. Au milieu du village, un pont effondré, rafistolé de bric et de broc, enjambe la rivière. Quelques panneaux solaires décatis s’étalent sur les toits des maisons. Quatre éoliennes de guingois tournent en grinçant. Surgissant au-dessus des collines pelées, le soleil se lève sur cette désolation, énorme, boursouflé. La journée s’annonce torride, comme d’habitude…

Jean-Marc Ligny
« Le Porteur d’eau »

Sommaire

  • • Interstyles
  • Le Porteur d’eau de Jean-Marc LIGNY
  • Viande qui pense de Don LORENJY
  • Exhalaison (prix Hugo 2009) de Ted CHIANG
  • • Carnets de bord
  • Objectif Runes
  • Retour sur l’horizon : du sense of wonder à la S-F métaphysique ? par Sylvie Denis & Roland C. Wagner
  • Le coin des revues, par Thomas Day
  • A la chandelle de maître Doc’Stolze : Du gros, du bancal et du réjouissant, par Pierre Stolze
  • Au travers du prisme : Jean-Marc Ligny : De Passion et de conviction
  • 1. Semeur de miracle : un (long !) entretien avec Jean-Marc Ligny, par Richard Comballot 2. Bibliographie de Jean-Marc Ligny, par Jean-Marc Ligny & Richard Comballot
  • Les Anticipateurs : Chapitre douzième : André Laurie
  • Où les fourmis sont privées d’humanité, par Frédéric Jaccaud
  • Scientifiction : Que le champ de force soit avec vous ! par Roland Lehoucq
  • Paroles de Nornes : pour quelques news de plus, par Org.
Blog counter

Bifrost n56 - spécial Jean-Marc Ligny Bifrost n56 - spécial Jean-Marc Ligny Reviewed by Julien le Naufragé on vendredi, décembre 11, 2009 Rating: 5

5 commentaires:

  1. Merci pour mon petit "Viande qui pense". Je ne suis pas si mal publié que ça, c'est juste que j'ai encore écrit assez peu (mais de plus en plus : parutions à venir).

    RépondreSupprimer
  2. Cela fait plaisir de se faire lire par l'auteur lui-même. C'est avec enthousiasme en tout cas que j'en lirais plus!!

    RépondreSupprimer
  3. C'est vrai que Viande qui pense fait un peu penser à Starship Troopers ...

    lorenjy, nous sommes nombreux à attendre tes prochaines publications je pense. Moi en tout cas, j'attends avec impatience la sortie de Djeeb le chanceur en format poche (suis fâchée avec le grand format : prend trop de place), histoire que je puisse enfin le lire.

    RépondreSupprimer
  4. Salut Tiger Lilly et encore merci pour ton commentaire. Cela fait plaisir de voir que tu as eu la même impression que moi sur le texte hey!

    Pour Djeeb, je vais y penser... De plus j'ai raté le concours sur Atemporel.com Je suis arrivé un jour trop tard :-(

    RépondreSupprimer
  5. Bientôt un recueil de nouvelles chez Griffe d'Encre, format "pas trop gros".

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.