"Le gang de la clef à molette" - Edward Abbey

Écologistes et anarchistes, ce livre est pour vous. "Le gang de la clef à molette" est une aventure de rebelles décidés à démonter ponts, chantier autoroutiers et de bûcherons rien que pour le plaisir de voir la nature sauvage préservée de toute empreinte de l'homme. Un roadtrip jouissif qui navigue entre roman d'aventure, nature writing, roman noir et humour. Excellent !!

"Le gang de la clef à molette" - Edward Abbey


C'est toujours difficile de se remettre à écrire sur son blog quand on ne l'a plus fait depuis longtemps, d'autant qu'avec les années, je me demande parfois si cela a encore une utilité. A défaut, il faut que cela reste un plaisir. Alors j'abandonne les service de presse à deadline et retourne au plaisir de la lecture "slow". Quand j'ai envie. Ce que j'ai envie. Comme j'ai envie. Égoïsme au détriment des nouveautés. Bref, je m'en fiche. Récupération de mon droit de lecteur. Là dessus, sur ces envies de recentrage perso et mes besoins de nature déshumanisée, je continue à creuser la veine nature writing et pour le coup avec un roman foutrement insoumis comme je les aime.

"Le gang de la clef à molette" est un roman que j'avais envie de lire depuis longtemps, alors débarrassé de nombreuses obligations diverses, je me suis enfin emparé de ce roman et du temps disponible pour le lire. Et oh joie, quelle plume, quel rythme, quelle verve, quel humour, quelle rage, quel roadtrip, quels personnages... Je tiens là un roman superbe et génial qui dépasse mes attentes et m'a offert un moment de lecture réellement envoutant. 

Pour le coup, Edward Abbey nous invite à suivre 4 insoumis, un vétéran du Vietnam complètement barjo, accro à la bière et aux armes, un chirurgien incendiaire de panneaux publicitaires, homme entre deux âge et plein d'érudition, un bellâtre mormon polygame et qui ne rêve que de faire péter un barrage et une belle, sauvage et insoumise juive. Nos quatre camardes n'ont qu'une envie : faire péter ponts et voies ferrées, démonter les bulldozers Caterpillar à coup de clefs à molettes et de sucre dans les moteurs, stopper net tout chantier de route et de bucheronnage qui défigure le paysage de cette nature sauvage américaine. Mais face à tant d'action directe, l'ordre doit être remis en place pour que le capital puisse continuer à faire tourner ces grosses entreprises, ces chantiers, ces mines à ciel ouvert et autres coupes à blanc. La traque a démarré, mais le gang ne se laissera pas faire et offrira quelques belles courses poursuites. 

Je suis sous le charme. Ce roman offre aventure et insoumission, rage de défendre la nature et esprit rebelle contre le bon ordre du capital. En ça, je retrouve une part de moi-même, bien que je ne pousserais probablement pas aussi loin que les personnages d'Edward Abbey. Le tout avec un humour percutant qui m'a fait rire, alors que je dois bien l'avouer : rare sont les livres qui me font rire. Il y a une force proche de l'anarchie ici, une envie d'aller jusqu'au bout des choses, sans chercher à être plus pur que la pureté. Et ces personnages : Doc Sarvis, Georges Hayduke, Seldom Seen Smith et la belle Bonnie Abbzug. Quel gang ! Quelle rage ! J'adore !

PS : Au passage, le livre de Krishnamurti sur la photo est lui aussi excellent : "Se libérer du connu". Mais ce n'est pas du tout le même genre de livre, plutôt sagesse-philosophie.

Envie de soutenir le blog ?

Mais n'hésitez pas à soutenir votre libraire local en lui commandant cet ouvrage. 
"Le gang de la clef à molette" - Edward Abbey "Le gang de la clef à molette" - Edward Abbey Reviewed by Julien le Naufragé on jeudi, mars 01, 2018 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Je me souviens que je l'avais noté un jour sur une liste de Gallmeister qu'il faudrait que je regarde de plus près... et ce que tu en dis confirme cette impression, ça a l'air top ! Merci du rappel et de la confirmation ! =D

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.