"Un imperceptible vacarme - 1. Lointaines et limitrophes" - Dominique Warfa

Dominique Warfa - "Un imperceptible vacarme" - 1. Lointaines et limitrophes

Deuxième vie pour ce recueil de nouvelles de l'auteur belge Dominique Warfa grâce aux éditions Multivers. Une belle occasion de découvrir un auteur malheureusement délaissé des éditeurs papiers. Un auteur qui a du style et des idées. En bref ? Un auteur à redécouvrir !

Quatrième de couverture de "Un imperceptible vacarme"


Une étrange et lointaine écologie. Un danseur technologiquement possédé. Un vaisseau lancé à la recherche de nouvelles terres, à n’importe quel prix. Une version alternative des tueurs fous du Brabant. Des voyages temporels sous influence chimique, ou pas. Des créatures irréelles qui hantent l’Amazonie. Des plongées dans la virtualité ou au cœur de la mer quantique. Un système automatisé qui ressuscite l’espèce humaine. Les moisissures d’un vieux mur qui prennent la parole. Indisponibles depuis longtemps, ces vingt-quatre nouvelles ont été écrites et publiées à l’origine entre 1976 et 2004, dans les pages de revues ou d’anthologies – entre Bruxelles, Paris ou Montréal. Elles ouvrent sur toutes les versions de l’univers, par les visions du fantastique ou de la fantasy, mais surtout de la science-fiction. Il s’agit d’une science-fiction parfois onirique, mais le plus souvent argumentée – et « dure », comme l’on dit qu’il existe des sciences « dures » ! Ce recueil résume près de quarante ans de vie en compagnie de la SF. Et comme il ne se veut pour autant pas trop proche de l’hommage posthume, il contient quatre textes inédits.


Mon avis sur le tome 1 : "Lointaines et limitrophes" de Dominique Warfa


Il n'est jamais facile de chroniquer le livre d'un pote... D'autant plus quand on a lu le livre il y a de nombreux mois. Néanmoins, les récits de Dominique Warfa méritent d'être connus et lus et c'est pourquoi je vais tenter d'écrire une chronique digne de ses écrits.

Ce recueil de nouvelles fait partie d'un ensemble publié sous le titre général "Un imperceptible vacarme". Ce premier tome, nommé "Lointaines et limitrophes", nous invite à découvrir 6 nouvelles plus ou moins longues. 

Le recueil ouvre avec un récit de planet opera, "Un bal sur Tempête". Dominique Warfa nous emmène sur une planète exotique, couverte de forêts peuplées par des félins à qui on dénie toute conscience pour justifier la colonisation. Il y est également question d'un bal donné en honneur d'une jeune femme plongé dans le coma. Au travers de cet texte, Dominique Warfa mélange l'étrange, le quasi fantastique avec l'exotisme du planet opera. Une narration qui joue avec les flash-backs et en arrière-plan une critique écologique.

"Le vol de l'aigle" est un récit en hommage à Arthur C. Clarke. Écrite comme un carnet de note, on y retrouve un récit de nouveau tourné vers les étoiles avec un Vatican dominant, des Apaches mystérieux et de la recherche en astronomie. On y croise encore une préoccupation pour les peuples indigènes, ainsi qu'un questionnement sur le mélange de la religion et de la science. "Quand les astrophysiciens deviennent mystiques, c'est plutôt mauvais signe". Un texte bien écrit mais dont la fin est un peu hermétique sur le thème de "l'observateur modifie l'objet observé". Hard science ?

"L'éveil" est une nouvelle complexe à aborder par sa narration découpée qui ne laisse au lecteur que peu d'informations. Mais petit à petit, on sort du doute dickien, on sort de l'irréel pour revenir au réel. Il y est question d'une humanité qui a disparu et n'existe plus que sous forme numérique dans une station en orbite. L'intelligence artificielle qui s'occupe de tout cela joue avec son contenu et laisse de temps à autre un esprit numérique devenir plus conscient de son état, jusqu'à finalement la renvoyer vers son état biologique premier : un corps humain.

"Plongée profonde" est une novella assez longue car elle prend une bonne partie de ce recueil. Récit ambitieux, dense, complexe et peut-être trop alambiqué selon moi mais qui néanmoins explore le space opera autrement que par sa voie aventureuse et qui plus est par une très belle écriture. Avec ce récit, Dominique Warfa nous égare dans le passé, dans le présent mais aussi dans la réalité virtuelle, dans l'espace et puis dans la plongée car avec ce récit on suit Mack, un "plongeur" embarqué dans un vaisseau parti à la conquête de nouveaux mondes. Un texte qui mêle habilement religion, exploration, doute, révolte, rêve, espace, psychologie, cyberpunk et space opera. Un récit ambitieux, bien écrit donc mais qui ne pas totalement touché.

"Cruelle création" est le récit d'un homme défiguré qui travaille sur le mélange de l'inorganique et du vivant. Un bref récit en 6 pages qui joue également avec les flash-backs. Je n'ai pas accroché à ce texte.

"Les lumières de Bellaire" est l'un de mes préférés. Peut-être parce qu'il prend pied dans la réalité et que le récit est situé autour de Liège. Ou peut-être parce qu'il est juste bon et fort. Dominique Warfa nous ramène quelques années en arrière, en Belgique, en pleine vogue médiatique des apparitions d'OVNI. Laurent, jeune adolescente amoureux de Stéphanie. Il se rapproche de la belle en acceptant son récit sur les lumières descendues du ciel qu'elle affirme avoir vu. Un récit du passage à l'âge adulte, de la découverte de l'amour et de la sexualité, et de la potentialité d'existence d'une vie extraterrestre. Excellent récit !

Dominique Warfa offre une prose qui se lit avec plaisir. Protéiforme, l'auteur nous invite parfois dans des récits qui flirtent avec la poésie, à d'autres moments, il joue avec les connaissances scientifiques et offre une SF de haut vol, quitte à parfois devenir hermétiques à certains lecteurs. Néanmoins, on concèdera à Dominique Warfa sa qualité à créer des atmosphères très intimistes. On se plonge dans le récit, réellement ailleurs, et même si l'on n'accroche pas forcément à la chute de la nouvelle, on est porté par un récit souvent envoûtant. 

Dominique Warfa est un auteur que j'oserais rapprocher de Ken Liu, même si tout le monde ne sera pas du même avis. Néanmoins, on trouve chez ces deux auteurs l'importance de l'humain en tant que personne, la qualité des atmosphères et la prégnance du scientifique ou du technologique dans le récit, ainsi qu'une forte présence du fantastique. 

Pour la petit histoire, ce roman a été publié par Long Shu Publishing. L'éditeur a mis clé sous la porte et a disparu, laissant ses auteurs sans nouvelles et volant au passage quelques personnes comme moi qui attend toujours les livres commandés (ou l'argent en retour). Je suis bien content de voir que Multivers éditions a réédité les textes de Dominique Warfa, néanmoins, ce qui serait bon en plus, ce serait d'avoir un auteur qui publierait l'ensemble de ces textes en format papier afin de les rendre accessibles à un plus grand nombre. Alors, amis éditeurs, qui se lancera dans cette aventure ?

En attendez, plongez sur la version numérique de ce recueil, d'autant que vu le prix (2,49€), il serait dommage de s'en priver. Découvrez le recueil de nouvelles"Un imperceptible vacarme - 1. Lointaines et limitrophes" de Dominique Warfa chez Multivers éditions.

A lire également, les chroniques de La vie page à page, La magie des mots et O comme Colomb


A propos de Dominique Warfa


Dominique Warfa, né à Liège (Belgique) en 1954, est écrivain, essayiste et chercheur indépendant. Également éditeur, jadis, du fanzine "Between". Il est l'auteur de plus de quarante nouvelles publiées dans diverses revues et anthologies. Il a été membre fondateur de plusieurs associations dédiées à la SF (Groupe Phi, Remparts, Infini…). Il collabore enfin depuis longtemps aux activités de la Bibliothèque des Littératures d’Aventures (BiLA) de Chaudfontaine et a rejoins le groupe des Ardents de l'imaginaire de Liège dès ses débuts.

"Un imperceptible vacarme - 1. Lointaines et limitrophes" - Dominique Warfa "Un imperceptible vacarme - 1. Lointaines et limitrophes" - Dominique Warfa Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, juillet 13, 2016 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Une chronique plutôt alléchante, qui pourrait bien me convaincre moi pas forcément adepte des nouvelles et de la SF "dure" (certains récits m'ont super tentée).
    Peut-être un titre à ajouter dans mon kobo! Je note.
    Qui plus est... un compatriote liégeois!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Excellent idée. Découvre les écrits de notre ami Dominique Warfa. D'autant qu'à ce prix là, tu ne seras pas ruinée. ;-) Pour ma part, je vais tenter de me lancer dans la suite des nouvelles. En essayant de prendre des notes pendant ma lecture car ici j'ai lu deux fois le recueil de nouvelles.

      Supprimer

Concours

Fourni par Blogger.