"1280 âmes" - Jean-Bernard Pouy

"1280 âmes" - Jean-Bernard Pouy (éditions Points)

Terminant la lecture du livre de Jim Thompson, "Pottsville, 1280 habitants" et ayant l'occasion de croiser Jean-Bernard Pouy (quel plaisir !) lors du festival Boulevard du Polar à Bruxelles, je me suis dit que c'était l'occasion de lire ce polar en hommage à Jim Thompson. Une belle enquête qui nous permet de découvrir où se sont évanouies les 5 âmes perdues dans la traduction de Duhamel. Et puis quand un libraire se met à enquêter, c'est juste génial... Surtout avec le ton de Jean-Bernard Pouy.


L'histoire de "1280 âmes"


"1275 âmes" est un roman culte de la Série noire chez Gallimard. Numéro 1000 de la collection. Cependant, si Duhamel lui-même a traduit ce livre désormais classique du genre, il a perdu 5 âmes entre le titre américain et le titre français. Cinq personnes ont disparu du roman. Qui sont-ils ? Et pourquoi ont-ils disparu ? Une énigme littéraire que Pierre de Gondol, propriétaire de la plus petite librairie de Paris, reçoit de l'un de ses clients. Le libraire ne peut résister et se met à enquêter, jusqu'à traverser l'océan.


Mon avis sur "1280 âmes" de Jean-Bernard Pouy


Jean-Bernard Pouy est un auteur de polar que j'aime beaucoup. J'ai déjà pu lire plusieurs de ses romans il y a quelques années et je garde le souvenir d'une excellente lecture, teintée d'un humour grinçant et noir plus que délectable. Pour son "1280 âmes", Jean-Bernard Pouy joue habilement avec les mots, s'amuse avec les références et offre quelques francisation loufoques de certains mots. Bref l'auteur fait rire. Et ça fait du bien ! Expert du dialogue détonnant et autres réflexions décapantes, l'auteur n'oublie pas qu'un récit, c'est avant tout un bon scénario. 

Si l'on connaît bien Le Poulpe, ce personnage créé par Jean-Bernard Pouy et repris par des tonnes d'auteurs, on connait bien moins Pierre de Gondol, ce libraire enquêteur, propriétaire de la plus petite librairie de Paris. Un personnage attachant, d'une connaissance époustouflante, curieux et qui offre quelque beaux moments au travers de la plume de Jean-Bernard Pouy. 

Très bref, le récit fait à peine 150 pages. Néanmoins, Jean-Bernard Pouy nous emmènes sur les pas de Jim Thompson. Son enquêteur bibliophile traversera l'océan pour tenter de trouver la mythique Pottsville. Pierre de Gondol décortiquera le "1275 âmes" de Thompson pour tenter de trouver les 5 âmes disparues. On suit les pas de Nick Corey, on relit des passages du romans, des dialogues et des pensées noires de Thompson. 

Bref, "1280 âmes" est le roman parfait à lire après le roman de Thompson. Cependant, si "1275 âmes" était disponible chez Gallimard, je vous conseillerais plutôt la nouvelle traduction parue chez Rivages : "Pottsville, 1280 habitants". Je l'ai lu récemment et c'est une pépite ! Quant au "1280 âmes" de Jean-Bernard Pouy, c'est un bon petit roman, bien distrayant, plein de références au livre de Jim Thompson et un très bon moment de lecture !
"1280 âmes" - Jean-Bernard Pouy "1280 âmes" - Jean-Bernard Pouy Reviewed by Julien le Naufragé on samedi, juillet 23, 2016 Rating: 5

Aucun commentaire:

Concours

Fourni par Blogger.