"Le masque du Caracal" (Chroniques des Hémisphères - T3) - Katia Lanero Zamora

Masque du Caracal
Avec ce troisième tome des Chroniques des Hémisphères, Katia Lanero Zamora clos son cycle jeunesse (je dirais même plutôt jeune adulte). Une fin à la hauteur du rythme et de l'action mise en place sur les deux précédents tomes.


L'histoire de "Le masque du Caracal"

Sagana et Caracal ont retrouvé le Bâton de pluie, mais à peine sont-ils réunis que le destin les sépare à nouveau…

Qui est l’homme qui détient Caracal et lui propose un étrange marché ?
Sagana est-elle prisonnière des plans de la cruelle Elsa Campos ?
Quant à Mangwa… il ne donne plus signe de vie.

Caracal va devoir faire un choix difficile pour aider ceux qui lui sont chers. Porter le masque du caracal va l’entraîner au plus profond de l’Urbe, au sein de la Tour Binger où Sédaline attend de prendre sa revanche sur la rébellion venue du Sud.

Pendant ce temps, depuis les terres africaines et les steppes de Sibère, les Totémisés, les Marginaux, les Africains, marchent sur les Grands États du Nord pour mettre à bas leur système inique, inspirés par nos deux héros, Sagana et Caracal.

(quatrième de couverture du roman publié chez Les Impressions Nouvelles)


Mon avis sur "Le masque du Caracal"


Avec ce dernier tome, Katia Lanero Zamora nous amène aux conclusions de son histoire. Sagana et Caracal ont récupéré le bâton de pluie, mais ceci est à peine fait qu'ils sont arrêtés et à nouveau séparés par un étrange protagoniste. Qui est-il et pourquoi propose-t-il un marché étrange à Caracal ?

L'Urbe fait face à de nombreuses dissensions. Sédaline Binger est soumises à de nombreuses attaques internes et tente autant qu'elle le peut de garder le pouvoir qu'elle possède. Mais les fondations tremblent...

Caracal va donc faire face à un choix difficile. Il va revêtir le masque du Caracal pour entrer dans l'Urbe jusque dans la Tour Binger, un retour aux origines sous forme de rébellion. Caracal va-t-il réussir à faire trembler l'Urbe, va-t-il faire basculer les pouvoirs ? Quel pion est-il dans un jeu plus large ? Est-il un atout particulier joué par l'étrange protagoniste cité plus haut ? 

Chroniques des HémisphèresMais laissons là le récit pour en venir à l'écriture de Katia Lanero Zamora. D'abord précisions que son roman est orienté jeunesse. C'est un souhait de l'auteure à ma connaissance. Elle cherche donc à toucher un public "jeune". Néanmoins, la noirceur des événements et les jeux politiques me font penser que son roman touchera un public âgé de 12 ans et plus. Plus car son récit peut intéresser un plus large public que juste la jeunesse, dès lors peut-on utiliser ce nouveau terme de "young adult" ? Probablement. De plus, je dis 12 ans, car certaines thématiques, pour être bien saisies demandent une certaine maturité me semble-t-il.

L'écriture de Katia Lanero Zamora est très nerveuse. J'ai déjà pu en parler sur les deux précédents romans. On a face soi  un texte très découpé. On passe continuellement d'un personnage à l'autre et cela s'accélère quand le récit arrive à un dénouement actif, quand la rébellion prend forme. Dès lors on switche de l'un à l'autre, un peu comme au cinéma (ou dans une série TV) ou l'on passe d'un plan à un autre pour mieux marquer la simultanéité des événements. Bref, une écriture sous tension, rapide et sans grandes fioritures. Une écriture accessible mais pas simpliste pour autant. Ne confondons pas rythme et simplicité.

Pour conclure, je reviendrai à ce que j'ai dit du précédent. Les Chroniques des Hémisphères sont des romans qui évoluent entre science-fiction d'anticipation et fantasy. On y trouve la magie des éléments et une très belle présence africaine également, ce qui offre une belle originalité face à un imaginaire souvent très centré sur l'Europe. Par ailleurs, Katia Lanero Zamora offre un beau récit de révolte. Elle montre que l'on n'est pas obligé d'accepter le monde tel qu'il est, que ce soit sa condition sociale ou les limites que la société impose aux femmes. La liberté se gagne et se crée grâce aux rencontres. Les Chroniques des Hémsiphères est un beau récit à proposer aux jeunes adolescent-e-s qui y trouveront du rythme et matière à réflexion. N'est-ce pas ce que l'on aime dans la SF et la fantasy ? Cette capacité à questionner le monde et à proposer des alternatives ?


A propos de Katia Lanero Zamora

Katia Lanero Zamora est une jeune auteure belge de Liège. Après deux albums écrits pour la jeunesse parus aux éditions Luzabelle, elle a publié "Les chroniques des hémisphères" aux éditions Les Impressions nouvelles. On peut également trouver une de ses nouvelles dans l'anthologie "Bruxelles Noir".

"Le masque du Caracal" (Chroniques des Hémisphères - T3) - Katia Lanero Zamora "Le masque du Caracal" (Chroniques des Hémisphères - T3) - Katia Lanero Zamora Reviewed by Julien le Naufragé on vendredi, novembre 06, 2015 Rating: 5

Aucun commentaire:

Concours

Fourni par Blogger.