"Pollen" - Joëlle Wintrebert

Je n'avais jamais lu de roman de Joëlle Wintrebert et c'est une rencontre aux Utopiales en 2013 qui m'a permis de la découvrir. Une auteure que l'on ne trouve malheureusement plus dans les nouveautés littéraires, ou pas assez souvent. Dommage.

L'histoire de "Pollen"


Dans le futur de notre civilisation, l'homme a du quitter la terre après l'avoir dévastée. Après avoir colonisé la planète Pollen, les hommes, ou du moins les femmes qui ont survécus au voyage vont créer une société matriarcale, utopiste et pacifiste. Maîtrisant la reproduction, Pollen ne donne naissance qu'à des triades : 2 filles pour un garçon. Frère et sœurs grandissent ensemble, de manière souvent très fusionnelle jusqu'à l'âge adulte. Pollen est aussi un monde sexuellement libre, l'amour saphique est encouragé étant donné que le nombre de femmes est bien supérieur aux hommes. Mais le libre partage,  l'amour à plusieurs, ainsi que la découverte du sexe au sein d'une même triade sont acceptés. Chacun est  libre de ses expériences sexuelles. Les femmes sont même libérées de l'enfantement et de la douleur qui va avec. De plus, Pollen est un monde en paix ! Les guerriers, des hommes, sont relégués sur une planète satellite, le Bouclier, et défende Pollen contre les attaques des pirates. Ce Bouclier est un monde guerrier, gouverné par les hommes qui y vivent comme à l'époque romaine. 
Sandre est un jeune homme de Pollen, mais ce statu quo ne lui va pas. Embrigadé par le Mouvement, il assassine un guerrier du Bouclier présent sur Pollen. Puni par la loi, il sera envoyé sur la planète satellite ou sa vie sera un enfer. Sa triade est détruite, ses jumelles anéanties. Sahrâ sombre dans la tristesse alors que Salem cherche un moyen de faire revenir Sandre. Elle y parviendra en se faisant envoyée sur le Bouclier comme femme d'un guerrier et manigancera sur place. Sahrâ reprendra les rênes de sa vie et se lancera en politique tout en rejoignant secrètement le Mouvement. N'est-il pas temps de retrouver un certain équilibre homme-femme sur Pollen ? N'est-il pas temps de casser le statu quo et de relancer Pollen vers une nouvelle évolution, tout en gardant les libertés ?

Mon avis sur "Pollen"

Ce roman me permet de découvrir Joëlle Wintrebert et son style d'écriture très fluide. "Pollen" est a priori un roman qui semble féministe mais qui va bien plus loin que cela. En créant un monde matriarcal, il permet de réfléchir et montrer que le patriarcat n'est pas quelque chose de naturel mais d'imposé. En plaçant cela dans une utopie, cela renforce cette impression tout en montrant la violence de ce qui nous est imposé. Joëlle Wintrebert joue aussi sur la notion de genre dans l'écrit, des conventions qui nous sont imposées. Sur Pollen, les triades sont considérées comme trois jumelles et de la même manière, un pluriel ne sera pas masculin mais féminin. De cette manière et au travers du récit,  on réfléchit  aux relations homme/femme, tant au sein d'une famille qu'au sein de la société. 

Pour autant, Joëlle Wintrebert n'est pas simpliste. Son utopie ne montre pas ce que serait le meilleur des mondes. Son utopie matriarcale est remise en question, elle impose son lot de violence aux hommes. De plus, une utopie est souvent un bonheur figé. Mai même le pouvoir est sensé être limité dans le temps sur Pollen. Ainsi, une femme en charge politiquement doit quitter son poste dès sa cure de rajeunissement. Place aux jeunes sauf si une femme reste et préfère vieillir pour garder son pouvoir.

Le texte est également chargé de désir. Femmes et hommes se mélangent, l'amour se partage et s'échange afin de jouir sans entraves. Débarrassé des liens maritaux, Pollen vit et profite du plaisir, hétéro et homosexuel. Ainsi, Joëlle Wintrebert truffe son roman d'instants érotiques assez plaisants.

Bref, derrière une société bucolique se cache un monde inégalitaire. Tout comme le notre ! Faut-il voir un parallèle entre Joëlle Wintrebert et Ursula K Le Guin ?

Dans ce contexte, Joëlle Wintrebert nous lance dans une aventure où se trame des combats politiques, des luttes de pouvoir et une révolution pour l'émancipation. On y suit trois personnages bien campés avec pour chacun son propre profil psychologique. Baladé dans les méandres du pouvoir, de la justice et de la violence, nos trois personnages vont être des clés d'un changement majeur sur Pollen.

Bref, "Pollen" est un bon roman de SF. Joëlle Wintrebert nous offre de bons moments de réflexion grâce à la fiction. Et j'aime beaucoup cela. Néanmoins, j'ai trouvé qu'il y avait quelques flottements dans le récit. Un problème de rythmique générale ou alors c'est juste moi qui ai un peu décroché ? Mis à part cela, je conseillerais quand même le roman pour la réflexion qu'il apporte en nous emmenant tout à fait ailleurs.

A propos de Joëlle Wintrebert

Joëlle Wintrebert est à la fois auteure, traductrice, scénariste, anthologiste et journaliste. Elle a obtenu pour sa littérature trois Prix Rosny Aîné (pour "La créode", "Les olympiades truquées" et "Pollen") et un Grand Prix de la Science-Fiction française (pour "Le créateur chimérique").



"Pollen" - Joëlle Wintrebert "Pollen" - Joëlle Wintrebert Reviewed by Julien le Naufragé on samedi, août 29, 2015 Rating: 5

1 commentaire:

  1. Je note la référence, ça a l'air fort intéressant à lire !

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.