"L'archipel du rêve" - Christopher Priest

S'attaquer à "L'archipel du rêve", c'est entrer dans un livre que beaucoup considèrent déjà comme un classique de la science-fiction. Ca donne envie et ça fait peur. Peur d'être déçu, mais surtout envie d'être ébloui. Et avec Christopher Priest on est porté par une plume incroyable, réellement envoutante, et immergé dans un monde enivrant. C'est simplement impressionnant !


A propos de Christopher Priest


Christopher Priest est un auteur anglais né en 1943. Il est connu chez nous pour "Le monde inverti", "Le Prestige", "La séparation" ou bien encore "La fontaine pétrifiante" et les récits autour de l'Archipel du Rêve. Auteur de la new wave of science-fiction, Christopher Priest est un auteur qui ose expérimenter avec ses narrations et recherche la beauté stylistique. Son imaginaire jouant sur l’ambiguïté et la subjectivité est souvent rapprochée de P.K. Dick.


Mon avis sur "L'archipel du rêve" de Christopher Priest


Lire "L'archipel du rêve" de Christopher Priest, c'est plonger dans un monde changeant, déroutant et fascinant où la réalité géographique est quelque chose d'incertain, voir fluctuant. Dans ses nouvelles, l'auteur nous invite à suivre des personnages en décalage avec le monde qui les entoure, parfois subissant plus qu'agissant, ceux-ci sont presque à chaque fois les sujets d'une douleur existentielle que l'étrangeté du monde ne fait que compléter. "L'archipel du rêve" est un monde réellement étrange et Chrisopher Priest n'hésite pas à user des fils narratifs de la littérature fantastique pour nous immerger dans une ambiance particulière qui garde une tension continuelle chez le lecteur. Ajoutez à cela le jeu perpétuel du désir dans les textes de l'auteur, cette tension sexuelle qui, combinée à l'étrange, ajoute une couche supplémentaire pour titiller le lecteur et l'emmener là où l'auteur veut nous emmener.

"L'instant équatorial" est un court récit sous forme de préambule qui nous offre de découvrir le vortex temporel qui permet la neutralité à l'archipel du rêve. Dans "La négation", nous sommes invité à suivre un jeune soldat montant la garde dans la neige et le froid face à un imposant mur sensé les protéger d'une hypothétique invasion dans une guerre absurde. Poète en devenir, il aura la chance de rencontrer l'auteure de son livre fétiche. Dans "Les putains", un soldat se retrouve sur une île où la guerre a obligé les femmes à vendre leurs corps. "Vestige" nous invite dans un texte court paru précédemment dans Bifrost n°53. On y suit une femme qui se souvient d'une rencontre avec un écrivain qui vient de décéder. Le désir et le fantastique sont à nouveau les clés de ce récit de fantôme. "La cavité miraculeuse" nous offre à vivre une aventure sexuelle entre deux femmes, l'une venue régler des formalité dues à un décès et l'autre la policière chargée de sa surveillance. "La crémation" nous emmène sur une île, pour la crémation d'une personne. Mais notre narrateur se doit de suivre les coutumes au pied de la lettre, sinon… Et le désir est encore une clé du récit. "Le regard" nous amène à suivre la position d'un voyeur et la frustration érotique de cette position face à ce peuple qui ne veut être observé. Dans "La libération", nous suivons un soldat qui une fois arrivé au front, déserte et parcourt l'archipel du rêve en sens inverse tout en cherchant l'inspiration pour son art en devenir.

Christopher Priest crée des personnages subtils et fragiles qui donnent envie d'être suivi. Leur état de fracture dans un monde mouvant rend le récit réellement prenant. La tension sexuelle souvent présente est un fil conducteur récurent des récits de Christopher Priest, cela agacera ou pas certain, mais je trouve cela rudement efficace quand cela se combine avec l'étrangeté des situations et le décalage de ce monde aux frontières incertaines. Sans parler de l'état de guerre permanente qui se dresse sur le chemin des personnages. Si l'archipel est neutre, le reste du monde est en guerre, et cela se ressent dans la vie de chacun, voir les transforme.

Assemblé en l'état et malgré des dates de publications forts différentes, "L'archipel du rêve" reste un recueil très cohérent. Il offre à visiter des îles incroyables, à rencontrer des personnages fragiles, à sentir le décalage et la tristesse de certains, mais aussi un voyage littéraire incroyable tant la plume de l'auteur est belle et efficace. Un style que je rapprocherais peut-être de J.G. Ballard.

"L'archipel du rêve" mérite ce titre de classique en devenir de la science-fiction. Et si ce recueil est vraiment délicieux, il reste qu'il n'est pas forcément l'ouvrage que je conseillerais à quelqu'un qui souhaiterait s'immerge en science-fiction. Car oui, l'auteur réclame son univers de la SF, même si les fils narratifs jouent souvent avec le fantastique et l'érotisme. Ce monde fluctuant ne sera pas facile d'approche mais il offre une balade incroyable aux portes multiples. "L'archipel du rêve" est un excellent recueil, le genre de livre que l'on se plaira à lire plus d'une fois dans une vie.
"L'archipel du rêve" - Christopher Priest "L'archipel du rêve" - Christopher Priest Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, mai 13, 2015 Rating: 5

4 commentaires:

  1. J'ai du Priest à lire dans les prochaines semaines : je dois lire "La fontaine pétrifiante" (sembe-t-il éclairante sur une des nouvelles du recueil "L'archipel du rêve"), puis "L'archipel du rêve", "Futur intérieur", puis peut-être "Les extrêmes" et/ou "Le glamour". A moins que je ne craque et ne lise le tout nouveau "L'adjacent" avant.

    Plein de belles choses à découvrir en tout cas, par un auteur qui ne m'a jamais déçu : il m'a mis une claque à chaque lecture.

    RépondreSupprimer
  2. J'ai lu "La fontaine pétrifiante" il y a de longue année. Je garde un souvenir confus et une idée moyenne de cette lecture. Je pense être passé à côté, un livre pas lu au bon moment. Je devrais le relire. Mais j'en ai d'autre en attente, dont certains des titres que tu as donné. Mais là, à chaque fois, je suis porté par l'écriture et l'étrangeté des récits. Un réel plaisir. Ca contraste fort avec ce qu'on lit habituellement. Mais lis peut-être l'archipel du rêve avec l'adjacent ;-)

    RépondreSupprimer
  3. C'est un livre de Priest donc je suis intriguée... mais je reste frileuse quant au fait que ce soit un recueil.

    RépondreSupprimer
  4. Ce recueil est excellent, tentes le AcrO ;-)

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.