"L'anneau de Ritornel" - Charles Harness


C'est ma lecture du livre "Space opera" (A-F Ruaud et V. Almaric, Moutons électriques éditions) qui m'a donné envie de lire ce livre. Un classique du genre paru à la même période que "Dune" (Herbert) ou "Nova"(Delany) et qu'il me fallait découvrir enfin. C'est en occasion que j'ai pu le trouver, encore en édition J'ai Lu avec la couverture de Siudmak.


++ La quatrième de couverture ++

L'Aire Nodale : un lieu terrifiant où la matière née de la Profondeur s'ouvre à la vie dans d'atroces convulsions ; le centre géométrique des Douze Galaxies qui forment l'univers, le commencement et la fin du temps et de l'espace... C'est là que la planète Terreur doit subir l'annihilation, pour expier les crimes atroces de sa population maudite.Et c'est là que James Andrek a rendez-vous avec son destin. Chassé de l'anneau galactique par Obéron, l'orgueilleux souverain des mondes habités, Andrek va se retrouver au cœur du plus diabolique des complots, pion impuissant d'une lutte opposant les religions d'Aléa et de Ritornel. Entre la doctrine du hasard capricieux et celle de l'éternel retour, ce n'est pas seulement le sort de la planète Terreur qui est en jeu, mais aussi celui des Douze Galaxies...Chef-d'œuvre d'imagination, L'anneau de Ritornel a élévé le space opera au rang d'Art Majeur : un univers de terreur et de beauté à ranger aux côtés des meilleurs textes de Cordwainer Smith et d'Alfred Bester.


+++ Mon avis +++

Charles Harness est un auteur de SF américain aujourd'hui décédé. Écrivain de l'âge d'or de la SF américaine, il reste néanmoins un auteur ayant marqué ceux de la New Wave, notamment Michael Moorcock qui a publié son roman "La Rose" ainsi que certains autres textes dans "New Worlds". Diplômé en droit, il fera une carrière d'avocat, ce qui transparaît de manière évidente dans le roman ici présent.

"L'anneau de Ritornel" fait partie de ces classiques du space opera que l'on encense beaucoup. Il profite même d'une traduction révisée dans sa réédition par Folio SF. Malheureusement, même si j'ai pris du plaisir à le lire, je pense être passé à côté de ce roman, ne ressentant pas d'extase particulière. Je pense que mon déplaisir vient de certains détails qui donne un côté daté au roman (par exemple : cette araignée tueuse dressée, ce centaure ailée, etc.) et au fait que je sois complètement passé à côté des questions plus profondes du récit.
Le livre semble rempli de détails poussant à philosopher. Comme cette antagonisme entre les deux religions Aléa et Ritornel, l'une poussée vers le hasard alors que l'autre est tournée vers le déterminisme. L'histoire a également un fond dramatique utile avec le frère mort qui ne l'est pas, l'amour naissant entre Andrek et la fille de l'empereur Obéron, etc. Bref plusieurs choses qui montrent que le roman est habilement amené...

...Mais voilà, je n'ai pas vraiment accroché au roman. Peut-être aurais-je plus de chance avec un autre livre de Harness ? Seul le futur me le prouvera. Je vous conseille néanmoins les deux avis suivant, plus positifs et mieux construits que le mien : l'avis du Bifrost magazine et ActuSF.

"L'anneau de Ritornel" - Charles Harness "L'anneau de Ritornel" - Charles Harness Reviewed by Julien le Naufragé on lundi, août 04, 2014 Rating: 5

Aucun commentaire:

Concours

Fourni par Blogger.