"Le martyr de l'étoile" - Evelyne Guzy

Découverte de cette auteur belge suite à la rencontre organisée par la BiLA et les éditions Luc Pire sur leur nouvelle collection de romans de gare. De cette, c'est  soirée, c'est Evelyne Guzy qui m'a le pus convaincu, d'où la lecture de ce livre.

++ Quatrième de couverture ++

Bruxelles, Grand-Place. Sous les colonnes de la maison de l’Étoile, une silhouette noire s’effondre aux pieds de la statue d’Éverard t’Serclaes, héros emblématique à l’esprit frondeur. Laureen G. n’est pas vraiment là par hasard. Chercheuse infatigable, elle passe sa vie à fouiller les sites islamistes radicaux. Elle alerte aussitôt son amie, Marie B., une journaliste que le 11-Septembre a rendue célèbre. Laureen pense avoir tout compris, tout prévu. Mais la victime n’est pas celle qu’elle croit… Commence alors une enquête sauvage, dans un Bruxelles dont la symbolique, réelle ou fantasmée, livrera graduellement les secrets d’un crime bien orchestré, une sorte d’assassinat ciblé. Qui est capable d’un tel raffinement ?

++ Mon avis ++

Après cette rencontre organisée par la BiLA et les éditions Luc Pire en décembre 2012, je me suis offert ce livre le temps d'échanger quelques mots avec Evelyne Guzy, qui me confiait par ailleurs son plaisir à lire des uchronies. Deuxième roman pour cet auteure belge qui a commis comme première publication un essais sur les attentats suicides israélo-palestinien. On sent d'ailleurs, au travers de ce dernier roman, "Le martyr de létoile", qu'elle connaît et maîtrise cet univers lié à l'intégrisme. 

Son roman se laisse lire très facilement, c'est également le but de la collection, mais la teinte noire offerte par cette sous-collecion Kill and Read est également assez efficace. On a donc une histoire dans laquelle on se plonge facilement, sans prise de tête mais avec des rebondissements prenant. Le temps d'une soirée, le temps du lecture sans prétention, on s'évade ailleurs, dans un Bruxelles sombre, dangereux et potentiellement mortel, ceci en plein centre touristique de la capitale belge. Mais même si le livvre est très prenant, comme il est court, j'aurais peut-être préféré suivre un seul personnage au long du roman plutôt que plusieurs. Mais malgré ce petit bémol, j'avoue avoir bien accroché à ce roman que j'ai dévoré de bout en bout en une soirée chez moi à défaut d'être de l'avoir lu dans un train. Mais ceci m'a donné envie de voir ce que l'auteure nous servira d'autre dans le futur.

Par contre, ce qui est dommage pour nos amis français, et donc pour une certaine partie des lecteurs de ce blog, c'est que les éditions Luc Pire ne sont pas distribués en France. Vous rater donc là à côté 'un bon moment de détente. A moins que la maison d'édition ne se lance dans le livre numérique prochainement...


++ Mais encore ++

13ème lecture pour le Challenge Littérature belge :

- modalités et inscriptions
- recensement des articles







++ Le livre ++
 
Poche : 144 p.
Editeur : Luc Pire (2012)
Collection : Kill and Read
"Le martyr de l'étoile" - Evelyne Guzy "Le martyr de l'étoile" - Evelyne Guzy Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, janvier 23, 2013 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Ah ben fieu ! C'est pas pour faire mon manche à balle, mais pour "une fois" qu'on peu voir la place rapport à d'chez nous, ça fait ben plaisir !

    On peut trouver "Dans le sang" chez les libraires franzouilles.

    RépondreSupprimer
  2. @ Marcel Trucmuche : Haha "Manche à balle", c'est pas une expression bien de chez nous ça? ;-) Je garderai un oeil sur ses autres productions. Je me suis bien amusé de cette lecture.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.