"Je finirai à terre" - Laurent Gaudé

Voici une nouvelle offerte il y a quelques temps déjà (février 2011) par Babel, l'excellente collection poche d'Actes Sud. Et une occasion de continuer à déguster la plume de Laurent Gaudé. 

++ La quatrième de couverture ++

Gaston Brache, soldat de la Grande Guerre, marche dans la neige. Il doit trouver un homme, et lui délivrer le message d'un compagnon d'armes décédé qui tient en quelques mots obscurs : "Je n'ai pas pu le contenir." Le vieux paysan auprès duquel il s'acquitte de sa mission semble frappé d'épouvante. Tandis que tonne le canon, et qu'à l'étage résonnent des bruits étranges, il sert un verre au visiteur et lui raconte son histoire...

++ Mon avis ++

Ce petit bouquin, que dis-je cette nouvelle, reçue lors de l'achat de deux bouquins Babel (en février 2011) permet pour moi de continuer de découvrir le corpus littéraire de Laurent Gaudé. Un auteur qu'il n'est plus trop nécessaire de présenter vu qu'il a reçu en 2004 le prix Goncourt pour "Le soleil des Scorta" que je n'ai hélas pas encore lu. 

Ce texte de 58 pages nous plonge dans un récit résolument fantastique. Sur fond de bruit de canons et de grande Guerre, Gaston Brache arrive chez un vieux paysan auprès duquel il doit délivrer un message. Cependant, là, il va prendre connaissance d'une bien étrange histoire. Celle de la terre qui se lève, prend forme et acte pour se venger du mal que lui fait l'homme. Cette douleur que l'être humain lui délivre en la gonflant de plomb et de cadavres de la guerre. Celle-ci ne crée pas un être bon et bien veillant mais un golem de terre vindicatif et vengeur. Mais les hommes vaincront, jusqu'à...

Un texte efficace, rien à dire là dessus. Le phrasé de Gaudé est toujours puissamment évocateur, peut-être pas autant que Thomas Owen dans un même registre, mais il reste très bon. Au point tel que j'ai dévoré ce petit texte en une soirée, cloîtré dans mon lit, entouré d'obscurité, cette même noirceur propice à l'immersion dans un texte fantastique. 

Une fois de plus Laurent Gaudé me convainc, et si ce texte n'est peut-être pas facile à trouver autrement qu'en bouquinerie, je vous invite alors à découvrir l'auteur au travers de "Ouragan" ou "Les portes de l'enfer" que j'ai déjà lu. Quant à moi, il ne me reste plus qu'à lire "Le soleil des Scorta". 


++ Mais enccore ++


Troisième lecture pour ce challenge qui met en avant les nouvelles et novellas
"Je finirai à terre" - Laurent Gaudé "Je finirai à terre" - Laurent Gaudé Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, janvier 16, 2013 Rating: 5

3 commentaires:

  1. Mmmmmmm. Ca donne bien envie. Il serait temps que je me mette à cet auteur, je ne lis que des trucs enthousiasmants à son sujet ces derniers temps. Celui-ci me tenterait bien, reste à voir si je le trouverai en bouquinerie...


    (PS: les captcha sont super dures dernièrement, les images avec des nombres sont floues, j'ai l'impression de les voir sans lunettes...)

    RépondreSupprimer
  2. J'avais beaucoup aimé et même chroniqué.

    RépondreSupprimer
  3. @ Cachou : A part en bouquinerie, je sais pas où le trouver aujourd'hui?
    Pour les captcha, je vais encore retirer cela, mais une fois retiré, quelques jours après, je croule sous le spams.

    @ Gromovar : Une bonne nouvelle bien efficace.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.