"L'idole dans la bombe" (T1) - Jérome et Anne-Claire Jouvray et Stéphane Presle

"L'idole dans la bombe" est une bien sympathique découverte, décalée avec un certain sens du merveilleux, parfois sombre, parfois comique et très souvent absurde. Une BD bien sympathique.

++ Mon avis et ma présentation ++

Je n'y connais pas grand chose en BD, je peux l'avouer, mais la collection Futuropolis me semble être une collection qui me plaît. En tout cas, j'y trouve mon compte, comme avec "London Calling" (voir chroniques T1 et T2).

Ici le dessin est plus sombre, partagé entre les traits presque esquisse ou croquis de Jérome Jouvray et les couleurs sombres d'Anne-Claire Jouvray. Un dessin bien sympathique et qui me plaît bien. Un style qui colle très bien au scénario de Stéphane Presle. J'avais déjà découvert avec plaisir Jérome et Anne-Claire Jouvray dans la BD "Lincoln", qui est bien fun d'ailleurs. Quant à parler de l'histoire on est ici dans un univers imaginaire, une allégorie de notre monde qui permet une revisite de notre propre histoire. Dans un style plutôt steampunk, nous commençons notre histoire en Monoposie, dictature sénile qui tient de la Russie soviétique mais qui par certains aspect peut rappeler l'Allemagne nazie. Bien évidemment, de ce monde fermé, certains cherchent à s'évader, dont Tho-Radia la belle chanteuse utilisée malgré elle a des fins de propagande d'état. En ayant marre de se faire utilisée ainsi, elle souhaite quitter le pays. Mais pas seulement elle, chez les pauvres aussi on veut s'exiler, comme Dimitri-Ivanov Spongia. Et pour réussir son transfert celui-ci organisera le meurtre de son voisin pour prendre sa place... sauf que Tho-Radia a tout vu. Sauf que les agents de l'état ne veulent pas laisser le contre-pouvoir faire, ils ne veulent pas que l'insurrection puisse laisser des gens quitter le pays... N'en disons pas plus.

Que dire de plus? Le dessin? J'ai déjà dit qu'il était excellent, entre les traits chargés qui me plaisent et les couleurs bien choisies pour chaque pays ou atmosphère. Le scénario est très bien aussi. Cet univers autre que le nôtre mais qui y fait référence, ce monde obscure qui n'est pas sans rappeler "Le meilleur des mondes" ou un "1984" mais avec une bonne dose d'humour en plus. Mais il y'a aussi cet esthétique presque steampunk avec ces hélicoptère bizarroïde, ces zeppelins, ces ordinateurs d'un temps que l'on a jamais connu. Bref, tout concoure à se retrouver plongé dans une ambiance des plus porteuse et assez amusante dans l'ensemble.

Bref, à découvre! Et maintenant, la suite...

+++ Mais encore +++



Cette BD joue assez de lesthétique Steampunk pour être considéré, en partie du moins, de ce sous-genre. Les puristes ergoteront, mais ne gâchons pas le plaisir de la découverte! Je l'inclue donc comme deuxième participation au Défi Steampunk lancé par Lord Orkan Von Deck!



+++ La BD +++
  • Broché: 104 pages
  • Editeur : Gallisol (8 février 2007)
  • Collection : Futuropolis
"L'idole dans la bombe" (T1) - Jérome et Anne-Claire Jouvray et Stéphane Presle "L'idole dans la bombe" (T1) - Jérome et Anne-Claire Jouvray et Stéphane Presle Reviewed by Julien le Naufragé on samedi, novembre 12, 2011 Rating: 5

Aucun commentaire:

Concours

Fourni par Blogger.