"Aldébaran - Le groupe" (T4) - Léo

On continue sur Aldébaran, avec le tome 4.

++ La quatrième de couverture ++

Driss et Alexa décident de former un groupe pour partir à la rencontre de la Mantrisse. Ce groupe est constitué, outre Driss et Alexa, par Kim et Marc, Gwendoline Lopes, rencontrée au moment de la catastrophe d'Arena Blanca, Ling Li, amie de Gwendoline et Marc, José Cabral, qui avait aidé Marc et Kim lors de leur voyage, et Valdomiro Lopes, le père de Gwendoline et sénateur. Ils sont rejoints par Monsieur Pad et Kurt Volker, un opposant politique, qui leur apprennent qu'ils sont suivis. Mais un espion est découvert et sabote le dirigeable au-dessus de la zone des Grands marécages. Le dirigeable perd inexorablement de l'altitude. (Wikipédia)

+++ Mon avis +++

Marc est toujours en cavale et d'un manière comme d'une autre il côtoie les forces en résistance contre le despotisme. Arrive également le moment où Kim déclare son amour à Marc qui de son côté en pinçait également pour elle. En même temps, Driss et Alexa ont décidé de refaire surface à Anatolie, ils ont décidé de contruire un nouveau groupe. Tout cela a bien sur avoir avec le mystère de La Mantrisse mais on n'en sait pas plus au début.

Malheureusement pour eux, on a capté leurs conversations et ils sont donc sous surveillance de l'état. Le groupe nouvellement constitué voudra s'évader discrètement d'Anatolie afin qu'Alexa et Driss puisse livrer leur secret à ceux qui le constitue. Bien sur, ils sont suivis de prêt... D'un côté par ce vieux Pad, toujours aussi présent, mais également par les forces armées du gouvernement. La course poursuite peut commencer! Mais les révélations sur La Mantrisse suivent également.

Une fois de plus, un bon scénario. Des vérités se dévoilent et une destinée se dessine. On sent que l'on glisse doucement vers la fin des aventures, surtout qu'il ne reste plus qu'un seul tome. Niveau dessin, cela reste bien sur la même chose, j'ai juste noté que certains visages de différents personnages pouvaient parfois trop se ressembler. C'est d'autant dommage que d'un autre côté Léo construit et développe un monde magnifique avec des animaux et des végétaux tout droit sorti d'un imaginaire fécond!

Très bon une fois de plus, d'autant que je réalise maintenant que je n'étais jamais allé si loin dans cette BD autre fois. Maintenant, je continue!



++ Mais encore +++


Et voici ma sixième participation pour Summer Star Wars Challenge

Tous les billets de ce Challenge 2011 et du 2010 en suivant ce lien-ci.




CITRIQ

+++ La BD +++
  • Relié: 48 pages
  • Editeur : Dargaud (1997)
  • Collection : Aldebaran
"Aldébaran - Le groupe" (T4) - Léo "Aldébaran - Le groupe" (T4) - Léo Reviewed by Julien le Naufragé on jeudi, août 18, 2011 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Ah ben non (ouais, je me réponds à moi-même), c'est dans celui-ci qu'ils sont en cavale. Je te rejoins sur le dessin de Léo, ça me fait un peu penser à ces jeux vidéo avec des décors à couper le souffle, et puis les personnages que tu rencontres sont tout pixelisés...

    RépondreSupprimer
  2. @ Maëlig : Ouais, c'est pas mal la comparaison que tu fais sur le dessin... C'est dommage de ne pas retrouver autant de détails pour les expressions des perso. Mais c'est courant en BD je crois... Enfin pour le peu que je connais de la BD bien sur.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.