"La Trilogie de Wielstadt" de Pierre Pevel - part 1


J'avoue avoir eu une certaine réticence au début à lire Pierre Pevel. Sans aucune raison valable d'ailleurs! Mais voilà qu'un jour je reçois ce livre de chez Pocket (merci à eux) et que j'ai l'occasion de croiser Pierre Pevel au festival Trolls et Légendes. Juste l'instant d'une dédicace rapide (merci à lui) avant qu'il ne doive partir pour une possible remise de prix. Un instant trop bref, la prochaine rencontre nous permettra de discuter un moment plus long... Toujours est-il que ce livre fut une réelle découverte, plutôt positive même. Une belle aventure, une échappée entre capes et épées dans un univers presque historique, néanmoins fantastique, mais finalement assez sombre.




++ La quatrième de couverture ++

Hiver 1620 : le Saint Empire Romain Germanique est dévoré par les premiers feux de la Guerre de Trente Ans. Après s'être acquitté d'une délicate mission pour l'Ordre des Templiers, le Chevalier Kantz revient à Wielstadt, une cité allemande protégée depuis toujours par un mystérieux dragon. Chasseur de démons initié aux arts secrets de la Kabbale, Kantz est un exorciste qui mène contre le mal une croisade solitaire et implacable. Rapière au poing, il va devoir traquer une insaisissable meute de goules qui répand la terreur dans la ville. Voici le début des aventures du chevalier Kantz dans une Europe de l'Est alternative…

+++ Mon avis +++

Ici, je ne chroniquerai que "Les Ombres de Wielstadt". Uniquement par caprice ou pour découper un recueil en ces différents textes comme je l'ai déjà fait pour le Seigneur des Anneaux ou Lovecraft. Bref, je fais comme j'ai envie quoi. Le privilège d'être seul maître sur mon île de naufragé.

Revenons-en au texte : "Les Ombres de Wielstadt". Ce dernier a reçu le Grand Prix de l'Imaginaire en 2002 et est actuellement réuni avec "Les Masques de Wielstadt" et "Le Chevalier de Wielstadt" dans un très chouette format réalisé par les éditions Pocket. La taille oscille entre le livre de poche augmenté ou le grand livre réduit mais garde une très bonne prise en main. De plus la reliure semble actuellement tenir le coup, ce qui reste un plaisir pour un maniaque du livre comme moi. Et il est vrais que ce n'est pas toujours le cas des grosses briques qui compilent plusieurs romans. De plus, pour ne pas gâcher le plaisir et inviter à la découverte, Pocket a gardé un prix démocratique car il tourne autour des 11 € (pour rappel nous n'avons pas le prix unique en Belgique!). Trois romans pour le prix d'un quoi.

Avec "Les Ombres de Wielstadt", Pierre Pevel nous propose de suivre le Chevalier Kantz. Un héros qui n'est pas sans rappeler le Solomon Kane créé par Robert E. Howard. Kantz est un exorciste protestant, un poil fanatique, qui chasse les forces du mal par tous les moyens nécessaires et qui sont à sa disposition. Et ces forces du mal sont bien sur nombreuses dans une Europe du 17ème siècle où les guerres de religion ont eu le temps de faire des ravages. Mais si l'univers de Pierre Pevel est notre Europe, notre propre passé historique, il invite néanmoins la fantasy a participer à notre histoire. Et c'est pour cela que nous retrouverons des faunes, des fées, des géants et autres créatures fantastiques dans le récit des aventures de Kantz. Pierre Pevel ne nous invite pas non plus dans une grande épopée Tolkien-esque. Tout ce passe dans Wielstadt, ville obscure d'Allemange où la paix règne. Et si la cité connaît la paix interne et n'est pas soumise à la menace extérieure, c'est grâce à la protection d'un mystérieux dragon qui ne semble suivre que ses propres choix concernant la destinée de Wielstadt. Et dans tout ce buibui historique et fantastique, Kantz débarque avec sa rapière! Tel un héros de capes et d'épées, le voile de l'obscurité en plus, il brandit sa foi pour vaincre. Un personnage singulier qui débarque avec son passé inconnu. Ces zones d'ombre dans son histoire nous intriguent mais nous invitent à le suivre, sachant que derrière sa force se cache quelques fêlures. Bref, Kantz en devient attachant ou à tout le moins intriguant.

Quant à l'histoire, Kantz se retrouve embarqué à enquêter sur une affaire de meurtre. Quelque chose de malsain, de profondément mauvais se cache derrière ces assassinats. Et le pire dans tout cela, c'est que dès le départ on sait qui est le meurtrier, qui commandite ces tueries sauvages, qui est la force obscure qui manipule. Mais comme dans un bon roman policier, Pierre Pevel nous balade de bout en bout et nous réserve quelques surprises, nous garde en haleine et maintient l'intérêt de bout en bout.

Bref, ce roman mérite à mon avis amplement son Grand Prix de l'Imaginaire. Pierre Pevel réalise avec ce roman un subtil mélange de styles savamment orchestré. Oscillant entre fantasy noire, roman historique, aventure de capes et d'épées et roman policier, Pierre Pevel fournit là une histoire menée de main de maître. Et donc, chaude recommandation pour un livre qui s'il n'est pas Le meilleur livre reste un objet particulier au sein de la fantasy actuelle qui manque souvent d'une certaine originalité. Ici à mon avis, vous la trouverez.


+++ Mais encore +++

Je remercie les éditions Pocket pour ce partenariat et ce bien sympathique bouquin.

Et j'invite les autres à patienter que je retrouve le temps de terminer ce roman... En espérant que la suite sera aussi bien!

CITRIQ

+++ Le livre +++
  • Poche: 750 pages
  • Editeur : Pocket (14 avril 2011)
  • Collection : Pocket Science-fiction
Free Blog Counter
"La Trilogie de Wielstadt" de Pierre Pevel - part 1 "La Trilogie de Wielstadt" de Pierre Pevel - part 1 Reviewed by Julien le Naufragé on samedi, juin 18, 2011 Rating: 5

18 commentaires:

  1. D'après ce que j'ai lu je sais plus où, c'est une bonne idée d'arrêter après le premier. Je crois que je vais essayer de me le procurer et de le lire.

    RépondreSupprimer
  2. D'un autre côté, l'intégrale est moins chère que le tome 1 tout seul an occase. Donc...

    RépondreSupprimer
  3. @ Gromovar : Tu commentes comme l'éclair dis moi. ;-)
    Toujours est-il que je lirai quand même la suite, par curiosité au moins sinon intrigué par cette première partie. Ensuite on verra. Mais si c'est moins bien, alors j'ai bien fait de découper ma lecture et mes chroniques.

    RépondreSupprimer
  4. L'intégrale moins chère que le tome 1 d'occaz ? En effet pas la peine de s'embêter !

    RépondreSupprimer
  5. Bah moi ne je trouve pas que ce soit une bonne idée de s'arrêter uniquement au premier tome, car les deux autres sont vraiment excellents (surtout le dernier, qui est mon préféré) !
    Bref, Julien, tu as raison, lis la suite :)

    RépondreSupprimer
  6. @ Olya : Te tracasse pas va. Je me laisserai tenté par la suite. Puis si c'est nul comme l'a déjà lu Gromovar, tant pis pour moi. Si cela devient mieux comme tu le suggère, tant mieux pour moi. Bref au rdv : des surprises quoi!

    RépondreSupprimer
  7. J'en suis presque au même point que toi ;) je suis juste coincée dans le tome 2 (j'ai du mal avec les intégrales)

    RépondreSupprimer
  8. En ce qui me concerne, j'ai apprécié les trois.

    RépondreSupprimer
  9. @ Lhisbei : J'ai aussi un côté maladif à découper les séries ou intégrale. Le hic c'est que j'ai parfois du mal à relancer la locomotive. J'espère y mettre toute mon énergie après ma défense de mardi soir.

    @ Arutha : Merci pour cette perspective positive. Cela donne envie d'y retourner au plus vite.

    RépondreSupprimer
  10. Les trois sont sympas (un peu trop classiques à mon goût menfin c'est mon avis), faut juste pas trop les enchainer, parce qu'il fait souvent des redites donc quand on les enchaine, on a l'impression qu'il nous prend pour des idiots xD

    RépondreSupprimer
  11. Il est sur ma PAL. J'espère m'y mettre un de ces jours. D'après ce que j'ai pu lire à droite et à gauche, on est quand même dans le haut du panier de la fantasy !

    Il faut juste trouver le temps, quoi...

    Et en aparté, j'aime beaucoup ces nouveaux formats Pocket pour les intégrales (Wielstadt, la Ballade de Pern, etc...).

    RépondreSupprimer
  12. @ Calenwen : C'est un problème général des séries, surtout quand on enfile les tomes. Mais quand on les lit lors de la parution et qu'il y'a souvent pas mal de mois entre chaque impression, hé bien on est content d'avoir ces redites pour nous rafraîchir l'esprit. En tout cas moi, oui. Mais peut-être qu'il y'a vraiment trop de redites?

    @ Lorhkan : On peut parlé du haut du panier. En tout cas il y'a une certaine originalité que l'on ne retrouve pas (plus?) dans la fantasy.
    Et ce format ici présent est vraiment agréable à lire. Moi j'aime beaucoup.

    RépondreSupprimer
  13. Bah ayant lu les deux tomes d'affilé, j'avoue avoir un peu saturé, mais si tu espaces tes lectures, ça peut rafraichir la mémoire. C'est un peu abusé quand il réexplique pour la 3e fois l'histoire du dragon et de la ville quoi xD

    RépondreSupprimer
  14. @ Calenwen : c'est tout à fait compréhensible et forcément usant à la longue.

    RépondreSupprimer
  15. la fin du tome 3 est énorme, mais j'avais lu en espaçant moi aussi, c'est sûr que les réexplications quand tu enchaînes ça peut être lourd...
    J'adore Wielstadt, Kantz, son ami faune (Zacharius?), la Dame...

    contente que t'aie aimé, julien!

    RépondreSupprimer
  16. @ Tortoise : Il m'attend impatiemment pour que je lise la partie 2 et 3. Mais entre les LC et autres challenges, je n'ai pas encore trouve le temps de m'y remettre. Dommage, parce que j'ai envie. Mais vu les conseils en rapport aux répétitions, j'espace donc mes lectures. Cela fait durer le plaisir aussi!

    RépondreSupprimer
  17. Je ne sais pas encore si tu as eu le temps de découvrir la suite, pour ma part d'avoir lu le premier tome m'a donné envie de continuer.
    C'est un très bon roman, qui allie fantasy très light, épopée historique et enquête criminelle au pays du Mal absolu. Les personnages sont une vraie profondeur, j'aime beaucoup.
    Ah oui et moi aussi j'aime bien chroniquer chaque tome, même si cela fait partie d'un même ouvrage (très bien réussi par ailleurs) ^^

    RépondreSupprimer
  18. @ Enda : Te lire ajouter des couches d'enthousiasme me donne envie de me joindre à toi pour la suite. Pour quand? Quelque part fin décembre?

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.