"La huitième couleur" de Terry Pratchett


Entamé il y'a des années, j'avais abandonné la lecture à la page 100. Une lecture commune se dessinant sur Livraddict, je me suis dit que ce serait l'occasion de retenter l'aventure. D'autant que j'ai commencé à apprécié ce genre d'humour ici et là sur d'autres lectures...


+++ La quatrième de couverture +++

Dans une dimension lointaine et passablement farfelue, un monde se balade à dos de quatre éléphants, eux-mêmes juchés sur la carapace de la Grande Tortue... Oui, c'est le Disque-Monde... Les habitants de la cité d'Ankh-Morpork croyaient avoir tout vu. Et Deuxfleurs avait l'air tellement inoffensif, bonhomme chétif, fidèlement escorté par un Bagage de bois magique déambulant sur une myriade de petites jambes. Tellement inoffensif que le Patricien avait chargé le calamiteux sorcier Rincevent de sa sécurité dans la cité quadrillée par la Guilde des Voleurs et celle des Assassins ; mission périlleuse et qui devait les conduire loin : dans une caverne de dragons ; peut-être jusqu'au Rebord du Disque. Car Deuxfleurs était d'une espèce plus redoutable qu'on ne l'imaginait : c'était un touriste...


+++ Mon avis +++

C'était donc mon deuxième essais de lecture d'un livre de Pratchett. Et j'avoue que cette deuxième entrée dans son univers délirant a beaucoup mieux fonctionné que la première fois.

Le monde de Terry Pratchett est complètement barré, totalement déglingué avec des personnages carrément loufoques. Cela demande donc un certain temps pour accepter le fait que le monde tourne sur le dos d'une tortue géante et bien d'autres choses. Mais une fois cela acquis, si on se laisse porté par l'imaginaire délirant du bonhomme on peut se payer de bonne rigolades. Enfin, chez moi cela tient plus du fait de pouffer face à une situation ou l'autre que de me tordre de rire dans mon canapé. Mais je me suis bien amusé, même si tous les textes et donc aventures de nos "héros" n'étaient pas aussi amusantes. Le texte "L'appel du Wyrm" m'ayant moins accroché que les autres.

Les personnages sont également des personnages bien burlesques issu d'un imaginaire jeux de rôle, tel Rincevent le mage de niveau 0 qui ne connaît aucun sort si ce n'est celui placé bien malgré lui dans son esprit. Ou encore Hrun, un barbare plein de muscles qui ne sait pas aligné plus de deux mots. Et bien sur l'excellentissime Deux Fleurs, le touriste! Et bien d'autres archétypes bien marrants et complètement décalés. Enfin pas tant que ça si l'on regarde le monde dans lequel ils évoluent... Il ne font que suivre la norme qui n'existe pas.

Bref, un bon moment de détente, mais qui ne fonctionne que si l'on est dans l'ambiance. Pas que je sois hermétique à ce genre d'humour, mais comme c'est à gros sabots, cela ne passe pas à tous les moments. Et puis surtout, vu que l'imaginaire est bien délirant, si je suis trop nase, alors je perds le fil du mouvement. Néanmoins, je me suis bien amusé, et je pense que je retenterai l'aventure du Disque-Monde un jour futur. Ce livre-ci ne marquant que le début, car je n'apprendrai rien à personne en signalant que ce roman est marqué comme le premier du Cycle des Annales du Disque-Monde. Le cycle parfait pour les barjos de Terry Pratchett... Mais je suis loin de ce stade là!


+++ Et Cetera +++

Les avis de mes co-lecteurs dans cette aventure tarée : Karline05, Elizabeth-Bennet, Wilhelmina, Djak, Errato, Nathalie.
Merci à eux pour cette LC et encore désolé pour mon monstrueux retard sur le timing.

Le livre sur : Livraddict, et Babelio.


+++ Le livre +++
  • Poche: 265 pages
  • Editeur : Pocket (octobre 1997)
  • Collection : Science Fiction
  • Broché: 279 pages
  • Editeur : L'Atalante (19 juin 1998)
  • Collection : La Dentelle

Nombre de visites depuis janvier 2010 :

Free Blog Counter

"La huitième couleur" de Terry Pratchett "La huitième couleur" de Terry Pratchett Reviewed by Julien le Naufragé on jeudi, octobre 21, 2010 Rating: 5

14 commentaires:

  1. Il est dans ma PàL, et je sais que de toute façon j'aime beaucoup Pratchett. Le problème, c'est que j'ignore si le tout premier disc-world est aussi bien que ceux que j'ai pu lire auparavant ... seul l'avenir me le dira !

    RépondreSupprimer
  2. Je suis loin d'être un fan des annales du disque-monde. J'ai lu les 4 premier. J'avais bien aimé celui là et sa suite, le 8eme sortilège. J'avais bien aimé sans pour autant adorer. J'ai lu dans la foulé la huitième fille et Mortimer. Gros bof. Et j'ai du abandonner avec sourcellerie. En fait, un livre de temps en temps ca passerait peut être mieux. Mais je m'en lasse vite de cet univers.

    RépondreSupprimer
  3. J'espère que tu nous rejoindras de nouveau pour la suite ! (^-^)

    RépondreSupprimer
  4. Franchement pas le meilleur Pratchett ni celui du cycle malgré l'humour...
    Je conseillera plutôt les Petits Dieux, La Vérité ou le Faucheur...

    RépondreSupprimer
  5. @ Lord Orkan : c'est l'occasion de l'essayer s'il est dans ta PàL. Moi il était déjà dans ma bibliothèque, il m'a fallu le ressortir.

    @ Pitivier : Je retenterai l'expérience, mais je ne suis pas certain d'accrocher à chaque fois. L'humour en littérature ne passe pas toujours bien... Enfin pour moi.

    @ Wilhelmina : On verra pour le futur. Là il se faisait que j'avais le livre et que c'était aussi un défi pour moi d'enfin le recommencer ET de le terminer! C'est chose faites, je sais me faire une meilleure idée.

    @ Efelle : C'est souvent ce que l'on m'a dit de ce livre "pas le meilleur", mais il se fait que je l'avais chez moi. Donc je pouvais réessayer l'aventure déjantée sans réinvestir.Peut-être tenterais-je plus tard un autre tome que tu conseilles.

    RépondreSupprimer
  6. J'aime beaucoup Rincevent bien que cela ne soit pas mon personna préféré :)
    Deuxfleurs est très très bon :D Et j'aime beaucoup la claque que Pratchett met à tous les personnages mythologiques du monde ;)
    Par contre, je te conseille de vivement enchainer avec le "huitième sortilège" le tome 2, qui en est la continuité !

    RépondreSupprimer
  7. Le personnage que j'adore, c'est la Mort! ;-)

    RépondreSupprimer
  8. Ah, je suis contente que tu aies mieux apprécié ta 2ème lecture, car quand même, Prachett, c'est du bon !

    RépondreSupprimer
  9. Bien contente aussi que cet essai-là soit plus concluant, mais je me permet de rappeler mon topo de présentation, car les premiers tomes de la série ne sont pas forcément les plus accessibles ni les meilleurs, et je ne le répèterai jamais assez: ça peut se lire dans n'importe quel ordre, il vaut mieux suivre son instinct plutôt que ce qu'on appelle les cycles qui suivent certains personnages, ou l'ordre de parution, non non faut faire ça bordéliquement, comme on le sent ^^

    Orkan, c'est lesquels que tu as déjà lus?

    RépondreSupprimer
  10. @ Olya : Je note que tu es une fan devant l'éternel! ;-)

    @ Tortoise : Merci pour ton avis. J'ai déjà lu la même idée ailleurs. Mais mon instinct ne me dicte rien en particulier tu sais avec Pratchett. Tu me conseillerais plutôt les mêmes titres que Efelle?

    Cela dit, on me propose une LC du tome 2 déjà.

    RépondreSupprimer
  11. Tu adores le personnage de la Mort ?

    Tu DOIS lire Le Faucheur (avoir lu Mortimer au préalable peut faciliter les raisons du pitch de départ mais n'est pas indispensable).

    RépondreSupprimer
  12. J'ai découvert Pratchett cette année seulement et je me suis lancée dans sa lecture ... à l'endroit, bien qu'effectivement ils peuvent se lire dans le désordre .. sauf justement les deux premiers qui s'enchainent.
    Il faut un temps d'adaptation je pense pour lire Pratchett, un temps d'adaptation à son humour décalé et à sa vision de la fantasy. Une fois cette adaptation faite, je suis entrée assez rapidement dedans et j'ai souvent ri.
    Je te conseillerais aussi, tout comme AcrO, de lire la suite (Le Huitième sortilège) ne serais-ce que pour savoir la fin des aventures de Rincevent et Deux-Fleurs :)

    RépondreSupprimer
  13. J'aimerai bien tenter, mais j'ai un peu peur d'être déçue. Pourtant j'avais regardé un peu et il a l'air pas mal. Mais ce qui me rend craintive c'est qu'on m'a dit que son humour ressemblait à celui de Neil Gaiman, et en "lisant" Anansi Boy, je me suis tellement ennuyée et pas ris que j'ai abandonné ... Du coup je n'ose pas !

    RépondreSupprimer
  14. Hello Lady K, et si tu n'aimes pas ce genre d'humour. Passe ton chemin, évite de le lire alors. Moi il m'a fallu une deuxième lecture pour apprécier là où la première m'ennuyait fortement. A chaque lecture son temps ou son ambiance. Je suis certain que tu ne manque pas de bonne lecture à faire! ;-)

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.