"Retour sur l'horizon" - anthologie dirigée par Serge Lehman


"Retour sur l'horizon" était LE livre dont on parlait un peu partout dans la sphère SF française fin 2009. Un livre anniversaire sorti pour fêter les 10 ans de la collection Lunes d'Encre et les cent ans de la science-fiction française. Rien que ça oui! Autant dire qu'ils étaient attendu au tournant.

Il faut dire qu'en bon suiveur je me suis dit : "Il me faut ce livre!". Et bien sur je l'ai eu pour ma Noël, merci Séverine!! Il faut dire d'ailleurs avant d'attaquer la chronique du livre nouvelle par nouvelle que j'ai beaucoup apprécié ce recueil. D'abord la qualité littéraire est d'emblée de jeu à un très bon niveau. Pour ce qui est de la diversité, on est servi. Et pas toujours dans un univers SF plus ou moins pure... en fonction de la définition que l'on s'en fait!

Après, niveau des textes, il y'a comme dans tout recueil du bon et du moins bon. Et j'avoue que j'attendais mieux de certains auteurs. Au point de vue de l'histoire plutôt que pour la qualité littéraire. Mais bon, qui suis-je réellement pour juger ce qui est bon ou pas....

La préface de Serge Lehman a également fait parler d'elle, et surtout en mal. Bon, j'avoue ne pas avoir été plus que ça touché par celle-ci. Même si le contenu n'est pas sans être intéressant. Lié SF et métaphysique... bon c'est un autre pas que certains franchissent. A vous de lire ici et là, ce que d'autres discutent en (très) longues lignes.

A écouter sur le web via ActuSF, une conférence autour du livre aux Utopiales de 2009.


+++ Mon avis +++

"Ce qui reste du réel" de Fabrice Colin
Cette lettre, qui finalement n'est pas une nouvelle mais plutôt une... lettre, mais sympathiquement bizarre tant elle s'enchaîne à merveille avec le texte qui suit. Ou serait-ce une nouvelle cachée? En tout cas, elle a quelque chose de dickien (P.K. Dick donc!).
Cependant, même si je n'ai jamais lu Colin, je remarque que le franc-tirreur de la SF française (excuser moi, c'est vrais il s'en fout de la SF...) possède une belle plume. Et j'avoue que cela me tente bien de lire autre chose de lui.

"Effondrement partiel d'un univers en deux jours" de Emmanuel Werner
Apparemment la thématique de l'android de P.K. Dick semble être un sujet connu pour certains. Pour moi, la nouvelle fut un vrais plaisir. Une découverte. D'autant qu'elle s'articule à merveille avec la lettre de Fabrice Colin et vous fait d'autant plus sombrer dans l'inconnu incompréhensible.
Tout ça me fait dire qu'il est temps que je relise du Dick.

"Tertiaire" de Eric Holstein
Egalement connu comme un des bonhommes caché derrière ActuSF, ce fut néanmoins pour moi un plaisir de lire sa plume dans l'exercice de la nouvelle.
Le neo-capitalisme dirigie le monde, et les data-traders sont leurs amis. Grands acteurs de l'ombre du devenir du monde de demain... Tout se vend. Tout s'achète. Mais tout peut également se perdre... Une nouvelle qui m'a également bien plue. J'attends maintenant de passer à un roman de l'auteur histoire de voir en plus grand.

"Une fatwa de mousse de tramway" de Catherine Dufour
Catherine Dufour est l'une des deux dames présentes dans ce recueil. Elles sont hélas peu représentées, mais peut-être également peu présentes comme écrivaines dans le cercle de la SF? C'est également la première fois que je lis cette auteure.
On est dans un futur proche... Contexte : commercial. Secteur : le nucléaire. Le ton : un peu noir, mais un brin humouristique, voir un peu caustique. Mon souvenir : pas mauvais mais sans plus.

"Les fleurs de troie" de Jean-Claude Dunyach
On est dans la prospection minière, sur la ceinture de Jupiter. Accompagné de deux prospecteurs, on évoluera entre space-opera et science-fiction orientée réalité vs virtualité. Là où un programme informatique prend le controle, tout part en vrilles incontrolables...
Une nouvelle plus longue que les précédentes mais que j'ai apprécié. Comme pour la plupart des auteurs de ce recueil, c'est la première fois que je lis Dunyach... je sais honte sur moi...enfin, il parraît!

"Pirate" de Maheva Stephan-Bugni
La deuxième femme de ce recueil... et j'ai pas aimé le texte. On pardonnera en sachant que c'est sa première publication. On est pas loin de Kafka et "Le procès" ici.
A travers les méandres de la bureaucratie, on suit les mésaventures d'un pauvre type que reçoit le courrier qu'il n'a pas demandé...

"Trois singes" de Laurent Kloetzer
Voilà un auteur que j'attendais de lire. Allez savoir pourquoi exactement, mais je pense en avoir lu du bien ici et là.
J'ai bien aimé les "confessions" qui n'en sont pas de ce techno-terroriste anti-musulman. La construction de la nouvelle est bien ficelée et la noirceur au rendez-vous! Ca me donne envie d'en lire plus de Laurent Kloetzer.

"Lumière noire" de Thomas Day
L'auteur français le plus américain de l'hexagone. Je garde un vague souvenir de "La voie du sabre" comme d'un livre distrayant. Je ne savais pas quoi attendre de cette longue nouvelle. Hé bien j'ai bien apprécié, même si au début j'avais du mal accroché. Belle redécouverte de l'auteur.
Road-movie post-apocalytique où une IA a pris le contrôle du monde, pour le bonheur de l'humanité (qui hélas ne le sait pas!). Quelque part entre Terminator et la Fondation d'Asimov. Aucun happy end possible ici!

"Temps mort" de André Ruellan
Le texte le plus court mais avec un style très riche. On narre ici les derniers instants d'un cancéreux. Entre rêves et chauchemards. Bonheur et douleur. Vie... et mort.
Un des textes les moins SF du lot. Trop court pour moi hélas. Je reste sur ma faim et donc elle n'est pas la meilleure du lot.

"Les trois livres qu'Abslon Nathan n'écrira jamais" de Léo Henry
Un des meilleurs texte du livre pour moi. Voir un auteur à suivre? Ou à découvrir enfin... Première lecture de lui pour moi.
Une histoire bien ficelée et un brin cruelle. Dissertation science-fictionnelle sur les états d'âme d'un écrivain impuissant, narrant en 3 textes imbriqués dans un autre l'histoire d'un homme en devenir mais jusque là jamais abouti... car mort avant l'heure. Tout en clair / obscur.

"Penchés sur le berceau des géants" de Daylon
Désolé mais celui-là je ne l'ai pas lu jusqu'au bout. J'ai bien essayé, mais je n'ai pas aimé. Trop difficile à rentrer dedans? Trop décousu? Je passe mon tour...
Je préfère nettement ces qualités photographiques à voir ici.

"Dragonmarx" de Philippe Curval
Philippe Curval est un vieux briscard de la SF française. Un nom qui n'est donc pas inconnu, mais un auteur que je n'ai lu qu'une fois au travers du "Ressac de l'espace".
La nouvelle est sympathique, distrayante, amusante sans être merveilleuse. Là où d'autre réactualise le post-apocalyptique, Curval vient avec une uchronie marxiste magique et déjantée. Sympathique et ironique donc.

"Terre de fraye" de Jerome Noirez
Encore une aventure déjantée, mais cette fois sur fond de catastrophe écologique en cours. Une bonne grosse dose d'humour un poil cynique mais parfois ça devient un peu gros et lourdingue à mon goût. On est en plein retour de l'icône de l'extra-terrestre ici.
Même si l'écriture est très riche, l'histoire de ce grand "bloop" m'a à la fois amusé par instants et ennuyé à d'autres. J'espère lire mieux la prochaine fois que je lirai un texte de l'auteur qui a d'ailleurs une bonne plume.

"Je vous prends tous un par un" de David Calvo
Un texte court et sympathique mais pas très original. Retour au style comic horror on va dire. Ca rappel les annés machins...

"Hilbert hotel" de Xavier Mauméjean
Un hotel sans fin où l'infini n'est pas un mot en vain. On se promène dans ces dédales comme dans la bibliothèque de Borges. Les employés s'y succèdent selon un code très strict...
Un texte que j'ai bien aimé car il me rapellait bien Borges... ce qui est surement voulu!

+++ Résumons-nous... +++

Bon, évidemment avec un tas de nouvelles comme ça, on ne peut pas tout aimer de la même manière. Certains auteurs m'ont beaucoup plu : Eric Holstein, Jean-Claude Dunyach, Laurent Kloetzer, Léo Henry, Xavier Mauméjean, et il faut que je me l'avoue Thomas Day également. D'autres m'ont bien plu comme Emmanuel Werner, Philippe Curval, et certains auteurs m'ont révélés une envie d'aller plus loin dans leur oeuvre comme Fabrice Colin et Jerome Noirez. Certains sont un peu court comme les texte de David Calvo ou bien d'André Ruellan que pour me faire une idée précise. Cela demandera également d'autres lectures. J'ai pas vraiment aimé Maheva Stephan-Bugni, mais comme c'est un premier texte... il en suivre je suppose de meilleurs! Pour ce qui est de Catherine Dufour, son univers semble tellement baré que je me demande si j'accrocherai dans ces autres livres...

Mise à part mes goûts en rapport au plaisir de lecture, je trouve, et me répète, que les textes sont d'une qualité littéraire très intéressante. C'est un plus qu'il faut souligner je pense!

Au final donc, une très bonne anthologie que j'ai adoré lire! Un beau panel de la SF française actuelle.

+++ La quatrième de couverture +++

Dans ce livre-anniversaire qui célèbre les dix ans de la collection Lunes d'encre et les cent ans de la science-fiction française, on traverse un Canada hanté par les drones de Dieu. On chemine vers une forme de vie impalpable entre Mars et Jupiter, et dans les couloirs d'un lieu qui contient tous les lieux. On subit un lavage de cerveau magico-marxiste, on explore l'esprit des morts en quête d'oeuvres d'art inédites, on prend contact avec des entités orbitales capables de changer l'Histoire. On se pose aussi beaucoup de questions : sur les propriétés chimiques de la potasse, la tête robotisée de Philip K. Dick et d'autres mystères plus ou moins solubles dans le réel. En gardant l'esprit ouvert, on peut même y découvrir un poème en prose et deux romances postmodernes.

+++ Sur le Web +++

Des extraits du livres. Fichier au format PDF.
L'avis de Marc sur le Phénix Mag
L'avis d'Efelle sur son Blog
La critique du Cafard Cosmique
L'interview de Serge Lehman à propos du livre sur Le Cafard Cosmique
Le site de l'éditeur

+++ Le livre +++
  • Broché: 575 pages
  • Editeur : Editions Denoël (1 octobre 2009)
  • Collection : Lunes d'encre
  • Prix approximatif : 25,00 EUR
Blog counter
"Retour sur l'horizon" - anthologie dirigée par Serge Lehman "Retour sur l'horizon" - anthologie dirigée par Serge Lehman Reviewed by Julien le Naufragé on lundi, février 15, 2010 Rating: 5

4 commentaires:

  1. J'avoue que j'aimerais bien découvrir un peu mieux les différents auteurs français, mais j'ai peur d'être trop "français" pour pouvoir apprécier les nouvelles ...

    RépondreSupprimer
  2. Tiens, Fabrice Colin lui même m'a demandé de te dire qu'Emmanuel Werner est un pseudonyme : il a rédigé les deux nouvelles sous deux noms différents

    RépondreSupprimer
  3. Salut Orkan, encore merci pour tes commentaires. Tu remercieras Fabrice Colin (aka Emmanuel Werner) de ma part alors! ;-)

    Je me doutais bien que cela devait être la même personne tellement c'était gros... Mais bon, tout est fait pour laisser planer le doute! Comme bien d'autres, je me suis laisser berné! J'aurais du porter plus d'intérêt à certains articles ne les différenciant pas... hehehe

    RépondreSupprimer
  4. Bon je vais finir par acheter cette antho, tout le monde en parle, je suis très alléché !!!

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.