"Et que le vaste monde poursuive sa course folle" - Colum McCann

"Et que le vaste monde poursuive sa course folle" - Colum McCann
Voici un livre que je souhaitais lire depuis longtemps. D'ailleurs, déjà rien que le titre me faisait envie. Au final, une découverte vraiment excellente qui donne juste envie de découvrir le reste des écrits de Colum McCan.

L'histoire de "Et que le vaste monde poursuive sa course folle"

Ce roman de Colum McCann démarre en 1974, autour d'un moment pivot : celui du 7 août, lorsqu'un funambule s'élance au-dessus du vide entre les Twin Towers. Autour de ce moment historique se greffe tout un récit fictionnel multiple où l'on croise la route de divers personnages appartenant aux différents mondes peuplant New York : des dames chics de Park Avenue, des prostituées des bas fonds, des curés égarés, des junkies en cavale et des mères pleurant "la sale guerre". 

Mon avis sur "Et que le vaste monde poursuive sa course folle"

Jusqu'à ce jour, je n'avais encore jamais rien lu de Colum McCann. Grossière erreur. C'est auteur est vraiment un excellent auteur. Il se dégage de son récit une sensibilité et une richesse vraiment captivante

Son récit se découpe entre différents personnages, ce qui me permettrait de dire que le récit de Colum McCann est un roman choral. Cependant, je trouverait cela réducteur. On a pour habitude de lire dans ce type de roman une alternance de point de vues et un retour régulier sur les différents personnages qui offrent des angles différents d'approche du récit. Le roman de Colum McCann pourrait presque plus tenir du recueil de nouvelles avec des chemins croisés que du roman choral. Ainsi, l'auteur nous invite à suivre un personnage après l'autre, offrant à chacun d'eux, tour à tour, sa propre histoire. 

Colum McCann nous dépeint des personnages vraiment riches et complexes. N'ayant pas peur de faire le grand écart, il nous invite à suivre des grandes dames de Park Avenue, celles qui vivent dans de luxueux appartements mais qui partagent leur tristesse autour des enfants qu'elles ont perdues dans la "sale guerre", que ces curés des rues qui aident les prostituées. Qu'ils soient curé, prostituée, dame chic, junkie en cavale ou autres personnages, ce qui fait la profondeur des personnages, leur humanité, ce sont leurs fractures internes. Chacun porte en lui une ligne de faille, car qu'elle que soit la classe sociale à laquelle on appartient, on porte tous en soit une brisure, et que l'on soit riche ou pauvre, la douleur et la tristesse sont des sentiments toujours aussi difficiles à porter.

Au travers du récit, on découvre également que chaque personnage a un lien avec un autre. Et parfois ce lien est lui-même la cause des failles existentielles de nos personnages : celui-ci a provoqué la mort d'un autre, celles-ci sont prostituées de mère en fille, etc.

Outre ces personnage, Colum McCann arrive à dépeindre chaque environnement social avec brio. De la pauvreté crasse à la richesse éclatante, on sent la séparation des mondes tout en sentant que quelque soit la classe sociale, ce sont des êtres humains brisés qui vivent. 

"Pas à pas, pense Jaslyn, nous trébuchons dans le silence, à petits bruits, nous trouvons chez les autres de quoi poursuivre nos vies. Et c'est presque assez."
(p.473 - Colum McCann in "Et que le vaste monde poursuive sa course folle")

"Et que le vaste monde poursuive sa course folle" est vraiment un excellent roman. Bien écrit, bien construit, sensible et touchant. Un beau roman qui vous immerge dans la triste réalité de la vie et qui en vous renvoyant à vous même, vous fait réaliser que finalement tout n'est pas si mal pour vous alors que pour d'autres, la vie continue sa course folle.

A propos de Colum McCann

Colum McCann est un écrivain irlandais né en 1965 et vivant à New York. Anciennement journaliste, il décide en 1995 d'écrire des romans en commençant avec "Le chant du coyote". Auteur à ce jour de 7 romans, il est aujourd'hui connu grâce à sont "Et que le vaste monde poursuive sa course folle". 

Lecture à la plage : "Et que le vaste monde poursuive sa course folle" de Colum McCann
Un livre lu pendant les vacances ;-)
"Et que le vaste monde poursuive sa course folle" - Colum McCann "Et que le vaste monde poursuive sa course folle" - Colum McCann Reviewed by Julien le Naufragé on dimanche, septembre 27, 2015 Rating: 5

5 commentaires:

  1. J'adore Colum McCann. J'ai apprécié tout ce que j'ai lu de lui, mais celui-ci est surement le plus marquant et l'entrée idéale dans sa magnifique écriture (bien que le petit recueil "Ailleurs, en ce pays" est lui aussi à mon avis fort bon pour démarrer).

    RépondreSupprimer
  2. Le titre et ton article me donnent bien envie de découvrir ce livre. Je me demande, est-ce qu'il y a un élément fantastique quelconque? Ou pas du tout?

    RépondreSupprimer
  3. Je me permets de te répondre Monochrome : non, pas d'élément fantastique ici.

    RépondreSupprimer
  4. Je confirme : pas de fantastique. Juste du réaliste et du très bien construit et écrit.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.