"Space opera" - Jack Vance

Doucement, je continue ma découverte de l'oeuvre de Jack Vance et c'est avec de plus en plus de plaisir que j'y retourne.


++ La quatrième de couverture ++

La musique, dit-on, est universelle...
C'est pour s'en assurer que Dame Isabel Grayce décide un beau jour, accompagnée d'une troupe d'opéra au grand complet, de quitter la Terre à bord du Phébus afin d'offrir aux multiples races extraterrestres de la Galaxie les ivresses de la Grande Musique. Objectif ultime : la planète Rlaru, dont la réputation mélomane a traversé le vide interstellaire.
Mais la musique n'adoucit pas forcément les mœurs, et les performances de la compagnie, au fil de son voyage à travers les mondes, vont rarement rencontrer l'ac­cueil espéré. Entre des extraterrestres passablement récalcitrants, guère sensibles aux sirènes artistiques, et les divagations romantiques de Roger, le neveu de Dame Isabel, et du capitaine d'un vaisseau bientôt fan­tôme, l'odyssée du Phébus pourrait bien prendre des airs de Crépuscule des Dieux !
Jack Vance nous offre ici un petit bijou de space opera humoristique, où la Musique des Sphères est à la por­tée du canon d'un chœur d'opéra !


+++ Mon avis +++


Jack Vance est un auteur à l'imagination débordante, c'est le moins que l'on puisse dire, sauf qu'ici pour ce roman il a pris le mot au mot en envoyant un opéra dans l'espace dans un contexte de space opera

A bord du Phébus, un vaisseau spatial, embarque donc tout une troupe d'opéra, menée par Dame Isabel Grayce, avec pour objectif : la planète Rlaru qui a pour réputation d'être mélomane. Chemin faisant, le Phébus fera une halte sur une planète, puis sur une autre, espérant être bien reçu en offrant aux races intergalactiquec ce que l'homme à de plus beau, la quintessence de l'art sonore : l'opéra. Partant du principe que la musique est un langage universel, Dame Isabel grayce espère rencontrer le succès. Et bien non ! Mal lui en prend car soit il sont mal reçus, soit ils sont expulsés. Toutes les races ne semblent pas apprécier la musique. Ceci créera quelques rencontres amusantes qui feront sourire plus d'un lecteur. "Space opera" est aussi un roman qui permet à Jack Vance de montrer l'étendue de son imagination. Plutôt que de rester concentrer sur une seule planète, Jack vance nous emmène de monde en monde, laissant découvrir des univers bariolés et des races extraterrestres parfois carrément loufoques. On est pas toujours loin du bug-eyed monster des Pulp Magazine d'autrefois, sauf qu'ici ces derniers ne sont pas forcément méchant. "Space opera" n'est pas non plus un roman de guerre, Jack Vance nous livre plutôt un récit rocambolesque, amusant, distrayant mais certainement pas guerrier. Et c'est assez plaisant. 

Si "Space opera" est certes distrayant et amusant, il ne restera pas dans les esprits comme le meilleur des Jack Vance. Néanmoins, on y passe un moment agréable dans un univers baroque, décalé et amusant, qui donne une parenthèse relaxante au milieu d'autres lectures.


"Space opera" - Jack Vance "Space opera" - Jack Vance Reviewed by Julien le Naufragé on dimanche, septembre 07, 2014 Rating: 5

2 commentaires:

  1. Mais c'est lequel, le meilleur de Jack Vance en fait ? ^^

    RépondreSupprimer
  2. Le meilleur ? Souvent le premier que l'on a préféré.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.