"La nuit des nus" - Alain Dartevelle

Avec "La nuit des nus", Alain Dartevelle change de registre et démontre, s'il est encore nécessaire de le faire, qu'il est capable d'évoluer dans différents genres littéraires. Cette fois-ci, il quitte le rayon fantastique et SF pour entrer dans l'érotique... Accompagnant ainsi le travail de Boris Eloi.

++ La quatrième de couverture ++ 

« Le sommeil de la raison engendre des monstres », affirmait Francisco de Goya. Or il se fait que, loin de là, ma nuit à moi est peuplée des visions mirifiques, mon ange, de ta petite personne qui tient à me poursuivre jusqu’en mes cauchemars qui sont aussi des rêves.
Au-delà des concepts habituels de commentaire et d’illustration où se cantonnent trop souvent textes et images, « La Nuit des Nus » les combine selon un jeu de miroitements qui tient du vertige…

+++ Mon avis +++

Voilà un petit livret comme je les aime. Un petit ouvrage qui mélange les arts : le pictural et le littéraire. Issu d'un travail collaboratif, cet ouvrage est une petite perle littéraire rehaussée d'illustrations suggestives. Du côté graphique on a le travail de Boris Eloi, peintre, qui nous offre ici une série de peintures (ou dessins) en noir et blanc. Ceux-ci retracent tout en ombres, en dégradé de blanc suggestif et de noir imaginatif, des images du corps d'une femme. De par les positions et illustrations, notre imaginaire peut s'emporter là où seule le désir peut nous porter. Là où Eloi devient fort, ce sont dans les illustrations de corps, ça force réside dans son pouvoir d'illustrer  le corps et les formes de la femme. Par contre au niveau des visages, je dois bien avoué être malheureusement bien moins touché, les trouvant un peu trop figés.
En parallèle au travail d'Eloi se tient celui d'Alain Dartevelle. Au travers de sa langue subtile et travaillée, l'auteur nous offre des textes chargés d'érotisme et agréablement grisants. Si le travail d'Eloi nous livre des images suggestives, Dartevelle éveille en nous des pulsions que tout un chacun connaît. Au travers de son phrasé travaillé, il évoque glorieusement le corps de la femme le magnifiant pour mieux le désirer. 
"La nuit des nus" est un travail fort sympathique, touchant et grisant, qui offre au travers de cette rencontre un livret qui devient plus que la somme de ses parties, l'un se combinant à l'autre pour augmenter le plaisir de lecture et de voyeurisme.



"La nuit des nus" - Alain Dartevelle "La nuit des nus" - Alain Dartevelle Reviewed by Julien le Naufragé on vendredi, octobre 04, 2013 Rating: 5

Aucun commentaire:

Concours

Fourni par Blogger.