"Ganesha - mémoires de l'Homme-Eléphant" - Xavier Mauméjean


Après avoir lu le dernier livre de Xavier Mauméjean, "American Gothic", voilà que je plonge dans son premier roman : "Ganesha, mémoires de l'Homme-Eléphant". Encore une fois j'ai adoré son art de jouer avec l'étrange, le mystère et la culture populaire.

++ La quatrième de couverture ++ 


Londres, fin du XIXe siècle.
Qui est réellement Joseph Merrick, celui qu'on surnomme « l'Homme-Eléphant » ? Homme ou bête ? Monstre de foire ou curiosité scientifique ? Une simple anomalie de la nature ou... un dieu ?
Lorsqu'il rédige ses Mémoires, il n'a pas trente ans et réside depuis quelques temps à l'hôpital de Whitechapel sous la protection du médecin Frederick Treves. Un refuge qui lui permet d'observer les splendeurs et misères de la capitale, et de mener l'enquête : quatre affaires, précisément, soit autant de saisons dans une année. De leur résolution dépendra peut-être plus que son destin, car « le monde s'efface dans les rêves de l'éléphant... »
Je suis Ganesha, le dieu éléphant, et les horreurs du monde savent trouver ma maison.

+++ Mon avis +++

Xavier Mauméjean est un auteur qui me plaît bien et si vous avez lu mes chroniques de "American Gothic" et "Rosée de feu" vous en êtes sûrement convaincu. 

Philosophe de formation, également directeur de la collection Pandore chez Le Pré aux Clercs, Xavier Mauméjean est également un auteur qui aligne plus de 10 romans à son actif. "Mémoire de l'Homme-Elephant" est son premier roman paru en 2000 aux éditions du Masque et c'est également la même année qu'il remporte pour ce titre le Prix Gerardmer du Roman Fantastique. C'est en 2007 que le roman se revoit publié sous le titre de "Ganesha" aux éditions Mnemos avec un texte entièrement retravaillé et augmenté. Il ne manque qu'une chose à cette histoire : la disponibilité en poche de ce texte.

En grand fan des littératures populaires, Xavier Mauméjean nous offre un roman qui recycle des classiques de cet imaginaire collectif. Joseph Merrick est un homme défiguré, celui que l'on nomme l'Homme-Elephant. Phénomène de foire tout autant que personnage à l'intellect sur-développé il peut-être comparé à un autre grand héros de la littérature populaire : celle de Sherlock Holmes. Ce dernier viendra même jusqu'à venir lui rendre visite dans sa chambre d'hôpital, lui avouant qu'ils sont tous deux semblables : des grands esprits enfermés dans des corps limités.

Le roman, ou plutôt les mémoires de cet Homme-Elephant, est un texte découpé en quatre épisodes que l'on tiendrait presque pour quatre nouvelles mais qui ont un lien cohérent entre elles. Tel le grand Sherlock Holmes, notre Joseph Merrick aidera à résoudre des enquêtes compliquées. Homme d'esprit plutôt qu'acteur du terrain, il utilisera ses dévoués hommes de mains pour agir et enquêter dans la rue. Ancien phénomène de foire, c'est aussi un être à la langue bien pendue et qui tourne les phrases de ses mémoires avec un style des plus efficace. C'est donc inspiré de la plume d'un Conan Doyle que Xavier Mauméjean nous livres les mémoires de l'Homme-Elephant. Mais pour Joseph Merrick tout ne semble pas si clair. Dans son esprit, il est Ganesha, le Dieu Elephant, le dieu de l'intelligence, celui qui résout les problèmes des autres. Et pour Merrick, il est le fils d'un dieu, Shiva, malheureusement coincé dans le corps d'un homme. Tout au long du roman on ressentira cet impression étrange, ce doute qui nous taraude de savoir si Joseph Merrick est juste un homme mal-formé, ce triste phénomène de foire, cette curiosité scientifique, ou bien est-il réellement cet être à l'intelligence hors-norme, ce dieu éléphant, ce Ganesha? Toujours est-il qu'il résoudra, comme Sherlock Holmes, les crimes les plus alambiqués. Par ailleurs au travers de ce roman, on trouve la matière qui servira aux futurs romans de Xavier Mauméjean, tel "American Gothic", car ici déjà il joue avec les contes et la tradition populaire pour tisser les synopsis des quatre récits de ce roman.

Je dois bien avouer avoir été sous le charme de ce roman d'un bout à l'autre. Tant la plume surannée que les enquêtes menées par cet être mi-dieu mi-difformité m'ont plu. Une fois de plus Xavier Mauméjean me convainc avec son imaginaire et sa manière à recycler la littérature populaire en une œuvre nouvelle. Un auteur à suivre pour sa manière propre à tisser un récit de littérature de l'imaginaire.
"Ganesha - mémoires de l'Homme-Eléphant" - Xavier Mauméjean "Ganesha - mémoires de l'Homme-Eléphant" - Xavier Mauméjean Reviewed by Julien le Naufragé on dimanche, octobre 20, 2013 Rating: 5

3 commentaires:

  1. Un jour, je lirais du Mauméjean, un jour ! Peut être avec celui là? :)

    RépondreSupprimer
  2. Mon premier Mauméjean ! Ses autres livres ne me tentent pas tous car j'ai l'impression qu'il écrit sur des sujets très divers dont certains me touchent ou m'intéressent bien moins que d'autres. Cependant j ne regrette pas d'avoir acheté et lu celui-ci, j'ai été totalement convaincue tant par le contenu que la forme. J'ai pourtant lu pas mal de romans se situant dans l'époque victorienne, mais je reconnais qu'il y a là du niveau et de la matière. :)

    RépondreSupprimer
  3. Haaa je conseille néanmoins de jeter un oeil sur ses autres écrits. Il y a du très bon, mais à voir en fonction de vos goûts.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.