"Un rêve de John Ball" de William Morris

Lu dans le cadre d'un partenariat, ce livre me permettait de découvrir une figure historique des luttes sociales, même de manière romancée. Cette lecture m'a également permis de découvrir une petit maison d'édition au design bien sympathique!


++ La quatrième de couverture ++

Vers la fin du XIXe siècle, un conférencier socialiste s’endort. Divagant, promenant son esprit jusque dans la belle campagne anglaise du XIVe siècle, il rencontre quelques paysans, un ancien soldat, un prêtre rebelle. Ces hommes sont prêts à se battre ; mais, cette fois, ce ne sera pas pour leurs seigneurs, mais contre eux. John Ball, le curé qui sert de guide à ces rebelles, résume la pensée de tous en quelques mots : « Quand Adam bêchait et qu’Eve filait, où était alors le gentilhomme ? ». À leur manière, chacun de ces deux hommes se retrouve perdu dans un monde qui ne lui correspond pas. La discussion entre ces deux révoltés, portés par le même amour des hommes, se prolongera toute la nuit. Rêverie fantastique, nouvelle, traité philosophique, manifeste politique : Un rêve de John Ball, de l’écrivain, artiste, entrepreneur et militant William Morris (1834-1896) est tout cela à la fois. Il accompagne son lecteur dans un voyage onirique étonnant, mêlant aventures et réflexion, et qui s’achève sur un désir : celui de connaître « une lutte pleine d’espoir et une paix sans tâche, c’est-à-dire, en un mot, la vie ».


+++ Mon avis +++

« Quand Adam bêchait et qu’Eve filait, où était alors le gentilhomme ? ». Voilà une formule qui a de quoi intriguer. Le genre de cris de ralliement qui classe tout de suite le personnage à son origine sous l'étiquette "Lutte des classes". Et pour cause, le fameux John Ball est un personnage historique, un type sur qui on semble fort souvent fabuler plus qu'autre chose n'ayant que peu de données sur le bonhomme du 14ème siècle. Néanmoins, on connaît cette formule lapidaire pour avoir été utilisée par John Ball lors d'une révolte des paysans en 1381, ces hommes de la terre qu'il emmènera à Londres afin d'y rencontrer le roi et ses conseillers. Néanmoins, l'histoire nous montre que John Ball payera ses vœux de libertés par sa propre mort, car encore une fois la lutte sociale se verra écrasée dans le sang.

Dans l'ouvrage ici présent, on profite d'une bien belle présentation, résumant très bien la vie de John Ball et celle de William Morris. Ce dernier est un homme du 19ème siècle et donc n'est pas un contemporain de John Ball. Néanmoins, Monsieur Morris s'invite dans une histoire sociale en se projetant à travers un rêve. Dans son voyage onirique, il y rencontre le prédicateur révolutionnaire, assiste à son fameux discours pour les insurgés à Blackheath où l'homme de foi glorifiera Dieu tout en invitant à la révolte contre les riches de tout poil. On assistera à un combat entre paysans et hommes d'état. Et Morris se retrouvera finalement à discuter avec le prêcheur, idéaliste du passé, et au travers de leur discussion John Ball interrogera le futur représenté par Morris. Celui-ci le dépeint comme sombre, mais néanmoins la rencontre des thèses socialistes est intéressante et c'est la que réside tout l'intérêt du livre. C'est aussi ce que recherche William Morris : continuer la réflexion socialiste. Le livre est donc clairement idéaliste, clairement porté à gauche, et cela en agacera certains. Mais on aura vite compris que c'est ce que cherche l'auteur quand on aura lu la quatrième de couverture.

Le style d'écriture est clairement classique vu l'époque, relativement limpide mais pas non plus d'un grand style littéraire. Néanmoins, le découpage fait qu'on se laisse porter par les différentes scènes de ce livre, passant d'un acte à un autre un peu comme dans une pièce de théâtre pour finalement arriver au moment clé : la discussion entre John Ball et William Morris, rencontre de deux idéalistes socialistes, rencontre de deux époques.


+++ Mais encore +++

Je remercie Livraddict et les éditions Aux Forges de Vulcain pour ce partenariat et cette intéressante découverte.


Cinquième lecture pour le Challenge Histoire.

Infos sur ce Challenge sur le blog "A l'ombre du cerisier"
Le billet récapitulatif des participations



+++ Le livre +++
  • Traduction : Marion Leclair
  • Présentation : Joël Chandelier
  • Illustration : noemi schipfer
  • Pages : 101 pages
  • Format : 20 x 13 cm
  • Rayon(s) : Littérature, littérature générale, roman.
  • Collection : Littératures
"Un rêve de John Ball" de William Morris "Un rêve de John Ball" de William Morris Reviewed by Julien le Naufragé on samedi, avril 09, 2011 Rating: 5

9 commentaires:

  1. La révolte des lollards, capitale dans le règne de Richard II.

    RépondreSupprimer
  2. Merci Gromovar de confirmer et de préciser la période! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. J'ai toujours adoré leur slogan.

    RépondreSupprimer
  4. order percocet online side effects percocet 30mg - percocet dosage pictures

    RépondreSupprimer
  5. buy ambien online buy ambien 10mg online - generic ambien teva 74

    RépondreSupprimer
  6. buy viagra online buy viagra johor bahru - viagra dosage headache

    RépondreSupprimer
  7. order viagra buy viagra online in uk - buy generic viagra from india

    RépondreSupprimer
  8. order viagra online overnight buy viagra us pharmacy - viagra online hong kong

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.