"La pédagogie de l'espace..." - conférence de Ugo Bellagamba

Il y'a quelques temps déjà j'avais trouvé le texte d'une conférence sur le Space-Opera réalisée par Ugo Bellagamba. Je l'avais imprimée, mais encore jamais lue. Hé là, par un beau jour ensoleillé d'été, voilà que je me dis que je lirais bien ce texte pour le Challenge Summer Star Wars.

Il s'agit en fait d'une conférence réalisée en 2009 dans le cadre de l'année mondiale de l'astronomie. Une bien belle conférence nous partageant les avis du monsieur sur la relation pédagogique entre l'astronomie et la science-fiction. Relation que ne renierait surement pas un Robert Heinlein d'ailleurs...

Il est intéressant de voir comment le space opera a pu par son imaginaire influencer des gens de la NASA. Leu insufflant soit une carrière, soit des rêves avec des objectifs lointains à atteindre :
"Nombreux seront les scientifiques de la NASA, qui confesseront, plus tard, que leur vocation est née de ce travail « pédagogique » mené en grande partie par Heinlein."

Et puis ce que j'aime dans le space opera, au-delà de l'aventure, du sense of wonder et du dépaysement, c'est le fait de pouvoir aborder le présent sous un autre angle. La SF n'est pas spécialement pour prédire le futur et comment la technologie évoluera, mais pousser l'histoire dans un autre espace, sur une autre planète ou à la rencontre d'autres espèces pensantes permettent de créer des réflexion sur l'humanité d'aujourd'hui en la translatant dans un espace futur. En ça la SF et le space opera sont des outils pédagogiques et réflexifs intéressants.

"La science-fiction, de son côté, se détourne parfois de l’espace au sens astronomique du terme, pour plonger dans l’exploration d’autres thématiques. Conservant son impertinente liberté , elle spécule alors, sans restriction ni prétention, sur le futur proche, l’apocalypse nucléaire, le désastre climatique, l’histoire et les passés qui auraient pu être, l’existence de mondes parallèles, le voyage dans le temps, l’émergence de l’intelligence artificielle, et sur l’impact politique et social des réseaux informatiques. Délaissant le space-opera, elle se fait tour à tour anticipation, utopie, uchronie."

Bien sur Ugo Bellagamba analyse le space opera en différentes périodes qui marquent son évolution. Partant de la proto-science-fiction pour aller au Nouveau Space Opera en passant par l'âge d'or de la conquête spatiale marquée par des auteurs comme Robert Heinlein, Arthur C. Clarke, et bien d'autres.

Bon ici, mon idée est de vous inviter à lire ce texte en parallèle avec des lectures de SF space opera. Histoire de mettre en profondeur ce genre souvent considérer, et parfois même à juste titre, comme la caricature de la SF. Exactement le genre de SF que les gens n'aiment pas/plus et dont tout le monde rigole. Mais exactement la SF que les gens vont voir aujourd'hui au cinema, comme Avatar.

Terminons sur cette belle phrase de Sir Arthur Conan Doyle, tirée de l'article en question : « l’enfant qui n’est qu’un petit homme et l’homme qui n’est qu’un grand enfant ». Sur ce, bonnes lectures!


+++ Sur le Web +++

La conférence est lisible sur le site d'ActuSF en suivant le lien du titre ci-dessous :

"La pédagogie de l'espace..." - conférence de Ugo Bellagamba "La pédagogie de l'espace..." - conférence de Ugo Bellagamba Reviewed by Julien le Naufragé on vendredi, août 20, 2010 Rating: 5

4 commentaires:

  1. Bonne idée que ce billet sur une conférence ! et avec les liens c'est encore mieux.

    merci :)

    RépondreSupprimer
  2. Je vais garder ça au chaud aussi, j'ai pas de space opéra sous le coude en ce moment ! un genre que je lis pas des masses d'ailleurs, faudrait que j'y remédie... ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ce qui est intéressant avec cette conférence c'est la mise en profondeur du genre qu'est le Space Opera, genre cliché de la SF.

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, excuse moi de poser mon commentaire un peu gratuitement sur une page qui n'a rien à voir, mais je suis comme toi un grand lecteur de fantasy, de fantastique, etc. Et je viens d'ouvrir un blog qui se veut participatif :
    J'ignore si en plus de lire tu écris, mais si tel est le cas n'hésite pas à passer sur mon blog et à participer au thème. Le premier thème ayant pour titre:
    DE LA SURVIVANCE DES DIVINITÉS MINEURES LOVECRAFTIENNES
    Une étude des divinités mineures lovecraftiennes par le Dr Franz Blažek

    Voici l'adresse :
    http://machinations-demiurgiques.blogspot.com/

    A+.

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.