"Les rois des étoiles" de Edmond Hamilton

Encore une lecture inscrite dans le Challenge "Summer Star Wars". Et cette fois, j'ai encore été plonger dans ma PàL. Le tas étant monstrueux, ce genre de Challenge me permet d'abord de réduire cette longue pile. Voir ensuite, à poursuivre avec de nouveaux ouvrages...

En tout cas, la lecture de ce livre, est marqué par un "retour aux sources". Initiateur du genre, Edmond Hamilton a tout de même publié ce livre en 1947. Et c'est d'après ma liste Envie de Space Opera que j'ai trouvé ce livre dans un bookshop d'occasion.


++ La quatrième de couverture ++

Le sort va lier dramatiquement l'existence de deux hommes que tout sépare pourtant : John Gordon, petit employé new-yorkais de notre époque, et Zarth Arn, un prince de l'empire galactique, qui vit 200 000 ans dans le futur. Pour étudier le passé, Zarth Arn a échangé son esprit avec celui de Gordon, mais une guerre à l'échelle de l'univers les empêche de regagner leur corps respectif. John Gordon, que tout le monde prend pour le prince, est projeté dans un tourbillon d'intrigues galactiques. C'est alors qu'il s'éprend de Lianna, la fiancée de Zarth Arn, ignorant que le vrai Zarth la hait. Les événements placeront bientôt le sort de l'empire entre les mains du petit employé new-yorkais qui, seul, peut utiliser le « disrupteur », l'arme absolue dont Zarth détient le secret. Mais ce secret John Gordon l'ignore...


+++ Mon avis +++

Avec Edmond Hamilton on est dans le classique. Et rien de plus classique que "Les rois des étoiles". C'est tellement classique que tous les clichés sont présents : un empire intergalactique, un héro intrépide pour sauver l'univers (rien de moins!), une belle princesse (ça ne vous rappelle rien?), des combats spatiaux, etc.

Exactement le genre d'univers et de livres qui a du jouer dans la création de Star Wars indirectement. Ok je m'avance, mais il y'a pas mal de choses communes.

"Les rois des étoiles" a pris au passage un coup de vieux. Il faut garder à l'esprit qu'à l'époque, on était pas encore allé dans l'espace. Tout n'est que spéculation et fiction. Mais en même temps, on s'amuse à lire ce livre. Pour ma part j'ai trouvé cela gentiment distrayant. Imaginant les protagonistes dans des costumes tout droit sortis de vieux films de SF, avec tout le coté Kitsch et dépassé qui va avec. Un petit goût de Pulp en plus et ça vous donne une bien belle image. Et je l'ai lu comme un de ces pulps d'autrefois (ce qu'il est à peu de chose prêt!). Lisant le livre avec un regard décalé temporellement... et du coup c'est amusant. D'un autre coté, je conçois bien que d'autres ne s'y amusent pas. Trouvant le style littéraire dépassé, les images surannées, et le synopsis daté et minimaliste. Quel intérêt y-t-il à le lire alors? De un : le plaisir du divertissement à pas cher, c'est certain, sinon on passe à autre chose. Et de deux : l'intérêt historique qu'il représente dans le genre.

A mettre dans toutes les mains? Je ne crois pas. Mais c'est finalement sympathique, et bien moins daté que je ne le pensais. A trop lire des "c'est dépassé mon gars", on s'attend au pire. Pourtant c'est de ce genre d'ouvrage que tout vient dans le genre. Un classique à ne pas mettre entre toutes les mains donc. A lire pour les puristes, quant aux autres : passez votre chemin. Il y'a d'autres bouquins bien meilleurs dans le genre que le space op' de papy, même si c'est un bon divertissement.

A savoir si je lirai "Le retour aux étoiles" qui fait suite? Je ne sais pas... Peut-être pas.


+++ Sur le Web +++

Edmond Hamilton sur Wikipedia
Le Summer Star Wars challenge
Edmond Hamilton sur ActuSF

+++ Le livre +++
  • Poche: 307 pages
  • Editeur : J'ai lu (20 février 1984)
  • Collection : J'ai lu
  • Prix Approximatif : Occasion
"Les rois des étoiles" de Edmond Hamilton "Les rois des étoiles" de Edmond Hamilton Reviewed by Julien le Naufragé on mercredi, juin 30, 2010 Rating: 5

17 commentaires:

  1. bien noté pour le Summer Star Wars ;)

    RépondreSupprimer
  2. Ca, c'est du classique... C'est vrai que les ficelles sont plutôt grosses, mais il faut se souvenir que, pour l'époque, c'était déjà pas mal... Bon billet...

    RépondreSupprimer
  3. Comme toi je le découvrirai sur le tard, en le replaçant dans son contexte, comme il se doit et comme tu l'as toi même très bien fait ;o)

    RépondreSupprimer
  4. Je viens de le terminer.
    C'est vrai c'est pas extrardinaire, c'est de la serie B datée, mais bon j'aui lu le livre en entier et pas en diagonal alors que je suis prompt à le faire dés que mon interet diminue. Une ecriture fluide et une lecture amusée par la distanciation font que j' ai passé un moment pas desagreable.

    RépondreSupprimer
  5. Très bon roman d'aventure, qui tient plus de la "fiction" que de la "science". N'oublions pas qu'il a déjà plus de 60 ans! (Ah, les "balles atomiques")
    Seul bémol: je viens de découvrir avec horreur que la seule traduction française disponible a le dernier chapitre réécrit pour mieux coller avec la suite: "Le retour aux étoiles". Vraiment dommage, car l'histoire en perd beaucoup de son charme "d'antemps". ;-(

    RépondreSupprimer
  6. Hé bien merci pour tous ces commentaires. Le livre est daté mais finalement, quand j'y repense, c'est comme à une bonne distraction. Des rebondissements et une aventure sans coups tordus. Ça se laisse lire tranquillement et plaisamment.

    RépondreSupprimer
  7. Malgrès ce que peuvent en dire certains bien pensants, "Les rois des étoiles" reste un bon livre, et à l'âge qu'il a c'est une performance!
    Puisque Georges Lucas a largement puisé dans ce roman ( et dans la série BD "Valerian" ) pour "créer" sa saga Star wars, ça prouve bien que "Les rois des étoiles" reste une référence solide dans son domaine.
    Je l'ai découvert à l'âge de 14 ans environ ( donc il y a plus de 30 ans...) et je le relis encore de temps en temps, avec quelques autres "bons vieux" romans américains de la même époque.
    Il y a probablement peu d'auteurs de SF moderne qui peuvent dire que leurs oeuvres dureront aussi longtemps que celles d'Edmond Hamilton. Alors même si vous aimez les délires chromés de Gibson ou l'hémoglobine de quelques autres, et même si l'écriture des Rois des étoiles et de sa suite a un petit air antique; ne passez pas à côté. Ca serait une grave erreur!
    Pour les trouver, il faudra un peu de chance, mais c'est encore tout à fait possible.
    Surfez sur eBay, faites les vide greniers, les bouquinistes et surtout les bric à brac Emmaüs.
    Et si, sur leurs rayons poussiéreux vous tombez sur d'autres vieux routards de la sf; investissez sans hésiter:
    Alfred Elton Van Vogt:
    "A la poursuite des Slans", "La faune de l'espace", "La guerre contre le Rull".
    Murray Leinster:
    "La planète oubliée"
    Keith Roberts:"Les furies"
    ....bonnes soirées!

    RépondreSupprimer
  8. Merci pour ce riche commentaire cher camarade de passage. Cela me fait penser que je relirais bien cet auteur plus tard, sur un autre livre. Ainsi que l'essais sur le space opera sorti aux éditons du Moutons Electriques.

    RépondreSupprimer
  9. Ce livre est le modèle du genre Space Opera qui doit figurer dans la bibliothèque idéale de la Science Fiction.

    RépondreSupprimer
  10. @ Anonyme : Il est tellement un modèle qui semble être un cliché du genre aujourd'hui. Mais c'est ce qui en fait une pièce particulière que certains n'aimeront pas non plus car devenu trop cliché.

    RépondreSupprimer
  11. buy percocet online percocet 10 buy online - buy oxycodone 30mg online

    RépondreSupprimer
  12. percocet no prescription side effects percocet 5 325 mg - order percocet online no prescription usa

    RépondreSupprimer
  13. ambien for sale ambien sleeping pills buy usa - ambien side effects gi

    RépondreSupprimer
  14. order viagra now how to buy viagra online in australia - viagra tolerance

    RépondreSupprimer
  15. somas online home drug test soma - buy europharma somatropin

    RépondreSupprimer
  16. les rois des étoiles et le retour aux étoiles...
    La quintescence du Space Opéra des années 50(spacieux, bariolé, non euclidien et efficace), qui a fait la grandeur du genre.
    Les rois des étoiles est le rêve de chaque lecteur de S.F. des 20ème et 21ème siècle, se faire extraire de notre monde moderne terne et ennuyeuse pour être propulsé dans 200 000 ans pour vivre une véritable grande aventure, avec de belles nanas et du pognon à la clefs... et cerise sur le gâteau sauver la galaxie... Que rêver de plus... "Enfin une aventure à ma hauteur" se dirait n'importe quel marchand de bande dessiné sortit d'un épisode des simpsons. C'est ce mythe qui nous accroche au cycle des rois des étoiles. Et tant pis s'il nous paraît un peu naîf et culcul la praline, on ne demande pas aux héroines de space opéra d'avoir inventer la poudre ni l'eau chaude.
    Je vous invite vraiment à lire ce cycle dont l'aspect vieillot et insouciant en accroît considérablement le charme.

    http://sfsarthe.blog.free.fr

    RépondreSupprimer
  17. Les rois des étoiles : Le space opéra avant l'heure... De startrek star wars galactica etc. Et quand on sait que sa femme, Leigh Brackett a participé à l'écriture de l'empire contre-attaque !

    RépondreSupprimer

Concours

Fourni par Blogger.